Accueil / Thématique / Loisirs

Loisirs

Le Cirque Starlight c’est fini…mais ça continue

Le cirque Starlight, c’est fini pour cette année.. Après trois semaines de représentations sur la Plaine de Plainpalais, le chapiteau est démonté et la petite troupe reprend sa route à travers la Suisse romande, puis le Tessin. Vous avez aimé le spectacle et rêvez de revivre cette ambiance inégalable qu’est celle du cirque ? Vous n’avez pas pu y aller et ne tiendrez pas jusqu’à l’année prochaine ? Pas de soucis ! Le cirque  propose à tout un chacun une possibilité de vacances vraiment originale : dans ses propres roulottes, au gré de sa tournée. Une manière de vivre le cirque de l’intérieur, plus intense qu’une soirée sur un banc du chapiteau. Camp d’été pour les enfants Il existe également la possibilité pour les enfants (dès 6 ans) de faire...

« I fil good » le crochet à Carouge

Rendez-vous pour un « Apéro crochet » dans un des plus jolis cafés de Carouge, Mizzica, qui recrée l’ambiance et promeut cafés, vins et spécialités culinaires de la Sicile. Ce soir-là la dégustation est reléguée au second plan, les tables sont envahies de pelotes multicolores et les personnes présentes, ne goûtant même pas aux capuccinos sublimes accompagnés de tartines d’oranges amères, ni à la charcuterie caciocavallo,  ni aux arancini, n’ont qu’un but en tête : maîtriser l’énorme crochet et le gros fil dur et participer à l’œuvre collective dirigée par l’artiste étasunienne Carol Hummel pour le prochain Printemps carougeois. Les carrés rouges, jaunes, verts, crochetés par les volontaires « habilleront » les Fontaines de Carouge, par la grâce de l’artiste ! L’accrochage, dirigé par Carol...

On déguste aux Eaux-Vives

Le Verre en Cave, dans le quartier des Eaux-Vives à Genève, est une boutique de vin mais aussi bien plus que ça ! Le concept initial de cette boutique est de proposer la dégustation de vins à la carte avant d’acheter ses bouteilles. Pour cela, le magasin dispose d’un système de débit de vin automatique par carte à point assurant également la préservation des vins. Ainsi, c’est 32 vins différents qui sont en permanence disponibles à la dégustation dont quelques grands crus. Le principe est simple on achète une carte prépayée puis on déguste les vins que l’on souhaite avec un système de crédit. A la fin, on peut repartir avec les bouteilles de vin qui nous ont plu. Mais la dégustation de vin ne s’arrête pas aux papilles. C’est pour cela que le Verre en Cav...

A Chêne-Bourg, la place Favre a bien failli se retrouver sans glacier

Depuis le 1er avril, le printemps est de retour à Chêne-Bourg. Cette date correspond à l’ouverture du stand de glaces de la place Favre. Que ce soit à deux heures pour le dessert, à quatre heures à la sortie de l’école ou encore le soir entre amis ou en famille pour profiter de la terrasse, le glacier fait le plein depuis maintenant neuf ans. Problèmes avec le service du commerce Pourtant tout ne fut pas si simple l’automne dernier pour Yvette Schöni, l’exploitante du glacier. La faute non pas à un manque de clientèle, loin de là, mais plutôt en raison du service du commerce qui a failli l’empêcher de pouvoir ouvrir cette année. «Le service du commerce a décidé l’automne passé que dorénavant les stands de glaces appartenaient à la même catégorie que les boulangeries et pâtisseries», expliq...

Luna Park, une constante qui ne désemplit pas

Chaque année, lorsque les vacances scolaires de Noël et de Pâques approchent, des installations colorées et parfois étonnantes prennent place sur la Plaine de Plainpalais. Montées en ce qui paraît être un tour de main, les attractions sont là pour divertir petits et grands pendant leurs congés. Des banderoles un peu partout au centre-ville nous le rappellent : le Luna Park est bien là ! Mais qu’est-ce qui fait que cette foire, chaque année semblable, rassemble toujours autant de monde, faisant de ce lieu central du quartier une foire animée et retentissante ? Cette foire justement ne paraît-elle pas quelque peu démodée, à l’heure où des loisirs de tout genre, réels ou virtuels, sont accessibles en masse pour occuper nos longues journées de vacances ? Tour d’horizon à l&rs...

Vin

Je viens de publier un article, magnifique sans prétention, grandiose en toute modestie. Qui ne s’est pas publié. Je suis habituée à être une artiste maudite. Je réédite la photo d’une pub qui m’a fait bien rire. In vinum veritas. In vinum perlitas.

Onex accueille le premier accrobranche de Genève

« En avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plaît! » L’adage tient autant pour le mois d’avril que pour celui de mars. Car le 3è mois de l’année, même dans ses dix derniers jours, affiche parfois des températures très basses. Mais cela ne refroidit pas les ardeurs des amateurs de la haute voltige encore moins leurs promoteurs. Mercredi 27 mars dernier, une journée ensoleillée qui coïncide avec l’inauguration du premier accro-branche de Genève au sein du Parc des Evaux. « Je suis très content parce qu’il fait beau et qu’il y a du monde », dit avec un large sourire Michael Trefs, directeur de Parc Aventure. Mais les jours suivants, basses températures et pluies s’enchaînent....

Le four à pain de Thônex régale les habitants

Chaque premier samedi du mois, la confrérie du four à pain de Thônex s’active dès les aurores pour accueillir les plus gourmands du quartier. De 10h à 12h, les passants sont invités à l’avenue de Tronchet (à côté du Conservatoire populaire de Musique) à venir découvrir les différents pains cuits au four à bois ou simplement pour boire un verre. Un succès rapide Si le four à pain a été construit il y a maintenant quatorze ans, le concept de la manifestation tous les premiers samedis du mois date de l’an 2000. C’est à cette époque que Denis Wünsche, l’actuel président de la Confrérie, et sa femme Claire-Lise décident de s’engager dans l’association. «On cherchait une bonne idée pour s’activer dans la commune. L’ancienne équipe avait décidé d’arrêter, alors on a sauté sur l’occasion.» Ils déc...

le Bonhomme Hiver brûlera bientôt à Plan-les-Ouates

Le 22 mars prochain, on fera sa fête au bonhomme hiver à Plan-les-Ouates. Au programme dès 16 heures : des spectacles, des animations pour les enfants et des stands de nourriture estampillée Genève Région – Terre d’Avenir. A 19h45, ce sera enfin le moment de faire disparaître dans les flammes le Bonhomme Hiver et ses frimas. Cette tradition que l’on trouve dans de nombreux pays nordiques marque la fin de la mauvaise saison. A Genève, plusieurs communes ont remis cette ancienne tradition au goût du jour. A l’origine de cette initiative se trouve une jeune association musicale pleine d’allant. Plein-les-Watts organise chaque année depuis 2007 un festival musical et propose aux groupes régionaux une aide pour enregistrer, obtenir un local ou encore se produire sur scène. Julien Montefus...

« La julienne », une maison d’art et de culture où il fait bon vivre

Avec ses façades orange vif et  gris profond décorées selon la saison, difficile de manquer La julienne, Maison des arts et de la culture, située au centre de Plan-les-Ouates. Connue de la plupart pour ses salles de spectacle et d’exposition,  elle est décrite par son administratrice, Corinne Dufay Demaurex, comme un lieu « à vivre et à faire vivre ». « Maison à vivre »,  La julienne l’est grâce à ses espaces ouverts au public – bibliothèque, café, salle d’exposition –, au programme varié d’animations, mais également grâce à la myriade de cours qui y sont donnés. Du tango à la danse et au théâtre en passant par des ateliers créatifs ou culinaires, on peut tout y faire – ou presque -, pour autant que cela touche au domaine culturel. Pas de semaine qui ne voie défiler des petites...

«Je n’oublierai jamais les années passées au Chênois»

Après Yohan Djourou, les Trois-Chêne pourront peut-être se vanter d’avoir accueilli une autre star du football suisse, Maxime Dominguez. Il habite Thônex, a tout juste dix-sept ans et fait partie de la sélection M17 de l’équipe nationale. Rencontre avec un espoir du football suisse. Du CS Chênois au Servette FC C’est à l’âge de cinq ans que Maxime commence à taper dans le ballon, sous les couleurs du CS Chênois. Le jeune homme a du talent et est rapidement repéré : à 13 ans, il quitte ce club pour intégrer le Servette FC. «Passer du Chênois au Servette a représenté un gros changement», admet Maxime. «C’est devenu plus sérieux.» Le rythme s’intensifie et les entraînements hebdomadaires passent de deux à cinq. «Maintenant, je joue au foot tous les jours, sauf le jeudi et le dimanche», expliq...

Dans la peau d’un «spotter» à Cointrin

Genève-Cointrin, un aéroport de rêve pour assouvir sa passion: traquer les plus beaux fuselages et observer les dernières nouveautés en matière d’aéronautique. Rendez-vous à deux pas du tunnel de Ferney, sur la Voie-des-Traz qui longe le tarmac. Une butte sur le bord de la route offre une vue plongeante sur la piste de Cointrin qui exhibe fièrement ses avions, au décollage ou à l’atterrissage, selon le sens du vent. Malgré les grillages, le «spotter» a la chance de pouvoir s’approcher de près pour observer l’objet de sa convoitise. Du côté de la route de Meyrin, les carlingues vrombissantes frôlent nos têtes et font trembler l’air en passant. La quête du plus bel oiseau de métal continue, avec les montagnes enneigées comme toile de fond.

Mot de passe oublié

Inscription