Accueil / Thématique / Loisirs

Loisirs

La « Macav » de Vernier, une vitrine pour les artistes amateurs

Depuis trente ans, la Maison d’artisanat communal amateur de Vernier (Macav) lutte pour offrir un lieu d’exposition aux créateurs locaux. Qui, en 1882, quand la Macav était créée, pouvait s’imaginer les dimensions que cette association allait prendre prendre ans plus tard? Aujourd’hui, la maison d’artisanat fait la fierté de ses fondateurs. Elle permet aux nombreux artisans et artistes de pouvoir exposer leurs œuvres. On y trouve tableaux, vêtements, bijoux, stylos et tous types de bricoles confectionnés uniquement par des amateurs. Pour Manuela Caseiro, membre de l’association, qui assure des permanences, la Macav n’est pas seulement cela. «Elle nous permet de nouer le contact avec les habitants.» Compenser avec des expos A 30 ans, la Macav sait alors apprécier les bons moments, mais réfl...

Le dimanche, la Praille devient la nouvelle place du village

Les dimanches à la mauvaise saison, lorsque la température ne décolle pas du zéro et que la météo est à la pluie ou à la neige, il est un lieu entre Lancy, Plan-les-Ouates et Carouge qui accueille tout un public de jeunes et de familles : Le centre commercial et de loisirs de la Praille. Alors même que la plus grande partie des commerces est fermée, des familles y déambulent et font du lèche-vitrine; des ados et des jeunes adultes profitent des coins fauteuils installés aux différents étages du centre. Des scènes qui se répètent dimanche après dimanche.  Qui sont-ils ? Et que viennent-ils faire là ? Deux jeunes filles pianotant sur leurs smartphones ont bien voulu répondre à ces questions, pendant qu’à côté d’elles, d’autres jeunes essayaient les fauteuils de massage élec...

Découverte du Rhône sur une barge à ordures

Une utopie artistique navigue sur le Rhône. Antigel propose un moment de détente sur une barge à ordures, accompagnée d’un trio de musiciens, de hérons et de nuages. Une croisière intercommunale dépaysante. A contre-courant. Dynamiter le modèle du festival traditionnel, à l’opposé d’une convergence vers le centre-ville. Créer à la place une constellation de lieux à travers les communes genevoises, une nouvelle géographie culturelle pour une région entière. Tel est le credo des organisateurs du festival Antigel. Une conception représentée à merveille par le film de Werner Herzog, Fitzcarraldo : une utopie artistique dans laquelle un homme fait le pari de construire un opéra au cœur de l’Amazonie. A défaut d’Amazone, Eric Linder, le directeur de la programmation musicale du festival, r...

Communes-Ecole: des cours entre Arve et Lac

En 1990, le DIP (Département de l’instruction publique), le collège de Bois-Caran et la commune de Collonge-Bellerive, décident de créer l’association Communes-école, afin de proposer des cours aux habitants des communes proches. Ils souhaitent les organiser à destination des adultes et à des prix raisonnables. L’idée séduit rapidement d’autres communes et, depuis 1994, elles sont douze (Anières, Choulex, Collonge-Bellerive, Cologny, Corsier, Gy, Hermance, Jussy, Meinier, Presinge, Puplinge et Vandoeuvres) à financer l’association, avec le soutien de l’État de Genève et du DIP. Des cours pour tous et pour tous les goûts Les années ont passé et l’association a grandi, proposant toujours plus de sujets et d’enseignements aux habitants. Cette an...

Pas de morsures mais «de vrais mordus» à l’école des reptiles

Aimer les animaux, c’est bien. Les connaître, c’est mieux. Depuis trente ans, le vivarium de Meyrin dispense des cours pratiques et théoriques aux plus jeunes. Le mardi soir, il y a école à Meyrin. Avec des cahiers, des devoirs et des travaux pratiques. Des professeurs, aussi. Et c’est comme ça depuis plus de 30 ans à l’école des reptiles du vivarium. «Quand un jeune veut tester sa passion, il peut le faire ici», lance d’emblée Bilal Ramadan, responsable de l’école. Durant l’atelier décoration de terrarium, il demande à la dizaine d’enfants présents. «Ce terrarium, il est haut ou bas? Est-ce qu’on va pouvoir y mettre une bête arboricole?» Cette question a été abordée en cours: Le terrarium étant bas, on n’y mettra pas de serpent arboricole. Ce groupe-ci rassemble les «petits» jusqu’à 12 an...

L’homme qui défie le vide aux Avanchets

Un homme a nargué les lois naturelles de la gravité samedi aux Avanchets. Dans le cadre du Festival Antigel, le funambule Mathieu Hibon s’est aventuré à pas lent sur une corde tendue entre deux bâtiments. Le temps semblait suspendu à l’équilibre du cascadeur émérite. Dans une ambiance musicale empreinte de mysticisme, le dompteur du vide, dans un état de concentration extrême, a ébahi plusieurs centaines de personnes. Chacun de ses pas intensifiait la fascination unanime des spectateurs…jusqu’à ce qu’il rejoigne, avec une lenteur insoutenable, les bordures du bâtiment. Aussitôt arrivé, une salve d’applaudissements cingla le silence stagnant et rendit le temps au temps.

Les Bibli-o-bus remplacent les bibliothèques aux Trois-Chêne

«C’est gratuit?» «Oui. Viens, on entre.» Telle est la conversation surprise entre deux fillettes à l’entrée du bibliobus, stationné à côté de l’école Marcelly à Thônex. Si les communes des Trois-Chêne cherchent à promouvoir la culture à travers des spectacles toujours plus divers et variés, on ne peut pas dire que les habitants soient gâtés en termes d’accès aux livres. Pour combler cette lacune, Thônex et Chêne-Bourg accueillent chaque semaine sur leur territoire un bibliobus. Un large choix d’ouvrages  En entrant dans le bus, on découvre un univers accueillant. Au fond, deux bibliothécaires reçoivent les lecteurs derrière leur comptoir. A l’avant, une table entourée d’une banquette est installée: nombreux sont les enfants qui s’y installent pour feuilleter les albums qu’ils envisagent d’...

Rencontre avec un passionné de guitare à Chêne-Bougeries

«Composer, faire de la recherche et enseigner sont les composantes de mon triptyque.» C’est par ces mots que Francisco Herrera se caractérise. Ce guitariste professionnel, d’origine espagnole, habite à Chêne-Bougeries depuis plus de quarante ans et a toujours vécu pour et par la musique. Aujourd’hui à la retraite, il raconte avec passion ses expériences musicales. Composer C’est en tant que professeur de guitare que Francisco Herrera se met à composer des airs de musique simples et mélodiques pour ses élèves. Ses compositions lui donnent l’occasion d’enregistrer plusieurs disques. En revanche, peu de chance de l’écouter en concert. «Je n’aime pas jouer en public parce que j’ai le trac, avoue-t-il. Les concerts, ce n’est pas donné à tout le monde.» La recherche Lorsqu’il arrête d’enseigner,...

Les Trois-Chêne à l’heure des décorations de Noël

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas et ça se voit. Non  seulement dans les rues bondées, où les passants sont chargés de gros sacs remplis de cadeaux, mais également par le scintillement des guirlandes lumineuses dans les arbres ou sur les façades. Dans les Trois-Chêne, les habitants ne sont pas en reste concernant les décorations de Noël. A croire qu’entre les trois communes, un jeu s’est instauré depuis quelques années pour proposer la décoration la plus originale. Les commerces, de leur côté, participent également à cette tradition. Qu’elles soient grandes ou petites, ces entreprises jouent bien le jeu, en habillant leurs arbres de mille lumières ou en ornant leurs vitrines ou devantures de guirlandes. Quant aux habitants, ils nous en mettent aussi plein les yeux. Entre les g...

Le marché de Noël d’Aire-la-Ville fait carton plein

Dimanche passé, au matin, les première neiges de la saison n’ont pas empêché la quinzième édition du Marché de Noël d’Aire-la-Ville d’ouvrir ses portes. Un quart d’heure seulement après le coup d’envoi, la salle communale du village accueille un nombre impressionnant de visiteurs: habitants des quatre coins du canton ou de France voisine, habitués ou curieux, ils n’ont pas été gênés par la distance ou le temps hivernal. Derrière leur stand, les artisans de tous horizons sont prêts à recevoir la vague de centaines de visiteurs, jusqu’à 17 heures. Dans la salle, chaque stand a le droit à une petite parcelle munie de tables, sur lesquelles les œuvres des artisans sont joliment déployées. Alors que certains restent dans la sobriété, d’autres font...

Une halle de curling à Sous-Moulin

Bonne nouvelle pour les amateurs de sports des Trois-Chêne: le centre sportif de Sous-Moulin accueillera une nouvelle activité à partir de l’année prochaine. Le Curling Club de Genève (CCG), actuellement à Tivoli au Petit-Lancy, s’installera dans le courant de l’automne 2013 dans ses nouveaux quartiers à Thônex. Le projet était en discussion depuis plusieurs années et la décision est tombée il y a deux semaines; les conseillers municipaux des communes de Thônex, Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries ont voté en faveur de la construction d’une halle de curling de six pistes dans le complexe sportif de Sous-Moulin et les autorisations de construire ont été délivrées. Les travaux devraient commencer le 9 décembre prochain pour une durée d’une année environ. «Trop étroit et plus tellement aux normes»...

Mais où est passée Janus ?

Quel petit Genevois ne connaît pas Janus, la tortue à deux têtes du Museum? Rencontrée à la faveur d’une sortie de classe ou lors d’un après-midi pluvieux avec ses parents, chacun s’est familiarisé avec ce gentil petit monstre, aujourd’hui âgé d’une quinzaine d’années. Mais Janus a disparu. A la place de sa vitrine habituelle, dans la rotonde du Museum, on ne voit plus qu’un trou et la trace d’un peu de peinture sur le mur. Ces deux dernières années, le personnel et les visiteurs ont dû s’accommoder des travaux de réfection intérieur et extérieur du Museum. Et Janus alors ? Le gardien se veut rassurant, la tortue est bien gardée dans un terrarium et regagnera le Museum dès janvier pour nous inviter à la visite. Ouf ! Il ne nous reste pl...

Mot de passe oublié

Inscription