Accueil / Thématique / Société

Société

Andy, reporter onésien aux mille histoires

Anderson Makedi n’est pas de ceux qui parlent fort. Dans une pizzeria d’Onex, on peine à distinguer sa voix du vacarme ambiant. Alors on tend l’oreille et on découvre comment il s’est retrouvé là, à Onex, précisément dix ans après avoir vécu dans l’abri PCi communal. Congo-Brazzaville, au début des années 2000. La guerre civile qui sévit depuis plus de dix ans pousse le jeune diplômé en journalisme et sa famille à quitter la capitale vers le sud. «Nous étions entre deux feux, alors j’aimarché 300 kilomètres jusqu’au village de mes grands-parents. Sur le chemin, on mangeait ce qu’on trouvait. Parfois c’était des mangues, parfois ce n’était rien», se souvient «Andy». Résolu à fuir, il saute dans un avion en direction de Rome. Làbas, des passeurs lui proposent de gagner la Suisse en échange d...

Le guide genevois du « Renard sur la lune » fête ses 5 ans

Un guide au format d’un livre, chaque année un peu plus épais, propose 1205 « bons plans » pour découvrir ou faire découvrir Genève. L’édition 2012 du Renard sur la lune, offerte par les Transports publics genevois (TPG), gâte ses lecteurs. Cinq années ont passé depuis la naissance du Renard, et avec l’âge, son poil devient plus brillant, son œil plus perçant, et la bête peut s’enorgueillir d’un nombre de pages grandissant. Il nous dévoile Genève au travers d’adresses éclectiques, d’un graphisme coloré rappelant le thème du jeu, ainsi que d’avis d’experts, personnalités de la ville qui nous parlent de leurs lieux favoris. Une photo noir-blanc au format carré complète leur portrait, un régal. Promouvoir la mobilité douce Au fil de ses 336 pages, le Renard présente des idées pour «savourer, ...

Corsier pousse comme un champignon

Depuis quelques mois, les grues se sont installées à Corsier. De nombreux chantiers de construction sont en cours et Corsier vit au rythme des travaux. Rien que dans le chemin du Pré-Puits, 4 immeubles sont en construction ou viennent juste d’être terminés. Dans quelques temps, des travaux débuteront également à la Palanterie et de nombreux logements sortiront de terre progressivement. Alors si le canton de Genève est à la traîne quand il s’agit de construire des logements, les communes campagnardes de la rive gauche semblent elles vouloir rattraper leur retard. Il me semble en tout cas. Alors la campagne plus dynamique que la ville ?

Une nuit pour les amoureux du jeu à Plainpalais

Ce samedi 10 novembre, la pluie tombe à torrent sur Genève. Elle n’aura pourtant pas réussi à  empêcher  plus de 700 personnes de se retrouver à la Salle communale de Plainpalais, sur la rue de Carouge, afin de partager une partie de jeu. Lorsque vous pénétrez dans le hall d’entrée du bâtiment, une fois les manteaux trempés mis de côté, plusieurs chemins s’offrent à vous. Sur votre gauche, un bar propose une petite restauration et des boissons. A droite, une salle s’ouvre devant vous, un jeu géant représentant des îles pirates trône en son centre. Si vous avancez un peu plus, la grande salle se dévoile. Plus de 400 jeux disponibles Des centaines de personnes se côtoient déjà, assises devant un plateau de jeu de société, certaines déambulant entre les tables, pour observer. Si les adolescen...

Steve Galli, reporter de quartier par amour des Eaux-Vives et du Léman

Rencontrer Steve Galli en fin de journée, c’est prendre part à une visite commentée dans les rues des Eaux-Vives. S’arrêter faire causette chez le détaillant d’articles de pêche, lever le bras pour répondre aux automobilistes qui klaxonnent pour le saluer, emprunter des chemins de traverse jusqu’au lac. Voilà seize ans que ce quadragénaire devenu reporter de quartier pour Signé Genève bat le pavé dans son fief. Alors il maîtrise le sujet. «Tu vois cette place, j’ai trouvé des gamins qui fumaient des trucs pas nets l’autre soir» ou «Ce petit magasin, il a des superfringues, mais c’est un peu cher», indique-t-il tel un guide touristique. Chauffagiste depuis plus de vingt ans et père de trois garçons, Steve Galli confesse: «J’avais envie de parler de mon quartier. Je ne suis pas universitaire...

« Les Antibrouillards » à Saint-Jean: portrait d’une bénévole

Monique Ferrier, 48 ans, est employée au Service des sports de la Ville de Genève pendant la semaine et bénévole à la Maison du quartier de Saint-Jean quelques dimanches par année. Plusieurs habitants du quartier de Saint-Jean organisent bénévolement, deux fois par an, une série de repas-concerts. Au mois de mars, « Les Cappuccini » proposent aux gens du quartier de déjeuner sur une musique douce. En novembre, la nuit venue, « Les Antibrouillards » font voyager les habitants à l’aide de musiques rythmées et d’un repas haut en couleurs. Qui se cache derrière ces festivals? Le groupe de bénévoles s’est formé du temps de l’ancienne maison de quartier de Saint-Jean. L’idée est venue des personnes qui organisent les repas de quartier. Ce sont de...

Site communautaire participatif: vous “Signé Genève”?

Le 31 octobre 2012, la Tribune de Genève, quotidien genevois appartenant au groupe de presse Tamedia, se met au goût de la communication digitale et sociale en ouvrant le premier site communautaire participatif “Signé Genève”. Qu’attend un tel média dit “traditionnel” d’une communauté en ligne? Quels sont les fondements du modèle d’affaire? Grâce à qui “tourne” la plate-forme? Rencontre en avant-première le 16 octobre avec l’équipe au coeur du projet et révélation du site depuis le 31.

This is Geneva

Lorsque l’on gère un site internet et un e-commerce, il est aisé de voir qui visite et (plus important) d’où vient le visiteur. Pour les novices en la matière, imaginez que vous surfez sur une page internet et que vous cliquez sur le lien http://www.colosse.ch. Dans mes statistiques, je verrai que quelqu’un (c’est anonyme hein, pas de frayeurs) est arrivé chez moi depuis le site blog.tdg.ch. Bref, il y a déjà quelques jours, j’ai commencé à recevoir des visites venant d’un blog appelé « This is Geneva ». Toujours attentif de ce qu’il se passe dans ma ville, j’ai bien entendu visité le site et quelle ne fut pas ma surprise de constater que l’auteur se contente de poster des photos de Genève dans toute sa déchéance. ...

Avanchet, le papillon méconnu

Avanchet…. Les Avanchets…. Cet ilot multicolore sis entre la rue Louis Casaï et la route de Meyrin est, vu du ciel, un papillon qui étend ses ailes colorées parmi des arbres, fleurs et places de jeux. Toute le monde parle « des Avanchets » mais peux d’entre eux se sont « aventurés » à l’intérieur. Or, on y découvre une importante végétation, deux écoles, un centre commercial, un centre œcuménique, un centre médical, une salle de fêtes etc ainsi qu’une activité foisonnante des associations créées par les habitants. La vie n’est pas plus paisible que dans d’autres quartiers, elle est la même qu’ailleurs sauf, qu’elle discourt dans un endroit dans lequel les habitants ont à disposition moult places de jeux fort prisées par les enfants et des parcours à l’abri de la circulation automobile. Une...

Nestor Molière, dit «la bible du Léman»

Je vous relate la vie du plus ancien détaillant en articles de pêche de la place et sans doute la personne qui a la plus grande connaissance de notre beau lac Léman. Nestor est une figure emblématique de mon quartier, les Eaux-Vives.  Et nous partageons la même passion, la pêche. Avant d’être un commerçant, Nestor Molière est surtout un pêcheur genevois. Il l’a toujours été. Ce n’est plus tard qu’il est devenu détaillant en articles de pêche. Ce fut d’abord dans le quartier de la Jonction, mais depuis une vingtaine d’années, il a pignon sur rue au début du quartier des Eaux-Vives. De prime abord, Nestor peut certes sembler taciturne et peu enclin à conter ses innombrables périples sur le Léman, mais une fois son amitié gagnée, je vous assure que c’est une vraie mine d’informati...

La Maison Vaudagne de Meyrin, un carrefour de la jeunesse

C’est ici que s’opère la mue de la jeunesse meyrinoise. Située à l’avenue Vaudagne, sur la commune de Meyrin, la Maison Vaudagne est un carrefour de convivialité où les âges s’entremêlent et trouvent leurs repères. Cette unique maison de quartier, protégée des regards par d’imposants platanes centenaires, accueille enfants et adolescents. « On vit ensemble », déclare amoureusement Danièle Demmou, la présidente de cette association, qui est un pilier social de la commune ; un pilier qui tient tant bien que mal. Submergée de demandes d’inscriptions, la Maison Vaudagne manque d’espace. Comment faire face à cet afflux ? Quels sont, plus généralement, les problèmes générationnels que traverse la société meyrinoise ? Le centre, à travers son ambassadrice, confie ses préoccupations et nous ...

Ma Vespa a rencontré sa soeur

Elles s’étaient déjà croisées dans le quartier. Mais jamais elles ne s’étaient parlé. C’est chose faite, tout à l’heure, à l’angle de l’avenue Bertrand et de l’avenue de l’Athénée. Ma Vespa Primavera, première immatriculation en 1982, a rencontré sa soeur, sa jumelle. Elles avaient des choses à se dire puisqu’elles sont toutes deux des modèles ET3, relativement rares. Mieux: comme l’exigeait la législation suisse, elles ont été affublées de clignotants pour être vendues en Suisse. Leurs cousines vendues ailleurs ne portaient pas ces appendices disgracieux. D’ailleurs, je les ai retirés et le propriétaire de la soeur de ma Vespa aussi. S’il se reconnaît ici, je serais heureux d’en savoir plus sur sa moto. Je suis ...

Mot de passe oublié

Inscription