Accueil / Archives pour Maryelle Budry

Auteur : Maryelle Budry

Des balcons en or !

Dans ce temps de confinement, quel soulagement de pouvoir respirer sur son balcon ! Je pense très fort aux personnes qui en sont privées, particulièrement aux 700 personnes qui ont signé une pétition à Carouge pour que les immeubles de la Fondation Emma Kammacher, l’ancienne Cité Familia en face de la piscine, en soient pourvus. La pétition, lancée au printemps 18, a abouti ! La commission Grand-C...

Les métiers d’art à la Jonction

  Les journées européennes des métiers d’art devaient se dérouler à Genève du 3 au 5 avril. Nous aurions dû visiter des ateliers particuliers ou  les centres de création du Grand-Théâtre.  Dans mon immeuble de l’Ecoquartier où vivent plein d’artistes (comédiens,  peintres, musiciens, scénaristes, réalisatrices, designers, et autres) qui enchantent notre confinement, il y a aussi deux artisans...

Bientôt un parc à la Jonction !

Une partie des dépôts de trams allant être transférés au dépôt En Chardon à Vernier, un grand espace va être libéré à la Pointe de la Jonction. Bien sûr ce magnifique espace a suscité beaucoup de convoitises, mais finalement ce sont les associations et les habitant-e-s mobilisé-e-s pour y créer un parc public qui ont gagné ! La Ville de Genève a lancé un appel d’offres et c’est le bureau de Léopol...

La calebasse carougeoise

Rue Saint-Joseph (qui sera bientôt entièrement piétonne, lalalaire), une adorable boutique ne manque pas d’attirer l’œil. C’est la Calebasse, au 14 ,dans une petite maison, typique du Vieux-Carouge. Devant l’arcade, des écharpes indiennes, des bonnets et des gants péruviens aux couleurs éclatantes. La porte poussée, le petit magasin tient ses promesses et présente une multitude de produits tout au...

Les plaques roses des rues de la Jonction

Depuis plusieurs mois, en marchant dans les rues de la Ville, je levais plutôt la tête, vers les plaques roses portant des noms de femmes données aux rues, mais tout récemment j’ai cherché du regard un peu plus bas les panneaux féminisés de signalisation piétonne ayant provoqué tant de réactions ! Et oui, je les ai repérés, tout près de chez moi, au boulevard Saint-Georges . A la hauteur de la rue...

A visiter et à voir à Carouge, avant Noël !

Le marché de Noël de Carouge aura lieu le 3e week-end de décembre, soit les 13-14-15 décembre, qui coïncide avec la date de l’Escalade, il y aura de quoi manger, boire, acheter, s’amuser. Au menu de la Place du Temple tous les samedis soirs de décembre : une bonne raclette en musique, servie par la célèbre coiffeuse afghano-carougeoise Zamila Yunus, toujours au profit de ses écoles à Kaboul. C’est...

La Jonction célébrée à Carouge

« La Jonction », qui sépare ce qui s’unit, « la commissure de deux beaux draps fluviaux, beige l’un, vert l’autre, qui se retrouvent à plat, après s’être cherchés en dévalant, pour s’affaler, étalés, planes, nappes à la couture sans écume au fil de l’eau, sœurs ou frères lovés, ou amants au creux du lit quand tu cherches comment dormir contre moi … » est le titre d’un grand poème de Martin Rueff, ...

Carouge solidaire

C’est une amie résidant en Afrique qui m’a appris que Carouge était la commune la plus solidaire de Suisse ! Elle avait lu les nouvelles avant moi. Ce message ne m’a pas étonnée, car je connais la force de mobilisation de ses habitant-e-s. Et je la constate chaque fois que je reviens à Carouge. Par exemple, le 29 août, la coiffeuse Zamila Yunus organisait un concert et un repas dans la rue Saint-J...

Sophie Solo, la fierté du désordre

Un soir de juin à la Jonction, au café-bar La Barge place des Volontaires, j’ai rencontré plein d’ami-e-s de Carouge qui venaient écouter Sophie Solo. Elle vernissait son disque « Le Cœur recommencé – La part féconde du désordre ». Il n’était d’ailleurs pas encore sorti, pas prêt à temps. Quelques jours plus tard, je l’ai croisée à la Brasserie des Tours, toute joyeuse : « Pas le temps de causer m...

Pique-niques en ville

Si la pétition d’Henriette Stebler, demandant des places de pique-nique aménagées dans les quartiers, fait un tabac à Carouge, c’est que le symbole de la fête est bien un repas un plein air et en joyeuse compagnie. C’est pourquoi ce vendredi 14 juin, des milliers de Genevoises vont pique-niquer devant leurs écoles, leurs entreprises, leurs offices, sur les places principales ou dans les parcs de q...

Sur le chemin des Vaudois et des Huguenots

Le 25 mai, une cinquantaine de randonneurs arrivaient à la Maison de paroisse protestante de Carouge, inaugurant ainsi activement un des tronçons genevois du trajet celui des Vaudois du Piémont. Une association locale tient à conserver la mémoire des persécutions, des souffrances et du formidable courage des diverses communautés protestantes persécutées aux XVIe et XVIIe siècles. Elle a réalisé le...

De l’air, des fleurs, des bancs, des tables et des arbres!

Ce printemps, plus que toute autre année, me semble-t-il, on plante, on taille, on cultive, on met les mains dans la terre. Même les urbains. Partout, je croise des gens traînant de gros sacs de terre ou rapportant des plantons des marchés. A Carouge (au Parc des Pirates, par exemple) et à la Jonction, plusieurs plantations publiques ont été organisées, notamment dans mon écoquartier. Cet hiver, j...

Mot de passe oublié

Inscription