Accueil | Quartiers | Campagne | Les Woodgies : harmonie parfaite de voix, harmonie de soeurs

Partager l'article

Campagne | Centre | Culture | Lac | Loisirs | Périphérie | Société

Les Woodgies : harmonie parfaite de voix, harmonie de soeurs

<
>

Si vous aimez la musique folk, les harmonies vocales, je vous invite à découvrir The Woodgies.
Ces deux sœurs vivent sur la commune de Veyrier depuis leur prime enfance. Si elles sont d’origine anglo-irlandaise, elles ont grandi et suivi toute leur scolarité à Genève.
Leur premier single « Holding hands » se joue sur la plupart des radios romandes en attendant la sortie de leur album à l’automne.

Meghan et Hannah-Leah Woodger sont les Woodgies… lorsqu’elles ont décidé de se produire sur scène, il fallait bien un nom de scène. Elles ont gardé la base de leur nom « Wood » qui évoque le bois, la nature à laquelle elles sont si attachées.

Si vous fréquentez les festivals genevois, depuis deux ou trois ans, vous avez sans doute assisté à une performance des Woodgies. Pour mémoire, elles se produisent chaque année à la Vogue de Veyrier ou elles ont même joué au festival country du Village du Soir.

Racontez-nous votre expérience en Irlande.
Nous avions voulu nous tester et nous sommes allées jouer dans des pubs en Irlande ou dans la rue. C’était très formateur. Dans les pubs, c’est difficile car il y a toujours du bruit mais c’est une bonne école.

John Woolloff est un célèbre guitariste anglais, installé à Genève. Comment est-il devenu votre professeur de guitare ?

En fait, nos parents nous ont inscrit à l’école de musique One Music aux Eaux-Vives et John Woolloff donne quelques jours de guitare-voix. Au vu de sa longue carrière*, c’est une chance immense de bénéficier de son expérience et son talent.
John Woollooff a, entre-autre, joué avec Jacques Dutronc, Johnny Hallyday, Patrick Bruel et le fameux solo de Laziza de Balavoine, c’est lui !

Pourquoi cette école de musique et pas une autre ?
Christophe Duc a mis en place une structure de coaching et de préparation des élèves aux métiers de la scène. Chaque cours est en situation d’enregistrement studio ce qui nous fait gagner un temps considérable d’apprentissage. En moins de 5 ans, nous avons appris à jouer de la guitare, à chanter, écrire nos propres chansons sans oublier de prendre confiance en nous. C’est ainsi que nous sortons notre propre album. C’est beaucoup de travail, mais c’est possible.

La plupart des jeunes femmes de vos âges sont à l’université. Vous avez choisi d’arrêter les études après la maturité pour vous consacrer à la musique. Comment ce sont passées les discussions avec vos parents ?

C’est un choix qui peut effrayer mais nous avons décidé de vivre notre rêve à savoir de vivre de notre musique.
Nos amis sont effectivement tous à l’université mais si eux suivent un cursus classique nous avons aussi remarqué que nous apprenons plein de choses. Cela ne nous donnera sans doute jamais un diplôme reconnu mais chaque jour est un apprentissage. Il faut simplement se fixer un objectif et s’y tenir.
Avec les interviews, les télés, que notre single « holding hands »  https://youtu.be/V7QErb3mUrY est joué sur la plupart des radios romandes, tout cela a donné de la crédibilité à notre projet et rassure nos parents.
Même s’ils nous ont toujours encouragé et soutenu, il est clair que pour des parents c’est toujours un stress.
Ce qui a finit de les convaincre c’est d’avoir été signées par un label. Cela tend à prouver que tôt ou tard cela va marcher.
C’est assez rare pour un premier album et ils en sont conscients.

De quoi parlent vos chansons ?
Nous avons écrit un album de 10 titres.
Nous parlons de choses qui nous touchent, que ce soit des expériences personnelles, d’instant de vie, la beauté de la nature et l’espoir.
Dans notre single « holding hands”  https://youtu.be/V7QErb3mUrY les paroles sont assez tristes mais à la fin du clip les deux sœurs qui étaient séparée se retrouvent. Quoiqu’il arrive, il est important de garder espoir.

Vous avez choisi de donner 10% de vos bénéfices à l’associations « Rêves Suisse ». Pourquoi cette démarche ?
Cela nous paraissait important de mettre en avant une association telle que « Rêves » car elle s’occupe d’enfants. Que ce soit d’enfants de milieux défavorisés ou d’enfants en situation de handicap. La vie nous a gâté mais ce n’est pas le cas de tout le monde alors autant donner un coup de projecteur à notre manière. C’est aussi une façon de remercier la vie de ce que nous avons.

Dans 10 ans, où vous voyez-vous ?
Pourquoi pas en tournée mondiale ? Éclats de rire
Plus sérieusement, ce serait avant tout de vivre de notre musique. Continuer à faire des concerts et enregistrer nos chansons afin de les partager avec le public.

Gageons que The Woodgies seront dans beaucoup de festivals (dès que ce sera possible). Il serait dommage de passer à côté de ces deux talents, un duo soudé. Une belle harmonie entre deux sœurs.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Nathalie Rendu
Photographe installée à Genève. Si je suis photographe généraliste, je suis plutôt orientée portrait, immobilier, produits (montres et bijoux), la nourriture sans oublier les événements.
Studio photo, Ecole photo, stage photo à l'étranger (Nashville, Venise, New York, safari photo en Afrique, etc...).

www.peintresdelumieres.com

J'anime également une émission de Country Music sur Radio Cité Genève 92.2 "Country in the City".

http://radiocite.ch/chart/country-in-the-city/

J'ai fait le choix d'essentiellement parler de la musique country moderne, celle qu'on entend sur les ondes américaines. Rien à voir avec celle qu'on nous présente en Europe. Evidemment je n'oublie pas de temps à autre de diffuser quelques titres de la country classique des westerns de notre enfance.

J'écris principalement des articles sur les artistes ou l'artisanat genevois (musiciens, comédiens, créateurs).

Comme je ne connais pas tout le monde, les artistes peuvent aussi me contacter pour un coup de projecteur....

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription