Accueil / Zones / Centre

Centre

Autrefois comme aujourd’hui, la Jonction

Lors d’une récente lecture publique à la Galerie, ce lieu magique aux Grottes où les écrivain-e-s présentent leurs textes en travail, Olga Eyben, une dame de mon âge, a lu ses souvenirs sur « La Jonction, autrefois ». Venue du Chili pour étudier la littérature à l’Université de Genève, elle avait habité dans les années 1960, un immeuble au bord de l’Arve. Elle aimait beaucoup son quartier « paisible et laborieux », avec ses ateliers d’artisans, ses petits magasins tenus surtout par des Espagnols. Les soirs d’été, « on tirait sa chaise sur le trottoir et on entendait les guitares et les castagnettes, on marchait le long des berges du Rhône non bétonnées ». Les trams qui rentraient dans leur dépôt couvraient les conversations de leur vacarme, « cris de joie ou plaintes ? » se demande-t-elle ...

Genève, une ville « ouverte »

Je ne parle pas ici de la Genève ouverte sur les activités artistiques, celle qui soutient régulièrement les institutions et les acteurs culturels, ni de la ville internationale et son ouverture sur le monde entier, qui accueille et offre un havre de paix, voire un refuge doré pour des personnalités en exil… En 2016, Genève a en effet été classée 8e ville la plus agréable à vivre (stabilité, sécurité, éducation, services de santé, infrastructures, etc.). Effectivement, Genève, capitale de la paix, dispose d’un environnement naturellement paisible, propice à la détente : entre la beauté du lac Léman, l’allégresse des parcs fleuris, le charme de la vieille ville, et l’aspect humanitaire appuyé par les nombreuses ONG, Genève nous submerge en effet d’une certaine sérénité. Pourtant mes propos ...

Cécile Coulon | Rencontre

Dans le cadre du Printemps de la poésie, qui se tiendra du 1er au 13 avril 2019, nous recevons Cécile Coulon pour Les Ronces (éd. du Castor astral, 2018) en partenariat avec le Chat noir. Premier recueil de poésie de cette auteure-phénomène, Les Ronces a reçu le prestigieux prix Apollinaire, l’équivalent du Goncourt de la poésie. Tout a commencé sur Facebook. Il y a environ quatre ans, Cécile Coulon décide de poster des poèmes, dans l’idée d’utiliser ce réseau social comme laboratoire littéraire et poétique. Les Ronces réunit l’ensemble de ces textes. Ces poèmes narratifs conçus comme des micro-nouvelles disent la vie en direct, racontent des histoires brèves, des histoires d’amour (filial ou amoureux), de rencontre, de désir et de rupture. Traversés par le thème de la nature, ces textes é...

Roman « La Pythie » de Mélanie Chappuis

Se retrouver avec un livre de Mélanie Chappuis, c’est avoir un rendez-vous avec l’élégance d’une plume délicate. D’avance on sait que l’on va prendre plaisir à lire un livre. Avant de parler de son dernier ouvrage « La Pythie » qui ne déroge pas à la règle, je vous invite à revenir sur certains de ses précédents livres. Chacun de ses romans nous embarque à la rencontre de personnages vrais, profonds et en quête d’eux-mêmes. A 30 ans, « Frida » errait à la recherche de l’homme de sa vie tout en hésitant entre deux hommes. « Maculée conception » nous parlait de la mère universelle « Marie » mais en découvrant la femme avant l’icône et la sainte. Outre l’histoire passionnante, le lecteur sentait le profond travail de recherche derrière ses lignes. Mélanie Chappuis confirme qu’elle avait...

Une affaire de famille à Plainpalais

La plupart des genevois et touristes aussi fréquentent un endroit devenu mythique dans la restauration à côté de la plaine de Plainpalais, la Cave Valaisanne et Chalet Suisse. Mais ce que la plupart des consommateurs de fondues et autres mets alléchant ne savent pas c’est que ce restaurant est l’exemple même d’une belle tradition familiale. Je l’ai découvert récemment et j’avais envie de partager avec vous la saga de cette famille de restaurateur. J’ai rencontré le petits- fils du fondateur Hervé-Armand Dumoulin. Comment a commencé cette aventure ? Il y a plus de 50 ans, en 1960, par mon grand père Armand Dumoulin. Avant qu’il rachète le lieu, le restaurant s’appelait le « 20ème siècle ». Il s’est lancé dans cette aventure avec ma grand-mère Rosa (saviésanne comme lui). Mon grand-père étai...

Oh punaise !

Je ne vais pas vous parler aujourd’hui de l’expression populaire qui marque la surprise, l’étonnement ou l’indignation, mais bien de l’hétéroptère qui a envahi nos jardins, terrasses, balcons et même encadrures de fenêtres durant la dernière canicule. Ces punaises ont même sévi jusqu’à l’automne, cette saison s’étant prolongée en un interminable été indien. Si j’évoque cette singularité seulement maintenant, c’est que l’insecte a largement eu le temps de s’introduire dans nos appartements lors des chaudes journées de l’été passé : en effet, les fenêtres et les portes restaient souvent généreusement ouvertes en soirée et la nuit, afin de ventiler les pièces. Plusieurs d’entre nous avons eu alors la surprise ...

L’heure du coup de coeur à la bibliothèque de la Servette

L’heure du coup de cœur A la bibliothèque de la Servette, on se parle des livres qu’on aime. Chaque premier jeudi du mois, quelques fervents amateurs de lecture prennent place en cercle dans l’espace aménagé afin de communiquer leur coup de cœur le plus récent ou le plus marquant à d’autres passionnés. C’est un moment de pur bonheur, que celui de vanter les qualités d’un ouvrage et le talent de son auteur. C’est un moment révélateur d’entendre et de noter les titres mis en exergue par les autres convives. Quelques habitués de longue date ont plaisir à accueillir de nouveaux participants. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui se pointent pour récolter des conseils autres que ceux des bibliothécaires. Etre passionné de lecture fait souvent d...

Participez au Prix IDDEA 2019

Le Prix IDDEA lance son édition 2019 et appelle toute personne intéressée à soumettre son idée de projet durable jusqu’au 25 mars sur son site www.prix-iddea.ch. Ce concours vise à encourager l’entreprenariat durable à Genève et les lauréat-e-s peuvent remporter jusqu’à 20’000 CHF pour lancer leur entreprise. Postuler à partir d’une simple idée Le Prix IDDEA se distingue des autres concours par le fait qu’il soutient la concrétisation d’idées. En effet, il n’est pas nécessaire de soumettre un business plan ni d’avoir une quelconque expérience commerciale préalable pour postuler. « Le but de notre association est d’encourager les personnes qui souhaiteraient lancer leur entreprise mais qui hésitent faute d’avoir les connaissances de base en entreprenariat » explique Christophe Barman,...

Le Mérite carougeois pour Anne-Marie Zweifel

La Cité sarde salue l’engagement sans faille de cette femme qui a fait avancer tout au long de sa vie les intérêts de Carouge Salle comble vendredi 11 janvier à l’aula du Collège Madame de Staël à l’occasion de la remise du mérite carougeois 2018. Une soirée qui débute en fanfare avec la musique municipale. Après les discours de Daniel Mouchet, président du cartel des sociétés carougeoises et de Stéphane Barthassat, président du Conseil municipal, c’est au tour du maire, Nicolas Walder, de prendre la parole. Il souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants, comme le veut la tradition, puis remet à Mme Anne-Marie Zweifel le mérite carougeois: «Il s’agit d’une femme humble, au caractère bien trempé, active pour le bien de Carouge. Je souligne un engagement extrêmement fort pour la Cité ...

Douceur, force d’esprit & éthique locale, la recette du succès de Puāwai by Loli

Elle s’appelle Laura et à presque 29 printemps, cette douce jeune femme s’est prise de passion pour le homemade et a été contaminée par la fièvre de l’entrepreunariat, qui sévit actuellement dans la cité de Calvin. CFC de commerce en poche, elle souhaitait se tourner vers le monde des agences de voyage. Mais malgré sa volonté, la saturation du marché du travail a eu raison de son changement de voie, au profit d’une étude notariale. Globe-trotteuse dans l’âme, elle partira pendant un an faire le tour du monde avec son ami : Asie, Amérique du Sud ou encore Australie, c’est avec des rêves et des idées plein la tête qu’elle revient en Suisse. Cependant, par manque de moyens et de confiance en elle, Laura ne concrétise pas ses projets foisonnants. « Mon but en revenant de ce voyage à la base, c...

CONFLUENCES ….sur les chemins de Jerusalem

ITER HIEROSOLYMITANUM – JUIFS ET TROUVÈRES Ensemble Lucidarium – Ensemble Alla Francesca 14 avril 2019 à 17h – 12 mai 2019 à 17h Deux concerts pour raconter et expérimenter le processus de rencontre entre deux cultures que tout, à la fois, sépare et rapproche. Il y eut en effet beaucoup de va et vient entre les musiques juives et chrétiennes, des emprunts mutuels de mélodies, une influence réciproque qui s’est faite par imprégnation au cours de l’Histoire. On retrouvait ainsi dans les synagogues des mélodies populaires, chantées en hébreu mais inspirées du monde séculaire chrétien, comme des mélodies de trouvères, et dans les églises chrétiennes des chants intimement liés à la vie quotidienne juive : cérémonies de naissance, circoncision, mariage etc… Encore aujourd’hui d...

Musiques de Tétris, Angry Birds et Final Fantasy au Victoria Hall

Depuis sa création en 1962, l’Orchestre du Collège de Genève rassemble les jeunes musiciens entre 14 et 19 ans. Pour nombre d’entre eux, c’est une première expérience dans une formation de cette taille. Avec des répétitions hebdomadaires, ils préparent deux grands programmes symphoniques durant l’année scolaire. Au mois de février, les élèves et les musiciens de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) feront vibrer les murs du Victoria Hall au rythme des musiques de jeu. En tenues multicolores, ils présenteront Jeux d’enfants de Georges Bizet, cinq extraits de La Boutique Fantasque de Gioacchino Rossini et Ottorino Respighi, ainsi que des mélodies de célèbres jeux vidéo, comme Tétris, Angry Birds ou encore Final Fantasy. A cette occasion, Signé Genève est allé à la rencontre du Chef de l’Or...

Mot de passe oublié

Inscription