Accueil / Zones / Centre

Centre

Des balcons en or !

Dans ce temps de confinement, quel soulagement de pouvoir respirer sur son balcon ! Je pense très fort aux personnes qui en sont privées, particulièrement aux 700 personnes qui ont signé une pétition à Carouge pour que les immeubles de la Fondation Emma Kammacher, l’ancienne Cité Familia en face de la piscine, en soient pourvus. La pétition, lancée au printemps 18, a abouti ! La commission Grand-Conseil l’a acceptée ainsi que le conseil de la Fondation Kammacher, sous la présidence de Carole-Anne Kast, qui en a accepté le principe. Le coût des balcons, important, restera confidentiel, mais si le financement recherché aboutit, la réalisation n’aura aucun impact sur les loyers ! Deuxième bonne nouvelle. Actuellement la procédure pour obtenir les autorisations est en cours, ainsi que l’appel ...

Il y a de la vie à Clair Bois!

La Fondation Clair Bois s’occupe de personnes en situation de poly-handicap. Elle dispose de cinq foyers ayant chacun sa spécificité. Chambésy pour les enfants, Lancy pour les adolescents, La Gradelle, Pinchat et les Minoteries pour les adultes. Le directeur général, Pierre Coucourde m’a reçu pour me présenter sa formidable Fondation. S’occuper de polyhandicapés, leur permettre le développement le meilleur possible requiert un personnel très compétent et doué d’une patience au-dessus de la moyenne. Chaque personne en situation de handicap a un programme personnalisé, auquel sa famille est associée. Une partie des personnes à motricité très réduite sont résidents des lieux pour adultes. D’autres ont leur propre logement, le plus souvent à proximité, ou habitent...

Les métiers d’art à la Jonction

  Les journées européennes des métiers d’art devaient se dérouler à Genève du 3 au 5 avril. Nous aurions dû visiter des ateliers particuliers ou  les centres de création du Grand-Théâtre.  Dans mon immeuble de l’Ecoquartier où vivent plein d’artistes (comédiens,  peintres, musiciens, scénaristes, réalisatrices, designers, et autres) qui enchantent notre confinement, il y a aussi deux artisans, rappels du passé de la Jonction. Comment différencier artistes et artisans ? Difficile de trancher ! « j’exerce un métier d’art » devraient-ils plutôt dire.   Levan Sikharulidze est graveur en horlogerie. Un métier traditionnellement genevois, puisque Jean-Jacques Rousseau avait commencé un apprentissage en 1725, à l’âge de 13 ans (voir la plaque commémorative rue des Etuves). Après un essai abh...

L’appel du cœur de Jessie’s Genève

En ces temps d’incertitudes, l’entreprise philanthropique de boxes beauté Jessie’s, a choisi de tendre la main aux entreprises et associations en proposant à ses clientes des coffrets sur mesure. « Activités pour la famille, décoration, gourmandises, vin, thés, accessoires, bijoux, doudous, soins… la liste est longue et non exhaustive ! » précise dans son texte, l’édition spéciale composée d’articles fabriqués par des petites et des moyennes entreprises. Jessie’s offre à chaque bourse la possibilité d’agir, dès CHF 10.- et de choisir ses produits préférés par le biais d’un formulaire. L’équipe tient en amont à préciser que « pour cette édition spéciale, nous ne demanderons aucun rabais aux entreprises », aussi, si vous souhaitez f...

Message de soutien aux anciens bénévoles de l’Atelier d’Animation de Beau-Séjour

En cette période particulièrement difficile qui nous oblige à nous couper de nos relations sociales, amis et famille, et où le confinement à la maison est de rigueur, faire preuve de solidarité et communiquer sont deux choses essentielles pour nous tous. On s‘entraide au quotidien et on veille à la santé de son entourage : on « se rapproche » tout en gardant ses distances. C’est pourquoi nous avons une pensée toute particulière pour les anciens-ennes bénévoles qui œuvraient généreusement à l’époque à l’Atelier d’Animation de l’Hôpital Beau-Séjour. Pour rappel, l’Atelier d’Animation, ancien centre de loisirs et de détente qui embellissait le quotidien des patients de l’Hôpital Beau-Séjour à Genève (annexe des HUG), a été fermé définitivement en ...

L’insoutenable légèreté de l’être, le parfum, portrait d’un alchimiste

Moi monsieur, si j’avais un tel nez, il faudrait que je me l’amputasse!Cyrano de Bergerac : c’est un roc !..c’est un pic…c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ?…c’est une péninsule !. Vous avez certainement déjà entendu ces fameuses tirades sorties de l’une des pièces les plus populaires du théâtre français et la plus célèbre de son auteur Edmond Rostand. C’est ainsi que Cyrano de Bergerac célèbre son nez.Mais pas besoin d’avoir un grand nez pour mieux sentir, d’être un Cyrano pour être un « nez » ! Car être « nez » est un métier. Une personne qui met au point des parfums, un parfumeur créateur qui crée des fragrances. Musc, ambre, jasmin, rose ou muguet : au royaume des odeurs, le parfumeur est roi. Il connaît...

Sous les pavés de la rue du Perron

Au pied de la Vieille-Ville, une bijoutière joaillière tient le pavé dans une charmante boutique atelier. Rencontre À mi-chemin entre le centre et la Vieille-Ville se trouve la rue du Perron. Une de ces ruelles charmantes, qui abondent en Vieille-Ville. Pavée et pentue, elle regorge de plaisantes boutiques. Parmi celles-ci se trouve au numéro 12 un tout petit atelier de bijouterie joaillerie tenu par Marta et Georges: «Sous les pavés». Un lieu qu’on croirait revenu d’un autre temps, où les artisans fourmillaient dans la ville du bout du lac. Mais aujourd’hui à Genève, ils ne sont plus beaucoup, les artisans joailliers, tout au plus une vingtaine d’indépendants. La raison en est bien simple, c’est devenu difficile d’en vivre de nos jours. Pourtant, «Sous les pavés» résiste. Sur place, une b...

Interview de Thibault, collaborateur aux HUG!

Thibault travaille depuis plusieurs années au HUG. Sous couvert d’anonymat, il a accepté de répondre à certaines questions concernant la situation actuelle, difficile pour tous mais tout notamment pour le personnel de santé qui se trouve directement sur le terrain. Le but de cette interview n’est pas de vous renseigner sur le coronavirus lui-même ou sur son évolution, mais simplement sur le ressenti d’un être humain comme les autres qui se trouve en première ligne. Quelle est l’ambiance générale en ce moment au HUG ? Très particulière. Comme beaucoup, je n’avais encore jamais vécu ça dans ma carrière professionnelle. On est tous au front pour aider au maximum comme on le peut. Les choses évoluent de jour en jour et on doit s’adapter au fur et à mesure par rapport à la progressi...

Interview de Lionel Viatte, PDG de Puce Games!

Beaucoup de joueurs et joueuses ont déjà acheté un jeu sur son stand à la plaine de Plainpalais ou en ont commandé un directement sur son site. Lionel Viatte, PDG de Puce Games, a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions. Comment est née l’enseigne Puce Games ? Je fais les marchés depuis les années 1980 mais ce n’est que bien plut tard, et plus précisément en 1984, que j’ai acheté pour moi et pour un copain qui était à l’armée, un lot de jeux vidéo avec une console Nintendo. Et de ce fait, j’ai tout simplement mis en vente les jeux qui ne me plaisaient pas sur mon stand. C’est ainsi que tout a commencé. Vous êtes l’un des vendeurs les plus anciens à Genève de jeux vidéo, sur internet et au marché de Plainpalais. Quel est votre secret? J’ai eu un jour l’idée de...

Betty Kiemba fait sien le combat pour l’émancipation de la femme

Le 28 mars prochain « Femmes et Intégration » organisera la 9è édition de sa soirée de gala en faveur de l’intégration des femmes migrantes de Genève. A 52 ans la présidente de cette association, Betty KIEMBA fait siennes toutes les revendications en faveur de l’émancipation de la femme. Le 8 mars dernier l’assistante sociale, d’origines congolaises était parmi les manifestantes de la grève féministe aux Grottes. Elle s’est prêtée aux questions de Signé Genève. Signé Genève : Pouvons-nous connaître les motifs de la création de l’Association « Femmes et Intégration ? » Betty KIEMBA : Après ma formation à la HETS, j’ai constaté que des femmes et mêmes des familles migrantes avaient de la peine à comprendre le système social, économique et juridique d...

L’AMJ propose un voyage autour du monde, en musique!

Depuis sa création en 1996, l’association des Amis de la Musique Juive (AMJ) nous fait voyager au travers des musiques inhérentes à la culture juive. Petit tour d’horizon des périples qui attendent le public genevois. Le 3 mai prochain, l’AMJ mettra les voix masculines à l’honneur. Et quelles voix ! Celles de l’ensemble PROFETI DELLA QUINTA . En première à Genève, le public pourra découvrir leur tout nouveau programme « Les lamentations de David », au Théâtre Les Salons, situé au coeur de la ville de Genève. Décors musicaux de textes bibliques Dans ce tout nouveau programme, l’ensemble présentera les somptueux décors musicaux de textes bibliques, composés par Claudio Monteverdi, Salomone Rossi et, plus près de nous, par Elam Rotem. Ce programme original comprend les « Lamentations de David...

Histoires de vins, histoires d’amitiés, ….

Si on connait le musicien, on connait moins l’homme de terroir… Philippe Carrupt a déjà eu plusieurs vies en une. Si depuis peu il est devenu producteur de vins et des huiles d’olives Olvie, il n’en n’a pas toujours été ainsi. Menant de front une carrière de musicien (bassiste), il a surtout gagné sa vie comme directeur logistique dans des multinationales. Après un licenciement il y a deux ans, avec la sécheresse du marché du travail actuel, s’est posée la question de que faire à l’aube de la cinquantaine. Philippe Carrupt : « Il y a de nombreuses années, j’avais acheté dans le Gard des terrains agricoles comme plan de retraite, sur lesquels j’avais planté des oliviers à l’oliveraie existante. A ces terrains, jouxtait une vigne que j’avais aussi racheté. Lorsque j’ai perdu mon travail, j’a...

Mot de passe oublié

Inscription