Accueil | Thématique | Astuces | Décorer harmonieusement son sapin et son balcon pour Noël

Partager l'article

Astuces | Centre

Décorer harmonieusement son sapin et son balcon pour Noël

Décorer harmonieusement son sapin et son balcon pour Noël

D’ici quelques jours, on verra les balcons, terrasses ou bords de fenêtres s’illuminer aux couleurs de la période de l’Avent, apercevoir de premiers sapins garnis derrière les vitres des salons, à Carouge comme dans tous les quartiers. Depuis plusieurs années, de plus en plus d’habitants embellissent leur lieu de vie, et pas seulement à l’intérieur des appartements. Cependant, durant cette époque de l’année propice aux décorations et aux arrangements scintillants, boules, guirlandes et autres parures qui permettent de rehausser et colorer l’ambiance glaciale du mois de décembre, on n’observe malheureusement pas que des chefs-d’œuvres…

En effet, lorsqu’on a de la chance d’avoir une petite terrasse, un balcon ou un rebord de fenêtre qui se voient bien de la rue, pourquoi infliger aux passants des lumières excessives, qui clignotent à toute berzingue, sans aucune harmonie. On n’est pas au Luna-Park, encore moins à l’entrée d’un bar à p…. aux Pâquis ! De grâce, un peu de bon sens et d’esthétique ! Les sets de lumières LED peuvent être réglés sur plusieurs fonctions d’éclairage, il vaut mieux choisir les positions où ils s’allument et s’éteignent lentement ou en alternance douce. Les guirlandes lumineuses, étoiles, Pères Noël ou autres figurines d’extérieur doivent apporter un peu de magie à l’entourage et non pas être un cauchemar pour les voisins. Par ailleurs, pensez aux minuteries : il n’est pas nécessaire de laisser clignoter vos lumières durant toute la nuit. L’illumination de Noël, si elle est disposée agréablement pour les regards, apporte de la joie dans les cœurs, même si ce n’est pas que le nôtre : les passant admirent, les enfants se régalent.

Il en va de même pour l’arbre de Noël à l’intérieur : on ne décore pas son sapin en le surchargeant avec toutes les décorations qu’on a sous la main, en mélangeant des suspensions en verre mercurisé du temps de grand-mère avec des boules brillantes en plastique achetées en 2014 ! Tenez vous-en à un seul style de déco ou de couleur pour votre sapin : rouge&or, bleu&argent, vert&doré par exemple. Si votre arbre est synthétique, et qu’il a passé une année au grenier ou à la cave dans un carton, pensez à le « rafraîchir » avant de le parer : ouvrir soigneusement chaque tige, déplier les petites branches afin de lui redonner un bel aspect. Commencer par poser en premier la guirlande lumineuse, voire les vraies bougies (attention, seulement sur un arbre naturel, à surveiller une fois allumées !) qui structurent la composition de votre sapin : elles permettent de voir, une fois placées, les espaces à habiller avec les boules, suspensions et guirlandes. Installez ensuite les plus gros éléments décoratifs, tout en veillant au résultat final : pas trop chargé, ni trop chétif. Puis, terminez avec les plus petites boules et suspensions.

Il ne suffit pas en effet – comme on le voit parfois – de « lancer » une ou deux guirlandes, qui pendent ensuite négligemment, et d’accrocher des boules au petit bonheur la chance sur votre arbre : une disposition régulière et équilibrée des ornements permet de garantir une certaine cohérence dans la déco du sapin. N’oubliez pas que cette décoration va vous accompagner durant toute la période de l’Avent… si vous ne décidez pas de la réaliser qu’à partir du 24 décembre au matin !

En outre, il ne faut pas négliger votre porte ou perron pour mettre une ambiance festive et de la magie. Les vraies branches de sapin ou de conifères divers, agrémentées de pommes de pin, noix entières, rubans en velours rouge, sont du plus bel effet pour accueillir vos amis et vos invités.

Assurément, le Père Noël et son assistante auront du plaisir à passer dans ces logis accueillants et savamment embellis ! Joyeuses fêtes à toutes et à tous.

Ci-dessous quelques idées de décorations et illuminations « maison » :

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription