Accueil / Zones / Centre

Centre

L’AMJ propose un voyage autour du monde, en musique!

Depuis sa création en 1996, l’association des Amis de la Musique Juive (AMJ) nous fait voyager au travers des musiques inhérentes à la culture juive. Petit tour d’horizon des périples qui attendent le public genevois. Le 3 mai prochain, l’AMJ mettra les voix masculines à l’honneur. Et quelles voix ! Celles de l’ensemble PROFETI DELLA QUINTA . En première à Genève, le public pourra découvrir leur tout nouveau programme « Les lamentations de David », au Théâtre Les Salons, situé au coeur de la ville de Genève. Décors musicaux de textes bibliques Dans ce tout nouveau programme, l’ensemble présentera les somptueux décors musicaux de textes bibliques, composés par Claudio Monteverdi, Salomone Rossi et, plus près de nous, par Elam Rotem. Ce programme original comprend les « Lamentations de David...

L’Esprit du Bois… et du Fil

La Ville de Carouge abrite plusieurs enseignes réputées, notamment des restaurants qui comptent au nombre des meilleurs établissements de Genève. Les habitants gourmands sont d’ailleurs particulièrement gâtés, car la Cité Sarde recense également différentes boucheries-charcuteries renommées, d’excellentes boulangeries-pâtisseries et aussi de remarquables chocolateries. On trouve également divers petits commerces, boutiques, arcades où art et artisanat se côtoient au quotidien. Entre autres artisans parmi les plus hétéroclites, il y a une adresse qu’il vous faut absolument découvrir : celle du 22 rue de la Filature, dans la Maison des Artisans. C’est à cet endroit que l’on trouve l’atelier-boutique « l’Esprit du Bois et du Fil »...

Semaine contre le racisme en Ville de Genève

Plusieurs événements et activités (rencontres, projection de témoignages, visite, table ronde et ateliers) pour combattre les discriminations sous toutes leurs formes et sensibiliser le public seront organisées du 21 au 29 mars lors de la Semaine contre le racisme en Ville de Genève. Programme complet sur : www.ville-ge.ch/sacr Plusieurs services de la Ville de Genève organisent cet événement en partenariat avec les habitant-e-s des quartiers, des associations ou des organismes publics.

Le Prix IDDEA lance son appel aux projets durables

Le Prix IDDEA met en route son édition 2020 avec le lancement de son appel à projets socialement et écologiquement durables. Toute personne intéressée est invitée à soumettre son idée sur le site web avant le lundi 30 mars à minuit. Ce concours, qui encourage l’entrepreneuriat à Genève, a soutenu près de 120 initiatives durables depuis sa création. Chaque année, un prix de CHF 20’000.- est octroyé par la Ville de Genève au meilleur projet. Une exigence : la durabilité Pour participer au Prix IDDEA, aucun business plan ni aucune formation commerciale ne sont requis. C’est d’ailleurs ce qui fait la particularité de ce concours d’entrepreneuriat. Cette ouverture est volontaire. L’Association IDDEA souhaitent encourager des personnes qui n’ont pas nécessairement de connaissances co...

Artistes à la dérive

PAC(O) Carla da Silva et Vanessa Riera, l’une enseignante spécialisée, l’autre éducatrice et toutes deux artisites ont créée en 2018 PAC(O)-l’acronyme de Projets Artistiques Collaboratifs (et Orientations). Le but de cette association est de permettre à des jeunes en rupture sociale et/ou scolaire de participer à des projets artistiques tout en bénéficiant d’un soutien éducatif et psychologique. Créations, expositions, la participation à la vie culturelle genevoise assure à ces jeunes la reconnaissance de leur fibre artistique et de leur talent. Cela permet de leur redonner confiance en eux tout en valorisant leur travail. Les deux femmes visent à « développer des savoir-faire et des savoir-être. En collaborant directement avec des artistes et des artisans, les jeunes sont amenés à expérim...

Bientôt un parc à la Jonction !

Une partie des dépôts de trams allant être transférés au dépôt En Chardon à Vernier, un grand espace va être libéré à la Pointe de la Jonction. Bien sûr ce magnifique espace a suscité beaucoup de convoitises, mais finalement ce sont les associations et les habitant-e-s mobilisé-e-s pour y créer un parc public qui ont gagné ! La Ville de Genève a lancé un appel d’offres et c’est le bureau de Léopold Banchini qui a remporté le concours. Je m’en réjouis particulièrement, car j’ai connu cet architecte enfant et il m’avait frappé par son amour de la nature et des animaux. Ce qui est d’excellent augure ! Il s’est associé à des artistes et à des ingénieurs hydrauliciens, afin de rendre viable la démarche participative. C’est un événement rare qu’une population concernée élabore collectivement un ...

Marc Olivier, revenu de la tétraplégie

Dans la vie chacun de nous traverse des périodes avec des hauts et des bas et en général on fait avec. Marc-Olivier Perotti lui a vécu un véritable cataclysme dans son adolescence quand il s’est retrouvé tétraplégique mis il a su avec force, courage et surtout détermination à ne pas se laisser emporter par ce tsunami. Il a décidé, avec l’aide de médecins et de ses proches de retrouver l’usage de ses jambe, de ses bras et de redevenir valide. Et c’est ce qui est arrivé, il a vaincu la tétraplégie. Marc-Olivier, vous avez vécu vos premières années de vie comme tous les garçons de votre âge mais à l’âge de 17 ans, le 23 juillet 1984, tout bascule et vous vous retrouvez tétraplégique. Comment est-ce arrivé ? J’étais en vacances au bord de l’Océan Atlan...

La calebasse carougeoise

Rue Saint-Joseph (qui sera bientôt entièrement piétonne, lalalaire), une adorable boutique ne manque pas d’attirer l’œil. C’est la Calebasse, au 14 ,dans une petite maison, typique du Vieux-Carouge. Devant l’arcade, des écharpes indiennes, des bonnets et des gants péruviens aux couleurs éclatantes. La porte poussée, le petit magasin tient ses promesses et présente une multitude de produits tout aussi colorés et variés, tous issus du commerce équitable avec de petits producteurs, soit de pays dits « en développement » ou « du Tiers-Monde », soit de petites exploitations de proximité, suisses y compris. Autre caractéristique remarquable : cette boutique est tenue uniquement par des bénévoles. Ainsi quasiment tout l’argent des ventes revient aux agriculteurs-trices ou artisans-e-s. Trois retr...

Genève autrefois

La Jonction autrefois….. Autrefois la Jonction…. Etant étudiante, je logeais à la Jonction. Entre 2 ponts, entre 2 eaux, au bord de l’Arve, au bord de l’eau. Mon immeuble était le dernier avant la tumultueuse rivière qui malgré ses 20km de long faisait beaucoup parler d’elle: tantôt elle menaçait de sortir de son lit et d’inonder le quartier, tantôt son fond vaseux devenait sec d’une façon inquiétante! Que de caprices! Depuis mon balcon, je pouvais apercevoir un des 2 ponts. L’autre qui s’élançait par-dessus le Rhône était à droite, derrière le coin. C’était un chouette quartier. Même Vladimir Lénine, à un certain moment, y avait élu domicile, à deux pas de chez moi. Par endroits, il y avait un terrain vague, chiens et chats y couraient librement le long de l’eau en voisins. Se promenant l...

CEVA – La gare de Champel-Hôpital prend-elle l’eau ?

Quelques jours déjà après l’inauguration du CEVA/Léman Express, nous avons constaté par un jour de pluie que de l’eau s’infiltrait vers des escaliers menant à la voie 1 et coulait même sur des marches, dans la gare de Champel-Hôpital. Est-ce que l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment est compromise ? D’ailleurs le jour de ce reportage-photo, des ouvriers s’affairaient activement sur un échafaudage pour colmater les fissures les plus apparentes, en y appliquant à grands coups de pinceau un enduit spécifique. Dans le vaste tunnel piétonnier qui franchit la colline, avec les tapis roulants qui mènent de la halte de Champel au début de l’avenue de Beau-Séjour et le site des HUG, on remarque des rigoles aménagées au pied des murs : elles ont certainement pour but d’évacuer les éventuels écoule...

POST-SCRIPTUM 1826

Pour fêter les 250 ans de notre virtuose Ludwig van Beethoven, venez découvrir la nouvelle pièce de théâtre musicale d’Alain Carré, avec le Quatuor Terpsycordes et Dejan Nikolic : POST-SCRIPTUM 1826 Et si Schubert et Beethoven s’étaient secrètement rencontrés? Venez épier dans nos Salons la rencontre secrète de deux génies et leurs oeuvres! Les Terpsycordes, dans leur éternelle quête de toucher à l’essence du texte, rendront magnifiquement hommage aux partitions des deux compositeurs, écrites durant la même année – 1826. Réservez-vite vos places sur https://www.genevaticket.ch/terpsycordes/

Les sympathiques apéros dînatoires de Neri la coiffeuse

À Malagnou, une coiffeuse organise une fois par année, un apéritif géant pour toute sa clientèle. Neri coiffure, c’est un salon pas tout à fait comme les autres. Un lieu qui se situe entre le salon de coiffure et celui de thé. Car chez Neri, deux activités se partagent la qualification de principale: la discussion et la coupe des cheveux. L’une et l’autre ont la même importance. D’ailleurs, la première chose que fait Neri, lorsqu’on pousse la porte de son salon, à la route de Malagnou, c’est de vous servir un thé ou un café, accompagné d’un jus de fruit. C’est une tradition. Tout comme les apéros gargantuesques qu’elle organise pour sa clientèle une fois par année. Neri, alias Nerimane Morina Avdulahu, tient son surnom d’une cliente d’un salon où elle travaillait à Carouge dans les années ...

Mot de passe oublié

Inscription