Accueil | Quartiers | Centre | Stop Billag

Partager l'article

Centre | Débats

Stop Billag

Stop Billag

Les caisses de Billag contiennent un excédent d’environ 67 millions de francs qui n’ont pas pu être attribués aux radios et télévisions privées. Mais les assujettis risquent de ne pas en voir la couleur avant longtemps.

Le bureau directeur du MCVD, outré par les agissements de la société Billag qui perçoit la redevance radio-télévision auprès des citoyens et des citoyennes de ce pays, a décidé de lancer une pétition demandant de mettre fin au mandat de cette société pour l’encaissement de la redevance :

– Nous considérons que le coût de fonctionnement de plus de 55 millions par année représente des frais disproportionnés pour l’encaissement de cette redevance;
– Nous constatons que ladite société a encaissé de l’argent en plus et qu’elle n’est pas disposée à le rendre aux citoyens et citoyennes contribuables. Nous appelons cela du vol, un vol de 67 millions de francs;

Malgré le mécontentement des citoyens et d’une partie des conseillers nationaux dans la presse, le Conseil National, avec l’appui de la gauche, a décidé de soutenir la société Billag, ne voulant pas remettre en cause son mandat. De plus, ce même Conseil a décidé d’assujettir chaque citoyen sans aucun contrôle. Cela rend donc à notre sens inutile le travail de la société Billag :

– Nous exigeons de mettre fin au mandat de la société Billag.
– Nous demandons que la taxe soit perçue par l’impôt ou par un autre système mieux adapté.
– Nous exigeons d’en finir avec la redevance. D’en finir avec un système favorisant le monopole face aux actions entreprises par des sociétés privées luttant à armes inégales.
– Nous demandons le changement de la situation actuelle et la mise en place d’une radio et d’une télévision publiques réellement au service des citoyens.

source : http://www.activism.com/fr_CH/petition/stop-billag-rendons-la-radio-tv-aux-citoyens/10293
Pétition : www.nobillag.ch/nobillag_volksinitiative_v4f.pdfhttp://

Partager l'article

J'écris un article

2 commentaires

  1. Comme il n’y a aucune prestation fournie cette redevance ne correspond pas à la définition légale de la taxe. Si toutefois il est nécessaire de financer un service public pour tous les résidents en Suisse alors le moyen legal est de le mettre dans l’impôt. Toutefois, cette augmentation de l’impôt devrait être soumise au vote!

    Répondre
  2. EN PLUS IL FAUT PAYER LA RADIO QUE JE N ECOUTE JAMAIS … c est du vol

    Répondre
  3. à mettre billag dans l’impôt fédéral direct

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription