Accueil / Zones / Lac

Lac

Histoire régionale : Parution du livre Les Échos Saléviens n° 27

Depuis sa création en 1984, l’association La Salévienne, société d’histoire régionale a édité seule ou en coédition plus d’une soixantaine d’ouvrages : des biographies, monographies de villes et de villages, des atlas du pays historique de Genève, des témoignages…. Elle publie une revue annuelle de 100 à 200 pages qui se nomme « Les Échos Saléviens ». Le 27ème numéro vient de paraître en ce mois d’août 2020. Il regroupe les études inédites de l’historien Philippe Duret (1954-2017), concernant la région de la Haute-Savoie, Genève, le Vuache et l’un des ministres haut-savoyard des plus influents Fernand David. Au sommaire : – L’histoire du Rhône, de Genève à Seyssel Philippe Duret raconte le fleuve à travers les sièc...

Mieux connaître le Léman, c’est mieux le protéger: des fiches pour découvrir la diversité du monde lémanique

Pas besoin d’être spécialiste ni plongeur pour découvrir la biodiversité du Léman. Grâce aux nouvelles fiches de détermination de l’Association pour la Sauvegarde du Léman (ASL), chacun peut à sa guise aller à la rencontre des 40 espèces couramment observées dans et près du lac. Présentées en cinq chapitres (poissons, oiseaux, mollusques, crustacés et végétaux aquatiques), ces fiches sont d’utilisation aisée. Chaque espèce est illustrée et les éléments permettant de les différencier mis en évidence. L’ASL souhaite ainsi sensibiliser le public à l’importance de préserver cet univers si diversifié. A la découverte du monde sous-lacustre Sous la surface de l’eau, le Léman abrite un monde grouillant de vie, que ce soit en pleine eau ou sur les fonds. C’est particulièrement dans les zones peu p...

Cowboy Kurt nous a quitté….

Figure emblématique des Pâquis, Cowboy Kurt a tiré sa révérence le 7 juin 2020. Une foule nombreuse était venue l’accompagner dans sa dernière demeure. Au vu des distances sociales, la petite Eglise de la Colombière de Nyon était pleine.  Afin que ceux restés sur le parvis puissent aussi suivre l’office, une sonorisation avait été installée. Durant la messe, ses amis musiciens, Paul McBonvin et Francesco Saraceno ont chanté des chansons que Cowboy Kurt aimait. En fin de cérémonie, le refuge Darwyn avait préparé une haie d’honneur et les chevaux ont ainsi accompagné le cercueil. Puis ce fut le tour aux « bikers » de prendre la relève et ainsi escorter le corbillard. Cet homme plein d’énergie avait une gouaille qui n’appartenait qu’à lui. Ce Suisse-allemand du bout du lac qui mélangeait son ...

Histoires de vins, histoires d’amitiés, ….

Si on connait le musicien, on connait moins l’homme de terroir…Philippe Carrupt a déjà vécu plusieurs vies en une. Si depuis peu il est devenu producteur de vins et des huiles d’olives Olvie, il n’en n’a pas toujours été ainsi. Menant de front une carrière de musicien (bassiste), il a surtout gagné sa vie comme directeur logistique dans des multinationales. Après un licenciement il y a deux ans, avec la sécheresse du marché du travail actuel, s’est posée la question de que faire à l’aube de la cinquantaine. Écoutons-le:« Il y a de nombreuses années, j’avais acheté dans le Gard des terrains agricoles comme plan de retraite, sur lesquels j’avais planté des oliviers à l’oliveraie existante. A ces terrains, jouxtait une vigne que j’avais aussi racheté. Lorsque j’ai perdu mon travail, j’ai tout...

L’aquagym revisitée

Quand on entend le mot « aquagym », forcément on sourit. Impossible de ne pas voir l’image d’un grand soleil, de vacanciers souvent avec un cocktail à la main, d’une grande piscine et d’un animateur qui s’agite en faisant des mouvements plus ou moins gymniques. Le principal étant d’amuser les clients. Une fois rentrés chez eux, bon nombre voudront retrouver l’ambiance nonchalante de ce cours de gym histoire de bouger un peu. Au fil des ans cette discipline s’est renforcée dans les clubs de sports locaux. C’est ainsi qu’un fitness sur Genève a revisité cette discipline pour proposer des cours totalement différents les uns des autres avec une intensité variable d’un cours à l’autre. Aux commandes de cette activité Annie, François, Rémy et Marcia. Chacun sa méthode, chacun son ambiance. Ici o...

L’Olympisme enseigné aux élèves du Canton dans le cadre des JOJ Lausanne 2020

Les associations de sport d’hiver genevoises, le DCS et le DIP s’associent aux JOJ Lausanne 2020 pour enseigner et transmettre les valeurs Olympiques aux élèves du Canton de Genève. Tout un programme pédagogique a été créé pour l’occasion et est mis à disposition des enseignants à partir d’aujourd’hui.   Des échanges directs entre élèves et athlètes d’élite Qui de mieux que les sportifs d’élite genevois pour parler du parcours que doit réaliser un athlète pour atteindre les Jeux Olympiques ? Sarah Höfflin, Déborah Chiarello, Tanguy Nef, Tadesse Abraham ou encore Lucien Cujean, tous du Team Genève, ont accepté de se rendre disponibles pour partir à la rencontre des classes genevoises et échanger en direct avec les élèves. Plusieurs conférences interactives sont programmées cet a...

Interview de Tamara Trieger, poly artiste genevoise!

Tamara, tu pratiques de nombreux arts. Peux-tu nous en dire plus ? L’art me passionne depuis toujours et je considère que beaucoup de choses sont de l’art. La première forme d’art à laquelle je me suis intéressée fut la danse, puis ensuite le théâtre. En effet, j’ai fait de la danse classique, moderne, jazz, et claquettes, puis une école de théâtre. J’ai même fait partie d’une troupe de théâtre genevoise à une certaine époque. Puis, un jour j’ai découvert que j’étais capable de faire d’autres choses : en devenant metteuse en scène et directrice artistique, puis le monde de la télévision, et surtout le cinéma s’est ouvert à moi. Par ma polyvalence j’ai pu travailler dans diverses fonctions pour le cinéma : décoratrice, maquilleuse, régisseur générale, régisseur adjoint, scénariste, coréalis...

L’empreinte joaillière universelle de AVA Jewellery Designs

Des collections énigmatiques contant une histoire d’amour entre métaux et concepts, Ava Jewellery Designs sait se distinguer parmi les créateurs. Mêlant lignes épurées et inspirations urbaines, chacune des pièces se vit et se raconte. La créatrice, qui a baptisé la marque de son prénom, est une passionnée d’art et de design qui gravite dans ce monde depuis son plus jeune âge. « Au terme de ma scolarité obligatoire, je désirais intégrer une École de Design mais mon père m’a suggéré d’entreprendre des études de gemmologie et de sertissage pour assurer mes arrières », confie-t-elle. Ava fit pourtant le choix de mettre de côté le design et la bijouterie pour faire carrière dans le trading. Après plusieurs années et bien que épanouie professionnellement, la fièvre créatrice s’est imposée, « rai...

Plage des Eaux-Vives J + 9

Photos aériennes prises à la plage des Eaux-Vives de bon matin avant l’arrivée des autochtones et pendant le nettoyage ! N’hésitez pas à lire l’article intitulé « La belle plage des Eaux-Vives… et les premières incivilités !, publié par Jean-Pierre Tauxe, à propos des problèmes apparus dès les premières heures d’ouverture de ce nouveau lieu de loisir genevois… (Photos prise le lundi 1er juillet aux alentours de 7h00)

Des cosmétiques aux saveurs du Ghana à déguster au Marché International des tendances africaines

AFRODYSSÉE – African Trends Market s’illustre pour sa cinquième année à Genève les 14 et 15 juin prochains en exposant le travail de 40 pointures du design africains, précurseurs des tendances et modes contemporaines du continent. Cette manifestation aux allures mondaines et répartie en 5 espaces uniques, attirerait quelques milliers de visiteurs européens chaque année pour un total de 145 designers invités depuis son lancement. Sur la troisième marche du podium européen des événements liés à la mode africaine, l’épopée africaine de la mode et de l’artisanat à Genève est rapidement devenue une référence dans la sélection de ses designers. Au-delà des conventions propres à la mode, Afrodyssée prône son originalité et sa force de conviction à l’image de la marque Skin Gourmet, qui prés...

Boréal, chemin éthique du café

Boréal, ce café qui a timidement ouvert ses portes à la rue du Stand, fête sa première décennie cette année. En dix ans, quatre autres adresses ont été inaugurées à Genève, deux à Zürich et une torréfaction artisanale a été installée à Carouge. En dix ans, Boréal a participé à la création de l’association Roasters United qui permet d’acheter le café directement auprès des petites coopératives autours du monde leur garantissant un prix minimum et contribuant à leur développement. En dix ans, le premier coffee shop genevois a séduit la Cité de Calvin par son café de spécialité et ses méthodes de préparation innovantes. Fasciné par l’ambiance des coffees shops et le goût unique des speciality coffees en Australie, Fabien Decroux est revenu en Suisse avec l’envie de partager sa passion pour ce...

Soleil

Soleil au bord du lac. A+Frank

Mot de passe oublié

Inscription