Accueil / Slider actualités

Slider actualités

Première neige

Où que l’on se trouve, la première neige est toujours un moment magique. Magie de se réveiller au beau milieu de la nuit en se demandant si on a oublié une lampe quelque-part chez soi … avant de constater qu’il s’agit des lueurs de la ville reflétées par le nouveau tapis neigeux. Magie de redécouvrir les paysages du quotidien transformés par un épais manteau de neige… Magie enfin d’être le témoin de cet instant de basculement de l’automne finissant dans l’hiver aux lourds cristaux blancs. Témoignage en images de cet instant fugace où les couleurs flamboyantes de l’automne se sont mélangées à la blancheur givrée de l’hiver naissant aux alentours de l’étang de la Bistoquette à Plan-les-Ouates.

On fête l’Avent à Perly

J’habite Perly depuis 1979, donc depuis 43 ans. J’ai tout de suite apprécié les différents moments conviviaux organisés par la commune : les rencontres avec les élu-es, les Failles, en mars (cf. article SG du 27.3.2019), le Feuillu en mai, avec un couple d’enfants sur le char qui traverse le village, la fête de fin d’année scolaire, le Premier Août, l’exposition des artisans, le four à pain, etc. Le village fête aussi l’Avent. Pendant des années, on y organisait un calendrier de l’Avent grandeur nature. Les 24 chiffres argentés étaient distribués aux habitant-es dont la fenêtre donne directement sur le Chemin-du-Village-de Perly. Les volets restaient fermés jusqu’au jour J. Alors, comme pour les calendriers en carton, les volets ouverts découvraient un arrangement de Noël : dessins, bougie...

L’« action directe » pour lutter contre les violences faites aux enfants, le cas de l’association Templiers Post Tenebras Lux

Née et basée à Genève, une association présente dans toute la Romandie combine amour de la moto et lutte contre les violences faites aux enfants. Tour d’horizon d’un projet aussi détonnant que convaincant. Rendez-vous a été pris un dimanche de novembre au tranquille Café de la Presse, où votre narrateur se trouvait alors en avance. Ce qui suit ne saurait être retranscrit par l’exercice de l’article de presse, tant le spectacle de l’arrivée d’une vingtaine de motards de l’association « Templiers Post Tenebras Lux » fut ébouriffant. Surgirent donc des rues alentours, précédés par de vrombissantes sonorités, moult individus aux guidons de motos de forte cylindrée et arborant une vestimentation analogue, toute de cuir noir, de patchs et d’autres éléments identitaires de l’association susmentio...

Quand les animaux soulagent les patients

L’association «Pattes tendues» fournit des thérapies assistées par un animal. Rencontre avec sa coprésidente. L’animal ne dispose pas de la parole, mais il parvient malgré tout à entrer en relation avec l’Homme. Capable d’attachement, il intrigue, attise la curiosité sans nous juger. Un médiateur idéal dans le cadre de thérapies. La relation homme/animal est devenue un domaine de recherche en pleine croissance, lié à la psychologie, la psychothérapie, la médecine, la gériatrie, le régime pénitentiaire et de nombreuses autres spécialités. Elle relie directement l’homme avec ses émotions essentielles. Les animaux ont des effets directs, sans fioritures et sont en général bienveillants. Par conséquent, la thérapie assistée par l’animal a été conçue pour promouvoir l’amélioration des capacités...

Un retour à la nature à l’échoppe d’awen

Il y a près d’un an, le «druide» Vincent Venturi ouvrait son échoppe à Carouge. Visite. Aspirer à une vie plus saine et plus simple attire de plus en plus de monde. Depuis la nuit des temps, l’utilisation des plantes n’est pas anodine. J’ai voulu en savoir davantage sur leurs bienfaits et j’ai eu l’occasion de rencontrer un spécialiste en la matière, Vincent Venturi, qui tient une échoppe à Carouge. Un parcours druidique Lorsqu’on entre dans ce lieu de paix et de nature, on peut admirer une fresque sur l’un des murs. Elle invite à se plonger dans la forêt, où un chemin emmène vers un temple sacré. La fresque a été réalisée par Vince Ptilut. Au fil du voyage et des discussions, on comprend le parcours de Vincent Venturi, qui l’a amené à quinze années d’apprentissage druidique. Ce passionné ...

Un quartier qui conte

Il était une fois, dans le quartier rive droite de Genève que j’habite, trois gentilles fées qui se faisaient une joie de dire tout et n’importe quoi à qui voulait bien les écouter… « Non, tu ne peux pas dire ça, nous ne racontons pas n’importe quoi, les contes portent en eux des valeurs essentielles de nos croyances, de notre vécu, de nos désirs et de nos peurs ! » Mon préambule un tantinet coquin ne convenait guère à mes trois amies et presque voisines qui souhaitaient plus de sérieux dans la présentation de leur passion. Alors, elles se racontent. Florence, Jocelyne et Odile sont presque tombées dans la marmite des conteuses il y a déjà bien longtemps, trente-cinq ans pour la plus ancienne, qui fut parmi les pionnières à Genève. Cette tradition a vu le jour à Paris, dans un groupe nommé...

Visibiliser les « enfants aidants », le projet du collectif éponyme

Entre Genève et le canton de Vaud, un collectif s’est créé en vue d’œuvrer à la prise en considération des enfants qui vivent avec un parent en situation de vulnérabilité psychique. Témoignage. 2015, Haute école de travail social de Genève. S’y rencontrent Muriel Vial et Florian Sallin – interviewés pour cet article –; tous les deux se trouvent à ce moment dans une démarche de reconversion professionnelle. Au cœur de cette rencontre, un « feeling commun », en lien avec l’expérience partagée d’une enfance au contact d’un parent en proie à une vulnérabilité psychique – terme qu’on emploiera ci-après, car moins stigmatisant que d’autres, à l’instar de psychotique, m’indique Muriel. Ils abondent alors vers le même constat: la prise en compte de cet enfant et de sa posture d’accompagnant est in...

La nature tente de reprendre ses droits en milieu urbain

A l’instar d’herbes ou de certaines graminées, on a tous aperçu une fois ou l’autre en pleine ville une plante, un arbuste ou même un arbre, qui croît sur une surface minérale, contre un mur, à l’angle d’un trottoir, dans une grille, une gouttière ou un autre endroit incongru. Malgré l’éloignement de milieux sauvages, le centre urbain n’est pas à l’abri de l’arrivée de semences qui permettent l’implantation de certaines espèces. La moindre graine ailée portée par le vent et qui s’accroche dans une fente ou le plus petit interstice dans le bétonnage de nos cités, peut être propice à l’éclosion d’une semence vagabonde, donner vie à un nouveau végétal. Face aux constructions humaines, aux gros blocs de béton, aux murs de briques, on pourrait croire qu...

Damien Maurel, l’homme sage-femme des Grangettes

  J’ai eu l’occasion de rencontrer Damien Maurel, maïeuticien de profession, au sein de la maternité de Hirslanden Clinique des Grangettes. Un terme pas très connu qui vient du grec ancien «maieutike» signifiant «l’art d’accoucher» par analogie avec le personnage de la mythologie grecque «Maïa», déesse qui veillait sur les accouchements. Damien est donc un homme sage-femme, métier qui s’ouvre de plus en plus aux hommes actuellement. Quel est votre parcours? Il débute dans le sud de la France à la fac de médecine de Nice après un bac scientifique. Après le concours d’entrée en médecine, j’ai dû faire un choix d’orientation professionnelle et je me suis dirigé vers le métier de sage-femme un peu par défaut et avec une méconnaissance du métier. Mes quatre ans de spécialisation m’ont fait...

Plan-les-Ouates célèbre l’arrivée de l’automne

Samedi dernier s’est déroulée la Fête de la châtaigne dans l’espace de convivialité de Champ Ravy Pour la deuxième année consécutive, Plan-les-Ouates a salué l’arrivée de l’automne avec une célébration festive tout à fait à propos: la Fête de la châtaigne à Champ Ravy, un espace de convivialité, de rencontre et de développement de projets collectifs. Ouverture des feux samedi dernier à 11h, sous une légère bruine presque agréable et rafraîchissante. Sept tables bien protégées sous un auvent sont décorées avec des petites courges, des châtaignes et des feuilles de Chêne. L’une d’entre elles accueille une petite famille qui dévore des marrons grillés avec enthousiasme. À 11h, il y a encore peu de monde pour déambuler autour les différents étals d’artisans, artistes, fleuristes ou pâtis...

Les perles littéraires du mercredi soir aux Grottes

À la rue de l’Industrie, la Galerie accueille des lectures de textes inédits. Les mercredis soir de lecture, dans le quartier des Grottes, sont presque devenus une institution. La Galerie, sise à la rue de l’Industrie, accueille ainsi des auteurs, confirmés ou en herbe, tous les mercredis dès 19 h. On y voit et entend de tout, du bon et du moins bon, mais toujours des textes inédits, lus par leurs auteurs. Le public peut ainsi prêter l’oreille à des manuscrits non publiés qui n’arrivent pas forcément jusqu’à la porte des maisons d’édition. Et il y a des perles dans ce magma littéraire.C’est l’association Lectures publiques qui est à l’origine de ces événements. Elle existe depuis une vingt-cinq ans, est indépendante et fonctionne grâce au bénévolat de son comité, aux cotisations des adhére...

Dédé, le rockeur au grand cœur, entre en scène

André Schmid arpente les scènes genevoises depuis plus de trente ans. Rencontre avec un passionné. Le rock a sa place sur les scènes genevoises depuis des années et le public est toujours au rendez-vous. De nombreux musiciens se produisent dans des bars ou lors de festivals en Suisse romande. J’ai eu le plaisir de rencontrer André Schmid, dit Dédé, chanteur et coach vocal à Genève. Bonjour Dédé, dans votre carrière de chanteur vous avez eu plusieurs belles opportunités, comme celle d’être coach vocal pour la «Singing Compagnie» et «Un air de famille» à la Télévision suisse romande, qu’est-ce que vous retenez de cette expérience? En coachant sur ces deux émissions, c’est là que je me suis rendu compte que je me sentais à l’aise pour donner des conseils aux chanteurs et qu’ils puissent les a...

Mot de passe oublié

Inscription