Accueil / débat

débat

Table ronde « Justice sociale au 21e siècle & Revenu de base »

Invitation à participer à la Table ronde « La Justice sociale au XXIe siècle et le Revenu de base » Mardi 21 mai 2013, 19h30, Uni Dufour, auditoire Piaget Rue Général-Dufour 24, 1204 Genève. 100’000 personnes ont déjà signé l’initiative « Pour un revenu de base inconditionnel ». Une année après son lancement, BIEN-Suisse vous propose d’en débattre avec le philosophe et économiste Philippe Van Parijs, professeur à l’Université catholique de Louvain, invité le jour même par Micheline Calmy-Rey à l’Institut européen. Les personnalités suivantes participeront au débat : – Martine Brunschwig Graf, ancienne Conseillère nationale (PLR) – Anne-Catherine Menétray-Savary, ancienne Conseillère nationale (Les Verts) – Guy Mettan, journaliste, député au Grand Conseil genev...

Genève sous la neige: la voirie a-t-elle bien géré la situation?

Pour éviter que la Ville de Genève ne soit totalement paralysée sous un blanc manteau, les grands moyens ont été mis en oeuvre par la voirie depuis lundi. Durant 48 heures, pas moins de 220 hommes ont été engagés sur le terrain, rapporte le site de la Tribune de Genève. A partir de 2 h 30 lundi matin, 13 camions et 25 petits engins se sont escrimés à chasser la neige. Des équipes ont continué dans la journée. Mardi en début d’après-midi, seules quelques rues secondaires demeuraient encore difficilement pratiquables en ville. Si tout semble être revenu à la normale en ville, qu’en est-il en périphérie et en campagne? De manière plus général, que pensez-vous du travail de la voirie en matière de déneigement? Les communes genevoises sont-elles suffisamment préparés en cas de forte...

Un an après, quel bilan tirez-vous de la réorganisation du réseau TPG?

En décembre 2011, les TPG réorganisaient leur réseau. Une réorganisation qui a fait couler beaucoup d’encre. Hormis quelques incidents, les Transports publics genevois estiment avoir remporté leur pari. Du côté des usagers, c’est en revanche la grogne qui a longtemps prédominé. Mais aujourd’hui, soit un an plus tard, qu’en est-il réellement? Que vous soyez un usager occasionnel ou habitué des TPG, que vous habitiez en ville ou à la campagne, que pensez-vous du réseau de transports publics de notre canton? Vous satisfait-il et, si oui, pourquoi? Ou, au contraire, doit-il être amélioré et, dans ce cas, comment et pour quelles raisons? Votre avis nous intéresse. Participez à notre débat dans les espaces commentaires ci-dessous ou sur notre page Facebook.  

Les terres agricoles genevoises sont-elles menacées de disparition?

Dans un commentaire publié le 27 novembre en marge de l’article « Défilé de véhicules sur les chemins à Confignon: riverains agacés », un membre de Signé Genève faisait part de son inquiétude face à la disparition progressive des terres agricoles à Genève. Une crainte partagée par Jean-Pierre Stalder, cultivateur meyrinois, qui dans un autre article paru le 28 octobre dernier, parle de « pression sur l’agriculture » et de la menace omniprésente de voir ses terres phagocytées par un parking ou une autoroute. Le développement que connaissent les communes périphériques avec des projets comme le quartier des Cherpines au sud de Plan-les-Ouates, répond à une nécessité, selon certains. Genève compte tous les jours plus d’habitants, pl...

Outlet alimentaire, entre aubaine financière et méfiance: qu’en pensez-vous?

Dans un article publié le 9 novembre dernier, notre reporter de quartier à Vernier est allé à la rencontre des clients du premier outlet alimentaire du canton. Ouvert par le géant orange il y a quelques mois, ce magasin d’usine situé sur la commune genevoise a pour but d’écouler les produits invendus des succursales de la région. Toute la marchandise y est vendue à prix cassés: 50% de rabais, voire 75% et même 90%. Une aubaine financière pour beaucoup qui n’empêche pas certains de s’interroger sur la qualité des produits ainsi proposés à la vente. D’autant qu’en 2011, les deux principaux distributeurs du pays avaient été épinglés pour des histoires de remballe de viandes. Et vous, qu’en pensez-vous? Faudrait-il généraliser ce type d’initiativ...

Les projets d’aménagements liés au CEVA: faut-il s’en réjouir ou craindre le pire?

Dans un article publié le 9 novembre 2012 sur Signé Genève, Catherine Armand épingle les autorités de Chêne-Bourg qui ont donné un préavis négatif au plan localisé de quartier (PLQ). Un plan qui prévoit notamment la construction de 250 logements. Au conseil municipal chênois, certains craignent que ces aménagements coupent la commune en deux et que la qualité de vie des habitants ne soit péjorée par les nouvelles constructions. Chêne-Bourg n’est pas seule concernée par de tels projets. Hormis à Cornavin et Champel-Hôpital, le CEVA bouleversera profondément le paysage des quartiers où il fera halte (voir images et film ci-dessous). A Lancy-Pont Rouge, près de 600 logements ainsi que des bureaux, des commerces et une école sont notamment prévus. A Carouge-Bachet, le nouveau quartier de...

Les Mercredis du cinéma : du cinéma suisse et intéractif

Depuis désormais quatre ans, La julienne -Maison des arts et de la culture de Plan-les-Ouates- se transforme chaque mercredi du mois de novembre en salle de cinéma. Le concept de ces « Mercredis du cinéma » ? Proposer aux spectateurs des projections gratuites de films suisses, choisis conjointement par le service culturel de la commune et art-tv.ch. Pour la plupart, ces films ont été sélectionnés ou ont reçu des prix lors de prestigieux festivals. A la fin de la projection, une discussion est organisée entre le public et un ou plusieurs protagonistes du film (acteur, réalisateur, scénariste, producteur, etc.), l’occasion de découvrir l’envers du décor de l’industrie cinématographique. « Summer games » Ce mercredi 14 novembre, &l...

Chômage et emploi : les femmes défavorisées ?

En quoi la situation des femmes au chômage est-elle particulière ? C’est sur cette question que Jocelyne Haller, députée, ancienne collaboratrice de l’Hospice général, et Cornelia Hummel, sociologue, vont apporter leurs réflexions, leurs expériences et un projet de loi de rupture Mercredi 3 décembre à 20 h au Café Dînette, 14 rue Saint-Victor. Cette soirée débat est organisée par le groupe féminismeS de solidaritéS

  • 1
  • 2

Mot de passe oublié

Inscription