Accueil / enseignement

enseignement

Philippe un peintre qui enseigne à la rue Saint-Jospeh

Après le Père Noël ou les regrettées sœurs franciscaines de Carouge, s’il est bien un personnage que les petits Carougeois connaissent bien, c’est Philippe. Philippe Le Coultre, figure de l’enseignement artistique dans la Cité sarde. C’est lui qui initie depuis de nombreuses années les enfants à l’art du pastel, aux techniques d’aquarelle ou encore à la maîtrise du fusain. Formé aux Arts décos et à Vevey en peinture, Philippe Le Coultre enseigne également à Meyrin et dans différents centres médico-pédagogiques. Mais c’est à Carouge qu’il a son atelier: «Quand j’ai un petit créneau horaire, j’en profite pour travailler pour moi.» Combien de petits gamins sont-ils passés par son atelier de la rue Saint-Joseph? Lui-même l’ignore: «Il faudrait que je compte. Je suis là depuis 1999, à raison d’...

Les Milongas enflammées de Plainpalais

C’est dans les locaux occupés par la section locale du Club alpin suisse que se dansent les plus beaux tangos genevois.   Il  y a un petit air d’Argentine , au numéro 1 de la rue du vieux-Billard, les dimanches et mardis soir. La rue est calme, pas de fan zone sur la plaine de Plainpalais en ces temps de coupe du monde. Seule une petite mélodie enjouée s’échappe du premier étage.  Cette adresse bien connue de tous les montagnards genevois depuis des décennies est aussi depuis 2002, le quartier général  de certains adeptes du  tango du crû. Investi et loué par la section genevoise du club alpin suisse, le lieu ne manque pas de charme. On y accède par un large escalier ornementé  d’anciens  tableaux de montagne accrochés aux murs. La salle au plafond très haut, où se trémoussent  les ta...

Le préau de l’école des Racettes bientôt rénové

Après plusieurs consultations, le conseil municipal d’Onex a décidé de donner un coup de lifting sur le préau de l’Ecole des Racettes. Au plus tard cet été le préau de l’Ecole des Racettes fera peau neuve. Il sera transformé en une place horizontale comme celle que l’on voit dans d’autres écoles.  L’ensemble des installations ludiques de ce lieu sera remplacé. La butte sera rasée. Ainsi, deux surfaces de jeux seront érigées. « Le tout pour un investissement de 395 000 francs. Nous utiliserons des matériaux plus durables dans le temps » a déclaré Michel Cuttat, chef du service bâtiments et locations de la commune d’Onex.  Cette décision a été prise à l’issue de plusieurs consultations avec le conseil des élèves et celui de l’établissement. Déjà plusieurs fois réparé Le temps a eu rais...

En mémoire de leur fils, un couple de médecins lance une bourse pour étudiants

Le 10 août 2013, Nicolas Pechère disparait dans un accident de voiture en Australie à l’âge de 23 ans. En son souvenir, ses parents, Antoinette et Marc Pechère-Bertschi, tous deux médecins genevois, lancent le Fonds Nicolas Pechère distribué sous forme de bourses afin d’aider les étudiants de la Faculté de médecine genevoise à mieux saisir la réalité médicale dans les pays défavorisés. Le fonds entre en fonction dès ce semestre. Rencontre. En troisième année, les étudiants en médecine doivent obligatoirement effectuer un stage en communauté, afin d’appréhender un problème de santé avec une approche mixte : médicale, sociale et culturelle. «Le stage peut être effectué en Suisse ou à l’étranger mais certains étudiants doivent renoncer à cette opportunité pour des raisons financières, expliqu...

Les Robins des Bois de Plan-les-Ouates

A Plan-les-Ouates, un nouveau club sportif – l’Arc Club – propose depuis peu des cours de tir à l’arc aux adultes et aux jeunes. Venant compléter l’offre de la quarantaine de clubs sportifs locaux, il est le second du genre dans la localité. En effet, implanté depuis plus d’une dizaine d’années aux Cherpines, le Kyudo Kai dispose d’un magnifique dojo pour pratiquer le tir libre ou cérémonial japonais. La nouvelle association, quant à elle, se consacre à l’arc occidental. Fondé en septembre 2012, l’Arc Club comprend d’ores et déjà un groupe d’archers et d’archères qui vient régulièrement s’entraîner dans une salle de sport de l’école Aimée Stitelman. Pratiquant ce sport depuis une dizaine d’année, Georges Favre, le président du nouveau club, explique qu’il a toujours aimé ...

Mot de passe oublié

Inscription