Accueil / radio

radio

Radio libre et mobile

Un nouveau média, associatif, non lucratif et avant tout radiophonique. LibrAdio, une web-radio locale, destinée à émerger les individuEs et groupes d’individuEs qui ont des choses à dire et à faire. La singularité de LibrAdio est d’être mobile. C’est-à-dire que l’on se meut au gré des demandes de personnes et collectifs dont les valeurs sont convergentes; horizontalité des pratiques, bienveillance des propos et absence de commercialités. Ce sont ainsi déjà un nombre conséquent de podcast, libre d’écoute et bien entendu gratuits, qui explorent les élans locaux de chacunEs qui souhaitent inventer un monde meilleurs, ensemble. LibrAdio c’est un média critique qui souhaite porter les paroles de touTEs là où elles sont et là ou elle devraient être. Dessous u...

Soirée Pacifiste

Samedi 02 novembre, à l’A.B.A.R.C 151 rte de Vernier, bus n°6, arrêt Philibert de Sauvage SOIRÉE PACIFISTE une soirée pour promouvoir la paix de manière active et collective. Portes 18h En préambule, dès 18h15 : théâtre d’improvisation autour du thème de la paix. Dès 19h, de la radio en live : La Comète à la Banane, la radio-émission conjointe de Fréquence Banane et La Comète. Rubriques obliques et mots déplacés, entrevues des artistes en présence et débat public en présence du GSSA(*). « La paix ; douce utopie ou actes concrets ? » Dès 22h, les concerts : IDO : reggae-band composée de 6 musiciens du monde. Les mélodies du cœur et de l’âme pour un concert en douceur et profondeur. VIBRACION : salsa cubana, festive et conviviale, pour danser aux sons solaires des îles du s...

Jean-Louis Claude, le poète des Grottes

C’est un homme au regard pétillant avec lequel j’ai rendez-vous aujourd’hui. Un homme aux multiples facettes et à la vie romanesque. Jean-Louis Claude. Cela ne m’étonnerait pas que ce nom vous soit familier. Radio, télévision, théâtre, écriture, il a certainement plus de cordes à son arc que ce cher Robin. Né sans parents, enfant de l’assistance, Jean-Louis est placé dans une famille de paysan dès son plus jeune âge. De cette époque, c’est la maltraitance qu’il garde en mémoire avant qu’un jour, à l’école, on s’aperçoive des marques sur son corps. Il est sitôt retiré de la famille et rentre dans un orphelinat où il ne pourra rester en raison de sa religion. A nouveau placé dans un orphelinat, catholique cette fois-ci, il va subir une no...

Mot de passe oublié

Inscription