Accueil / Thématique / Environnement

Environnement

Un cèdre bleu de 270 ans!

Ce cèdre bleu du Liban est la fierté des habitants du quartier de Châtelaine car il a 270 ans. Cinq cèdres du même type ont été plantés à Genève et, aujourd’hui, il n’en reste plus que quatre. Avant la construction des immeubles et du centre Balexert, le quartier de Châtelaine regorgeait de potagers en tout genre. Ce serait cool de trouver une image de cet arbre lorsqu’il fût planté.

Dans le bruit des souffleuses

En faisant mon footing ce matin, j’ai croisé une classe de la crèche Bertrand. Les enfants se rendaient au marché de l’avenue Peschier (il y a déménagé pendant les travaux du CEVA sur le Plateau de Champel où il avait pris ses quartiers). Voir ces bambins choisir des légumes de la région m’a rappelé que les éducateurs et les éducatrices de la petite enfance font beaucoup d’efforts pour sensibiliser les enfants aux thématiques écologiques. Mes filles ont toutes fait connaissance avec Trilouette, une marionnette qui leur a appris à trier leurs déchets, lors de leur passage respectif à l’Espace de vie enfantine Bertrand. Les menus concoctés par les cuisiniers sont labellisés Fourchette verte: ils sont faits avec une bonne dose de produits régionaux. Et cette péda...

Les projets d’aménagements liés au CEVA: faut-il s’en réjouir ou craindre le pire?

Dans un article publié le 9 novembre 2012 sur Signé Genève, Catherine Armand épingle les autorités de Chêne-Bourg qui ont donné un préavis négatif au plan localisé de quartier (PLQ). Un plan qui prévoit notamment la construction de 250 logements. Au conseil municipal chênois, certains craignent que ces aménagements coupent la commune en deux et que la qualité de vie des habitants ne soit péjorée par les nouvelles constructions. Chêne-Bourg n’est pas seule concernée par de tels projets. Hormis à Cornavin et Champel-Hôpital, le CEVA bouleversera profondément le paysage des quartiers où il fera halte (voir images et film ci-dessous). A Lancy-Pont Rouge, près de 600 logements ainsi que des bureaux, des commerces et une école sont notamment prévus. A Carouge-Bachet, le nouveau quartier de...

Il est mort le chemin des Coudriers, mais!

Le chemin des Coudriers, au Grand-Saconnex, se meurt! Tous les arbres ont été coupés, même ceux qui avaient plus de cent ans. D’immenses tranchées ont été ouvertes pour poser qui du chauffage à distance, qui de l’évacuation des eaux ou encore des alimentations électriques. La route a été déplacée par deux fois déjà. C’est sinistre, dommage et troublant. Mais, renseignements pris, un nouveau chemin sera construit, plus beau qu’avant avec une piste cyclable à deux sens, un trottoir, un nouvel éclairage et un revêtement antibruit. Alors courage!

La nouvelle Constitution met en balance le passé et l’avenir

Un tel conflit entre Développement durable et conservation du patrimoine a surgi début 2012 en marge de la belle Pénétrante Verte qui, via Les Crêts du Petit-Saconnex, relie Cornavin à Palexpo. Fin mai, au Chemin des Crêts, au sommet de la parcelle 2061, le Conseil d’Etat (Exécutif) commence par classer comme « historique » une terne villa désaffectée, construite en 1938 par l’urbaniste Maurice Braillard pour le pépiniériste Boccard. Ce classement constitue une sévère contrainte pour le positionnement de l’immeuble destiné à une nouvelle zone 3 (immeubles) et pour l’avenir des 60 familles qui y logeront. L’opposition, venant de l’ensemble des voisins le long de l’Avenue Trembley, est balayée. En novembre 2012, le Grand Conseil (Législatif), basant son Projet de Loi 10910 sur ce plan peu op...

Les vendanges touchent à leur fin sur le Coteau

Inutile de mentir, l’arrivée de l’automne ne séduit pas les foules : baisse d’humeur et autres coups de blues se font ressentir chez nombre de personnes. C’est pourtant à cette période de l’année que la nature offre l’un de ses plus beaux tableaux. Bien entendu, Bernex ne déroge pas à la règle. Partie intégrante du paysage de la commune, les vignes revêtent leur plus belle couleur à ce moment. Et dans le village, tout le monde le sait : qui dit mois de septembre et d’octobre, dit forcément vendanges. Évidemment. Il y a plusieurs semaines, le coup d’envoi pour les récoltes a été donné pour la petite dizaine de domaines viticoles bernésiens. Pendant plus d’un mois, tracteurs, vignerons et autres travailleurs n’ont eu de cesse de sillonner les centaines de lignes de vignes du Coteau. Patiente...

L’agriculture meyrinoise, un patrimoine en danger

Meyrin est une petite ville agricole. L’identité de la commune est composée d’un tiers de terres cultivées par une poignée d’exploitants. C’est le cas de Jean-Pierre Stalder, dont le nom est enraciné dans les archives meyrinoises depuis 1926. Ses productions sont rythmées par les saisons et offrent aux habitués un véritable bouquet de nature. Et pourtant, l’agriculteur-maraîcher affiche une mine soucieuse lorsque l’on aborde l’avenir. Alors que les rues sont encore recouvertes d’un voile de brume matinale, M. Stalder, à peine perceptible, fait signe de le rejoindre depuis sa ferme au nom fruité, La Fraisière. À ses côtés, Christophe Stalder, son neveu. Nous montons dans un bureau accolé au large grenier, une bâtisse haute et creuse qui accueille, selon les saisons, toutes sortes de fruits ...

Ecolo, le nouvel espace Saint-Luc se dévoile à Onex

Désormais, les fidèles de la Paroisse Petit-Lancy/Saint-Luc pourront célébrer leur culte à l’Espace Saint-Luc, dans un bâtiment moderne répondant aux exigences Minergie. Les vieux baraquements en bois laissent place à un immeuble moderne de neuf étages, situé à la rue de la Calle. La cérémonie d’inauguration a eu lieu le dimanche 7 octobre devant plus de 200 fidèles. L’espace Saint Luc répond en tous points aux critères du label Minergie, grâce notamment à de grandes fenêtres quadruples, aux verres isolants et à des murs épais avec isolation intérieure et extérieure. Sur le toit sont installés des panneaux solaires pour l’eau chaude et le bâtiment est chauffé à distance. Quant au sous-sol, il est équipé de tuyaux en plastique qui drainent de l’eau chaude. «Il n’y a plus de radiateur, car a...

Mot de passe oublié

Inscription