Accueil | Quartiers | Campagne | Une animatrice dynamique pour le centre intergénérationnel de Meinier

Partager l'article

Campagne | Société

Une animatrice dynamique pour le centre intergénérationnel de Meinier

Une animatrice dynamique pour le centre intergénérationnel de Meinier

Brigitte Aellen est une jeune femme sympathique et passionnée. Assistante sociale et animatrice socio-culturelle à Meinier, elle anime notamment le centre intergénérationnel, qui a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an. Ce centre, unique en son genre à Genève, a pour but de faire vivre ensemble plusieurs générations sur un même lieu. 120 habitants s’y sont installés et ont signé une charte, dans laquelle ils se sont engagés à favoriser les échanges et à s’investir dans des projets communs.

Le social : une vocation

Diplômée des Sciences de l’éducation, Brigitte a toujours su qu’elle voulait travailler au contact des gens et dans divers milieux. Elle débute ainsi sa carrière comme enseignante et éducatrice auprès d’enfants autistes. Après la naissance de ses enfants, elle décide de rejoindre l’association Camarada et y devient enseignante de français. Cette structure accompagne et aide les femmes migrantes. De ces deux années passées là-bas, Brigitte Aellen garde un souvenir lumineux. Puis, malgré son attachement à Camarada, elle décide de rejoindre la mairie de Meinier, pour s’investir, entre autre, dans le centre intergénérationnel. Depuis, elle n’a jamais regretté son choix.

Une double casquette

Brigitte est donc assistante sociale, à 30 pour cent, pour l’ensemble du village, et animatrice socio-culturelle, à 30 autre pour cent, pour le centre intergénérationnel. Au centre, Brigitte a deux missions : coordonner et faire le lien entre les différentes structures qui y sont implantées : coiffeur, restaurant, crèche, club des aînés, ….  et accompagner les habitants dans leurs actions collectives. Elle a ainsi organisé de nombreuses séances de brainstorming, au cours desquelles les résidents ont pu laisser libre cours à leur imagination, pour planifier des actions et animations collectives. Un an après l’arrivée des premiers locataires, les missions de Brigitte évoluent. Maintenant qu’ils se connaissent et se sont structurés en groupes de travail, elle leur laisse plus d’autonomie. Elle coordonne leurs actions, veille à ce qu’ils se rencontrent régulièrement et vérifie la faisabilité des projets proposés. Elle est soutenue et encouragée au quotidien par M. Michela, le maire de la commune, et M. Corthay, son adjoint, tous deux très impliqués dans le projet.

Un lieu ouvert à tous

En plus de ces missions, elle a aussi à cœur de s’assurer que le centre ne devienne pas un lieu fermé, une sorte de ghetto dans le village. Le risque existe, en effet, que les autres résidents de Meinier se sentent exclus du projet et n’osent pas s’y investir. Or, le lieu a été conçu comme un espace entièrement ouvert et accessible à tous. Sa casquette d’assistante sociale l’aide beaucoup à ce niveau-là.  Elle lui permet de faire le lien avec le reste du village et d’inciter les meynites, nom des habitants de Meinier, à fréquenter le restaurant les Tilleuls, à jouer avec les enfants sur la grande place de jeux ou encore à venir découvrir le salon de coiffure ou le centre d’esthétique.

Un investissement de tous les jours

Brigitte Aellen mène toutes ces missions avec beaucoup d’énergie et de joie de vivre. Résidente à Meinier, elle avoue s’investir beaucoup dans son travail et ne pas toujours pouvoir mettre de distance entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Mais pour Brigitte cela fait partie de son métier. Lorsque l’on accompagne des gens au quotidien et qu’on vit dans la même commune, il n’est pas possible de tout cloisonner. Les liens créés dans le cadre de ses activités professionnelles ne peuvent pas se limiter à ses journées de travail et Brigitte apprécie les choses ainsi.

 

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Anne-Laure Roudaut
Habitant en Suisse depuis 16 ans, j'apprécie la vie au bord du lac et particulièrement à Corsier.
A travers mes articles, je tente de faire découvrir les beautés de la campagne et des bords du lac et de mettre en valeur des gens extraordinaires, rencontrés grace aux hasards de la vie.

2 commentaires

  1. Cela donne vraiment envie de visiter ce centre inter générationnel. Cela serait-il possible ?

    Répondre
    • Photo du profil de Anne-Laure Roudaut

      Bonjour,
      Le centre est composé de logements privés et de divers autres structures : restaurant, salon de coiffure, crèche, jardin d’enfants, club des aînés. Je ne suis donc pas sûre qu’il soit visitable. Vous pouvez tout de même poser la question à la mairie de Meinier, si jamais. Sachez aussi que toutes les parties publiques sont ouvertes à tous : la grande aire de jeux, au milieu des immeubles, le restaurant, le salon de coiffure ou d’esthétique, …
      Cordialement

      Répondre

Répondre à Maryelle Budry Annuler

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription