Accueil / Archives pour Maryelle Budry

Auteur : Maryelle Budry

A visiter et à voir à Carouge, avant Noël !

Le marché de Noël de Carouge aura lieu le 3e week-end de décembre, soit les 13-14-15 décembre, qui coïncide avec la célébration de l’Escalade, il y aura de quoi manger, boire, acheter, s’amuser. Avant ces festivités, je vous invite à courir voir une exposition et un film. Le bâtiment du Musée de Carouge est bien misérable après l’incendie, j’en ai le cœur serré quand j’écarte la toile protectrice ...

La Jonction célébrée à Carouge

« La Jonction », qui sépare ce qui s’unit, « la commissure de deux beaux draps fluviaux, beige l’un, vert l’autre, qui se retrouvent à plat, après s’être cherchés en dévalant, pour s’affaler, étalés, planes, nappes à la couture sans écume au fil de l’eau, sœurs ou frères lovés, ou amants au creux du lit quand tu cherches comment dormir contre moi … » est le titre d’un grand poème de Martin Rueff, ...

Carouge solidaire

C’est une amie résidant en Afrique qui m’a appris que Carouge était la commune la plus solidaire de Suisse ! Elle avait lu les nouvelles avant moi. Ce message ne m’a pas étonnée, car je connais la force de mobilisation de ses habitant-e-s. Et je la constate chaque fois que je reviens à Carouge. Par exemple, le 29 août, la coiffeuse Zamila Yunus organisait un concert et un repas dans la rue Saint-J...

Sophie Solo, la fierté du désordre

Un soir de juin à la Jonction, au café-bar La Barge place des Volontaires, j’ai rencontré plein d’ami-e-s de Carouge qui venaient écouter Sophie Solo. Elle vernissait son disque « Le Cœur recommencé – La part féconde du désordre ». Il n’était d’ailleurs pas encore sorti, pas prêt à temps. Quelques jours plus tard, je l’ai croisée à la Brasserie des Tours, toute joyeuse : « Pas le temps de causer m...

Pique-niques en ville

Si la pétition d’Henriette Stebler, demandant des places de pique-nique aménagées dans les quartiers, fait un tabac à Carouge, c’est que le symbole de la fête est bien un repas un plein air et en joyeuse compagnie. C’est pourquoi ce vendredi 14 juin, des milliers de Genevoises vont pique-niquer devant leurs écoles, leurs entreprises, leurs offices, sur les places principales ou dans les parcs de q...

Sur le chemin des Vaudois et des Huguenots

Le 25 mai, une cinquantaine de randonneurs arrivaient à la Maison de paroisse protestante de Carouge, inaugurant ainsi activement un des tronçons genevois du trajet celui des Vaudois du Piémont. Une association locale tient à conserver la mémoire des persécutions, des souffrances et du formidable courage des diverses communautés protestantes persécutées aux XVIe et XVIIe siècles. Elle a réalisé le...

De l’air, des fleurs, des bancs, des tables et des arbres!

Ce printemps, plus que toute autre année, me semble-t-il, on plante, on taille, on cultive, on met les mains dans la terre. Même les urbains. Partout, je croise des gens traînant de gros sacs de terre ou rapportant des plantons des marchés. A Carouge (au Parc des Pirates, par exemple) et à la Jonction, plusieurs plantations publiques ont été organisées, notamment dans mon écoquartier. Cet hiver, j...

La Jonction, quartier de musées

L’incendie catastrophique de Notre-Dame de Paris nous rend sensibles au travail héroïque des pompiers ! Et justement la grosse caserne des pompiers, ainsi que le Service des incendies, se trouvent rue du Vieux-Billard à la Jonction. Les grosses voitures rouges, les sirènes, les lances à eau, les longues échelles font toujours rêver les enfants, qui se projettent dans le rôle de sauveurs et sauveus...

Boulevard des bistrots

S’il est un lieu où l’on peut souffler et se requinquer, s’encourager, vérifier son bagage, consulter une carte, c’est bien le bistrot » écrit Chantal Thomas dans « Cafés de la mémoire » ( Seuil, 2008), livre dans lequel elle égrène sa vie au rythme des bistrots fréquentés. Elle répertorie sur une page pleine les noms originaux des cafés parisiens des années 70 où elle suivait un amant alcoolique ...

Autrefois comme aujourd’hui, la Jonction

Lors d’une récente lecture publique à la Galerie, ce lieu magique aux Grottes où les écrivain-e-s présentent leurs textes en travail, Olga Eyben, une dame de mon âge, a lu ses souvenirs sur « La Jonction, autrefois ». Venue du Chili pour étudier la littérature à l’Université de Genève, elle avait habité dans les années 1960, un immeuble au bord de l’Arve. Elle aimait beaucoup son quartier « paisib...

Brèves de coursives

Après avoir quitté la jolie petite ville de Carouge, si riche culturellement, je vis maintenant dans un énorme immeuble de 10 étages à la Jonction, entre Rhône, cimetière et bâtiment des impôts. Quasiment tous ses habitant-e-s ont choisi de venir vivre dans ce lieu, conçu pour favoriser la rencontre et l’ouverture aux autres… Magnifique programme qu’il s’agit de réaliser ! La Coopérative d’habitat...

Sainte Latifa de Carouge

C’est dans les rires et les applaudissements que, mettant un voile sur sa tête devant l’Eglise Sainte-Croix, Latifa Djerbi, actrice et metteuse en scène du spectacle itinérant menant du chantier du Théâtre de Carouge à la salle temporaire « La Cuisine, s’est auto-proclamée « Sainte Latifa de Carouge » ! Elle venait de jouer, ce 13 octobre, son spectacle phare « L’Opération Farine », traitant de l’...

Mot de passe oublié

Inscription