Accueil / Zones / Périphérie

Périphérie

Un des pionniers du commerce de vêtements de seconde main fête ses 25 ans

Ce 8 mai le parvis de la paroisse protestante d’Onex sera transformé en un gigantesque marché de fringues. Des dizaines de clients sont attendus pour célébrer le quart de siècle du Froc. Dans le sous-sol de la paroisse protestante d’Onex, femmes, hommes et enfants fourmillent tous les mercredis après-midi pour faire du shopping. Voici 25 ans que cela dure « Nous sommes un des pionniers du commerce de vêtements de seconde main à Genève. Lorsque nous avons commencé, personne ne pouvait savoir l’ampleur que ce concept allait prendre dans le futur » nous révèle Marie-Françoise Girardin. Dans cette boutique on peut trouver des habits de marque ou des pièces originales « Nous mettons à disposition de nos clients, vêtements, chaussures, accessoires, des fois tout neufs, à des pr...

Des vélos en prêt gratuit à Onex

Du 29 avril jusqu’au 27 octobre prochain, vingt vélos en prêt gratuit seront mis à la disposition du public. Ce projet s’est réalisé grâce à la collaboration de la Ville d’Onex et l’association Genèveroule. A l’angle du chemin Gustave-Rochette et de la route de chancy, juste à coté de la salle communale,un conteneur abrite désormais une antenne de Genèveroule. Dix vélos électriques et dix classiques sont disponibles tous les jours de 7h30 à 19h, sauf les samedi et dimanche où les petites reines vous attendent à partir de 9h. « Depuis 5 ans la ville d’Onex attend le système de vélos en libre-service, malheureusement il ne verra pas le jour en 2019. Nous sommes très contents de ce partenariat avec Genèveroule car à partir d’aujourd’hui on peut ...

Habitants

Les habitants du lac des Vernes. Meyrin A+Frank

Soirée-concert de la Musique municipale de Plan-les-Ouates

La société musicale invite son public à sa soirée annuelle sur le thème de la musique anglaise. Un accueil à partir de 19h avec possibilité de se restaurer de tacos, une animation musicale sur des rythmes afrolatino et un concert en salle à partir de 20h, il y en aura pour tous les goûts. Un orchestre de jeunes musiciens de l’Ecole de musique se produira également au cours de la soirée. Entrée libre (chapeau)

Une antenne sages-femmes à Onex

Désormais les mamans onésiennes préoccupées par des questions liées au développement de leur nouveau-né pourront trouver des réponses auprès d’une antenne-sages-femmes. Inaugurée la semaine dernière cette permanence sera animée par une équipe des sages femmes professionnelles. Zakaria 3 mois, est blottie dans les bras de sa maman. Dans son sommeil, le nourrisson ne sait pas que ce jeudi 10 avril est un grand jour pour lui. Une antenne sages-femmes vient d’être inaugurée au sein du bâtiment du Service social santé enfance de sa commune. Pour Bastien Briand, chef de service adjoint du Service social santé enfance, cette initiative tombe à pic «Il manquait à Onex une sage-femme en bas de chez soi pour recevoir des gens. L’idée émane du Bureau de l’intégration qui nous ...

Champmeslé, un lieu de culture Carougeois trop méconnu

Quand on dit Champmeslé à Carouge, les gens esquissent souvent un petit sourire qui en dit long… Si par le passé, le 53, rue Jacques-Dalphin était considéré comme un lieu de «perdition», cela a bien changé depuis quelques années. L’endroit est devenu un lieu de rencontres culturelles. Aux commandes de cet établissement qui compte un auditoire de 80 places, Giorgio Arvo, le propriétaire, et Yves Pedrioli, le programmateur. Les deux travaillent d’arrache-pied pour donner des lettres de noblesse à toute forme de culture. Discussion. Tout d’abord, d’où vient le nom de Champmeslé? Yves Pedrioli (Y.P.): C’était le nom d’un mécène du début du XXe siècle, qui cherchait à mettre en avant tous les artistes de talent, sans aucune restriction. Le nom de notre établissement tente de lui rendre hommage ...

Un barista vintage fait sensation

Depuis le temps que chaque mardis et vendredis matin je passais à vélo devant Sébastien Grossrieder et sa drôle de machine vintage, un beau side-car transformé en bar à café, j’ai eu envie de connaître un peu plus l’histoire de cet aventurier toujours entouré par beaucoup de clients dégustant son café. Quel est votre parcours professionnel ? Après ma scolarité j’ai pratiqué le métier de réalisateur publicitaire (anciennement nommé « peintre en lettres »). Puis trois années de graphisme. Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous consacrer à votre sidecar café ? Le métier de graphiste devenant de plus en plus synthétique, avec une communication clientèle exclusivement par internet, il me fallait retrouver le contact humain. J’ai démarré le sidecar café dans ce but, a...

Timothé Mumenthaler, un jeune Onésien sur les pistes olympiques

A peine 16 ans, Timothé Mumenthaler foule déjà ses pistes internationales. Le jeune onésien a participé en octobre dernier à Buenos Aires aux Jeux olympiques de la jeunesse. »j’étais ravi de représenter la Suisse à cette compétition. Je suis rentré sans médaille mais avec davantage d’expérience » à t-il déclaré. L’athlète à terminé 17è en finale B, presque l’équivalent d’une demi-finale. Mais avant d’être qualifié à ces jeux, Timothé a pris part aux championnats d’Europe de sa catégorie en Hongrie en été dernier, passage obligé pour atterrir sur des pistes argentines. Au niveau de la Suisse, la fédération avait organisé des trials pour départager les athlètes auteurs des minimas « J’ai terminé 2è en 200m, c&rs...

Les Failles à Perly-Certoux

Perly-Certoux est l’une des trois dernières communes du canton de Genève, avec Cartigny et Plan-les-Ouates, à perpétuer la tradition des Failles. Dites aussi Alouilles ou Brandons en Suisse romande, les Failles sont célébrées le premier dimanche du Carême. Elles relèvent d’un rite paysan de type païen, lié à Imbolc, une fête religieuse celtique de purification. La tradition veut qu’on brûle des perches enrobées de paille, de sarments et de roseaux, à l’apparition de la première étoile. Commémorées dans toutes les communes genevoises, ainsi qu’en Savoie, les Failles ont connu une interruption pendant la première guerre mondiale. A Perly-Certoux, on allumait les brandons dans les champs, en face de la chapelle. La commune a « perdu » les Failles dans les années 50. Joseph Deschenaux, i...

Sédiments du bonheur – une exposition de photographie et vidéo

Chacun conserve sur les murs de sa maison, sur l’écran de son téléphone portable ou au fond de son portemonnaie, des images précieuses associées au bonheur, que l’on aime contempler et même porter sur soi. Le réflexe de photographier des moments heureux et des êtres chers est profondément ancré en nous, et les liens entre photographie, mémoire et bonheur, aussi étroits et complexes. C’est sur la base de cette réflexion que Photoforum Pasquart, l’une des principales institutions de Suisse consacrée à la photographie contemporaine, a créé l’exposition « Sédiments du bonheur », d’abord aux Journées Photographiques de Bienne et aujourd’hui à Plan-les-Ouates. À travers les témoignages et les réflexions d’aînés de la Commune ainsi que de résidents des EMS Happy Days et Drize durant des ateliers,...

Roman « La Pythie » de Mélanie Chappuis

Se retrouver avec un livre de Mélanie Chappuis, c’est avoir un rendez-vous avec l’élégance d’une plume délicate. D’avance on sait que l’on va prendre plaisir à lire un livre. Avant de parler de son dernier ouvrage « La Pythie » qui ne déroge pas à la règle, je vous invite à revenir sur certains de ses précédents livres. Chacun de ses romans nous embarque à la rencontre de personnages vrais, profonds et en quête d’eux-mêmes. A 30 ans, « Frida » errait à la recherche de l’homme de sa vie tout en hésitant entre deux hommes. « Maculée conception » nous parlait de la mère universelle « Marie » mais en découvrant la femme avant l’icône et la sainte. Outre l’histoire passionnante, le lecteur sentait le profond travail de recherche derrière ses lignes. Mélanie Chappuis confirme qu’elle avait...

Lettre d’amour à la TSR.

Le 17 février 2019. Ma chère TSR, Jamais je n’aurais cru devoir t’écrire pour te demander de ne pas me quitter. Moi qui t’ai parfois abandonnée pour d’autres horizons où toujours j’ai cherché ton image et ta voix mais qui suis toujours revenu à mes racines. Mes racines, parlons-en. Né dans le Genevois français, j’ai grandi dans le système centralisé de ce beau pays, son école, son administration, ses radios, ses télévisions. Mais les ondes ont ceci de particulier qu’elles se rient des frontières. Alors, nous achetions un téléviseur Pal Secam dans les années soixante pour pouvoir te regarder. Car nous aussi nous nous riions des frontières. J’ai donc grandi avec Henri Dès et les babibouchettes, Rocky les belles oreilles ou Temps présent. Sans oublier le téléjournal qui m’apportait une vision...

Mot de passe oublié

Inscription