Accueil / Zones / Centre

Centre

La Cathédrale Saint-Pierre de bas en haut

L’histoire de Genève et l’évolution architecturale de la Cathédrale Saint-Pierre sont indéniablement liées. Au fil des changements politiques et religieux, cet édifice se transforme, s’agrandit et s’acclimate aux nouvelles nécessitées de la vie genevoise. Lieu de recueillement, centre de manifestations civiques et patriotiques, la Cathédrale se positionne également comme un pôle culturel important. Ouvert au public sur ses trois niveaux, ce monument est le plus visité de la Cité de Calvin. Le site archéologique au sous-sol, l’espace central et les cloches au-dessus de la voûte, dévoilent l’intimité toute particulière de ce bâtiment helvétique. Située sur les hauteurs, la Cathédrale Saint-Pierre domine fièrement la ville. Pourtant son emplacement n’a pas toujours été occupé par un lieu de c...

Sophie Solo, la fierté du désordre

Un soir de juin à la Jonction, au café-bar La Barge place des Volontaires, j’ai rencontré plein d’ami-e-s de Carouge qui venaient écouter Sophie Solo. Elle vernissait son disque « Le Cœur recommencé – La part féconde du désordre ». Il n’était d’ailleurs pas encore sorti, pas prêt à temps. Quelques jours plus tard, je l’ai croisée à la Brasserie des Tours, toute joyeuse : « Pas le temps de causer maintenant, IL va arriver ! ». A la Guinguette au bord de l’Arve, je venais rien que pour elle, qui chantait magnifiquement face à une mauvaise sono et parfois entourée de gens préférant festoyer que de l’écouter dans le respect. Quelle différence ce soir-là ! Elle était entourée de bons musiciens, multi-instrumentistes, tels Fred Jaupart qui joue aussi bien sur l’accordéon que la scie musicale, Jo...

Les boutiques Epsetera, EPI, c’est tout !

  Une dame élégante pénètre dans la boutique Epsetera, installée aux 64-66, rue du Grand-Pré, se saisit d’un objet joliment présenté puis se dirige vers la caisse pour y régler son achat. Stimulé par la magie du lieu, je m’avance vers elle. – Bonjour Madame, j’espère ne pas vous importuner, puis-je vous demander ce que vous achetez si rapidement et comment vous connaissez cette arcade ? Je passe chaque semaine devant la vitrine en allant chez une amie, et tout y est si bien présenté qu’à chaque fois, je pousse la porte et choisis un objet pour lui en faire cadeau ! Et j’adore le concept de ce commerce ! me répond gentiment Marianne en refermant son portemonnaie. C’est vrai, ici tout est présenté avec soin et avec goût. Il semble qu’on so...

La belle plage des Eaux-Vives… et les premières incivilités !

Mercredi 25 juin, 21h.00, magnifique coucher de soleil derrière le Jura, le jet d’eau à l’horizon se fond dans des couleurs pastel ; les baigneurs s’en donnent à cœur joie, il fait encore 30 degrés sur la nouvelle plage publique des Eaux-Vives, la fraîcheur de l’eau est donc très agréable dans ce nouvel espace dévolu au loisir et à la détente. Mais… nombres de vélos sont parqués sur la promenade et le long de la pelouse, encore interdite au public jusqu’au 13 juillet car la fraîcheur du mois de mai n’a pas été propice à sa croissance ; un chien déambule en toute impunité devant ses propriétaires et se soulage même sur le gazon inaccessible pourtant aux usagers légitimes ; une jeune maman accompagnée de son bambin se fait traiter de « raciste&n...

Comment « récupérer » vos plantes, fleurs et jardins potagers après la grêle dévastatrice de samedi passé ?

De violentes pluies accompagnées d’orages ont donc traversé la Suisse romande samedi 15 juin en fin d’après-midi : Genève a été le premier canton touché. Le Service d’incendie et de secours (SIS) n’a pas chômé durant la soirée et la nuit, les pompiers ont en effet été appelés à maintes reprises, notamment pour des arbres tombés sur des voitures, des inondations dans des caves, comme dans différents parkings et même pour des sauvetages sur le lac. On a d’ailleurs tous vu les images et les vidéos impressionnantes diffusées en boucle dans les médias sociaux et à la télévision. Les intempéries ont fait une nouvelle fois souffrir les vignes genevoises. Si les dégâts sont difficilement quantifiables pour l’instant, les viticulteurs craignent cependant pour la ...

Une nouvelle méthode de bien-être

J’ai découvert dernièrement une nouvelle méthode : le Neurofeedback Dynamique qui est une méthode de bien-être issue des neurosciences et des dernières recherches sur le cerveau. Elle a pour but d’aider le cerveau à améliorer ses capacités et à corriger les mauvais automatismes et ce de manière non -médicamenteuse et non-invasive. Curieuse de savoir comment cela fonctionnait, j’ai rencontré Mélanie WAJSGRUS, praticienne en Neurofeedback Dynamique, pour qu’elle m’explique concrètement cette méthode. 1/ Quel est votre parcours professionnel et pourquoi avoir choisi de vous intéresser à cette méthode de Neurofeedback Dynamique NeurOptimal? J’ai travaillé plusieurs années en entreprise au sein d’un service marketing communication. J’ai toujours été attirée par le bien-être. Après la naissance ...

Des cosmétiques aux saveurs du Ghana à déguster au Marché International des tendances africaines

AFRODYSSÉE – African Trends Market s’illustre pour sa cinquième année à Genève les 14 et 15 juin prochains en exposant le travail de 40 pointures du design africains, précurseurs des tendances et modes contemporaines du continent. Cette manifestation aux allures mondaines et répartie en 5 espaces uniques, attirerait quelques milliers de visiteurs européens chaque année pour un total de 145 designers invités depuis son lancement. Sur la troisième marche du podium européen des événements liés à la mode africaine, l’épopée africaine de la mode et de l’artisanat à Genève est rapidement devenue une référence dans la sélection de ses designers. Au-delà des conventions propres à la mode, Afrodyssée prône son originalité et sa force de conviction à l’image de la marque Skin Gourmet, qui prés...

Pique-niques en ville

Si la pétition d’Henriette Stebler, demandant des places de pique-nique aménagées dans les quartiers, fait un tabac à Carouge, c’est que le symbole de la fête est bien un repas un plein air et en joyeuse compagnie. C’est pourquoi ce vendredi 14 juin, des milliers de Genevoises vont pique-niquer devant leurs écoles, leurs entreprises, leurs offices, sur les places principales ou dans les parcs de quartiers de la Ville (Grottes, Pâquis, Jonction, Vieille-Ville, etc), ou des communes (Carouge, Versoix, Confignon, etc), pour marquer joyeusement leur volonté d’égalité et de dignité. A Carouge, dès 10 h, la place de pique-nique sera préparée sur la zone piétonne, avec des micros pour les prises de paroles, des expositions de poèmes et d’articles féministes, le discours de la maire Stéphanie Lamm...

Splendide, la nouvelle plage publique des Eaux-Vives !

(Inauguration officielle vendredi 21 juin à 11h00, ouverte à la baignade dès samedi 22 juin 10h00) Habitant à l’époque ce quartier populaire, nous en avions rêvé en étant gosses, et même adolescents : une vraie plage, avec une pelouse verdoyante, des arbres et surtout beaucoup d’espace pour s’amuser et se détendre en toute quiétude, loin de la route et du trafic. En effet, Baby-Plage devenait de plus en plus exigüe pour les nombreuses familles résidant aux Eaux-Vives ; par ailleurs, le long mur et les rochers qui s’étalaient jusqu’au Port Noir ne représentaient pas un lieu très accueillant ni propice à la baignade. D’ailleurs je ne suis plus très sûr qu’on avait le droit de faire trempette à cet endroit-là, une partie des flots était d’ailleu...

Gènes et vestiges racontent une histoire africaine de 300’000 ans

L’aventure d’Homo sapiens sur Terre débute en Afrique il y a probablement 300’000 ans. Depuis, l’humain n’a cessé de se déplacer, de se multiplier, de se diversifier et de s’adapter au gré des innovations, des changements de mode de vie et des variations du climat. L’exposition «Afrique: 300’000 ans de diversité humaine», qui se tient à Uni Carl Vogt du 13 juin au 6 septembre, raconte cette longue histoire. Une épopée complexe que les efforts conjoints des généticiens, des paléontologues et des archéologues de l’Unité d’anthropologie de l’Université de Genève ont permis de retracer. Entretien avec Alicia Sanchez-Mazas, professeure responsable de l’Unité d’anthropologie (Faculté des sciences) et principale organisatrice de l’événement. Pourquoi une exposition sur l’Afrique? Ce c...

Boréal, chemin éthique du café

Boréal, ce café qui a timidement ouvert ses portes à la rue du Stand, fête sa première décennie cette année. En dix ans, quatre autres adresses ont été inaugurées à Genève, deux à Zürich et une torréfaction artisanale a été installée à Carouge. En dix ans, Boréal a participé à la création de l’association Roasters United qui permet d’acheter le café directement auprès des petites coopératives autours du monde leur garantissant un prix minimum et contribuant à leur développement. En dix ans, le premier coffee shop genevois a séduit la Cité de Calvin par son café de spécialité et ses méthodes de préparation innovantes. Fasciné par l’ambiance des coffees shops et le goût unique des speciality coffees en Australie, Fabien Decroux est revenu en Suisse avec l’envie de partager sa passion pour ce...

La Destinée de l’ancien poste de police de la Servette

C’est un endroit que bon nombre de g’nevois connaissent bien. Le numéro 59 de l’avenue Wendt a abrité durant plusieurs décennies le poste de police de la Servette. Jugeant les lieux trop vétustes, les policiers ont déménagé en 2016 dans un nouveau poste flambant neuf, sis au bas de la route de Meyrin. Ainsi désertés, les locaux sont restés désaffectés de longs mois. Avant d’être repris par Marie-Jo, une charmante grand-maman de six petits-enfants, avec pour projet d’ouvrir… un salon de tatouage ! En réalité, le salon existait déjà. Situé un peu plus bas, à la rue Carteret, et victime de son succès, il était devenu trop exigu. Il convenait donc de trouver une arcade plus adaptée et l’ex-poste de police était le coup de cœur de Marie-Jo : « J’ai toujours su qu’on s’installerait ic...

Mot de passe oublié

Inscription