Accueil / Zones / Centre

Centre

Il bricole des vélos chez «Selle que j’aime»

Visite à Carouge d’un minuscule atelier un peu particulier à la rue de Veyrier. On le voit souvent pédaler, sourire en coin, dans les rues du vieux Carouge, chevauchant une étrange bicyclette. Une sorte de chopper, avec une selle longue comme le bras et un guidon tout droit sorti des années 70 qui rappelle les virées à moto des années Woodstock. Michael Todd, qui tient l’atelier de vélos «Selle que j’aime», a la science mécanique bien vissée dans la tête. Sans oublier ses bras et mains qui ont acquis tous les automatismes requis pour réparer un pneu crevé, des freins épuisés, ou une selle usée jusqu’à l’os. Son atelier de vente et réparation est petit comme une enveloppe, soit environ 15 m2, mais rempli jusqu’à la gorge de bicyclettes, pièces de rechange et outils en tout genre. Ici, c’est...

Encore un tour d’art contemporain à l’Écoquartier

Le 21 juin, jour de l’entrée en été, il y avait foule sur la Place Artamis, pour l’inauguration du Fonds municipal d’art contemporain. On a bu, dégusté, dansé, écouté des discours, et visité les lieux habités par les oeuvres, choisies par un petit groupe d’habitant-e-s, dont j’étais. (Cf mon article du 15 juin : http://www.signegeneve.ch/slider-news/lart-dans-mon-quartier-toute-une-histoire.html) Mais le lendemain… quasi plus personne aux rendez-vous. Le mois de juin est toujours très occupé, celui de 2022 encore plus avec tous les spectacles programmés en 2020 qui peuvent enfin se représenter ! L’exposition durera jusqu’au 18 juillet. Prenez un petit moment, par exemple à la pause de midi, pour découvrir notre Ecoquartier, ses boutiques, ses...

Aider les jeunes en décrochage à travers l’art

L’association PAC(O) accompagne chaque année huit jeunes en difficulté. PAC(O), pour Projets artistiques collaboratifs (et orientations), est une structure de remobilisation et réinsertion des jeunes en rupture scolaire et sociale par les arts visuels et plastiques. Fondée en 2018 par Carla da Silva, enseignante spécialisée et photographe, et Vanessa Riera, éducatrice spécialisée et plasticienne, la structure accueille et accompagne, chaque année, huit jeunes entre 18 et 25 ans. «Il s’agit de jeunes qui ne sont plus intégrés dans des cursus ordinaires, certains souffrent d’angoisses sociales ou de dépression, tous ont une estime d’eux-mêmes fragilisée», précise Carla da Silva. «L’idée était de créer une structure dans laquelle ils se sentent suffisamment bien pour reprendre confiance en eu...

Une rencontre à la base d’un two women show : SOFA

Que fait-tu pour le weekend de la fête de la musique ? Notamment le dimanche soir à 20h ? La Compagnie Tandem a le plaisir de vous annoncer qu’elle jouera sa nouvelle création ce soir-là : Sofa, a Two Women Show ! Il y a quelques années, Véronique Toussaint propose de jouer Thé à la menthe ou t’es citron ? à ses élèves dont font parti Aurelia Loriol et Séraphine Burdet. C’est le début d’une passion commune pour le genre comique qui lie depuis les trois femmes. Aujourd’hui diplômées, les deux comédiennes rappellent leur professeur pour la mise en scène de leur propre spectacle : Sofa, the two women show. Le duo comique nous embarque une heure durant en Sofa à la rencontre de curieux caractères et moeurs humaines. Une multitude de sketchs comiques qui nous feront repenser notre relation avec...

L’art dans mon quartier, toute une histoire !

Un grand événement artistique se prépare depuis des mois à la Jonction. Le Fonds d’art contemporain de la Ville emménage dans notre EcoQuartier, mieux encore dans mon immeuble ! Durant quatre ans, une très grande arcade a servi de garage à vélos et de lieu d’accueil à des spectacles éphémères. Au mois de février, les portes se sont fermées, afin d’aménager dans ce local l’archivage et l’exposition des oeuvres du Fonds municipal d’art contemporain. Et un camion, l’Art Truck, a fait irruption sur la Place, avec des personnes fort sympathiques (des médiateurs et médiatrices culturelles) qui montraient des vidéos et nous tendaient un tract « Créons une exposition d’art dans notre quartier ». L’implication proposée aux habitant-e-s était sér...

Changer grâce à l’hypnose

L’hypnose est un état naturel que nous expérimentons tous les jours, par exemple lorsque vous vous absorbez dans un film, un livre, que vous ressentez des émotions et que votre notion du temps change. l’hypnose thérapeutique aide à lever des blocages et nous aide à trouver un mieux-être. Rencontre avec Isabelle Seure – hypnothérapeute à Genève Quel est votre parcours? Après avoir travaillé dans l’administration, mes enfants étant devenu grand et ayant plus de temps, j’ai eu envie d’autre chose et décidé de me former en hypnose ericksonienne, en programmation neurolinguistique, puis en Fleur de Bach et en constellation familiale, afin de pouvoir aider les autres à se sentir mieux. Isabelle, quelle est la différence entre l’hypnose de spectacle et l’hypnose erycksonienne? Dans l’hypnose de s...

Pop up – Recycl’ART et Bijoux de Mercedes Lamborelle

Exposition de Bijoux at ART Up Cycling de Mercedes Lamborelle du 1 au 18 jun 2022 LE PATIO 40 rue du Marché en face de la Place du Molard

Rencontre avec Mischa Aznavour

« Je n’aurais jamais cru que l’on se rencontrerait /le hasard est curieux, il provoque les choses/et le destin pressé,un instant prends la pose/non je n’ai rien oublié » tels étaient les mots d’un des titres mythiques du grand Charles Aznavour, chanteur-auteur-compositeur.. Nous non plus on ne l’a pas oublié. Il chantait si bien le temps qui passe,notamment dans sa chanson « Hier encore » dans laquelle il disait « Hier encore j’avais 20 ans / je caressais le temps et jouais de la vie comme on joue de l’amour et vivait de la nuit sans compter sur mes jours qui fuyaient dans le temps ». Belles paroles qui resteront gravées à jamais dans le patrimoine  des grands artistes. Charles Aznavour avait le talent , à travers ses innombrables chansons, de touc...

Pourquoi ne trouve-t-on plus de graines de lupins (lupinus) dans les jardineries ?

En effet, depuis plus d’une année, impossible de faire de nouvelles cultures de ces magnifiques épis de fleurs ornementales et parfumées faute de semences disponibles dans les jardineries : nous n’en avons trouvé ni au M-Parc à Carouge, ni au Jumbo à Meyrin, ni à la Coop Brico-Loisirs d’Onex qui en proposaient habituellement dans leurs sélections. Bakker, vente par correspondance, n’a plus ces graines dans son assortiment, et Gugger & Guillod à Nant-Vully qui nous fournissait auparavant par envoi postal les magnifiques « Chandelier Jaunes » et « Mon Château Rouge » a cessé de commercialiser les semences de fleurs et de légumes. Les recherches ont également été infructueuses dans le canton de Vaud, et même jusqu’en Valais, où nous avons pu cependant dénicher chez Girod à Saint-Triphon d...

Les Chats de Geluck ne déambulent plus à Genève…

C’est le mardi 26 avril 2022 à 11h15 tapante que dix-neuf des 20 félins « bronzés » du dessinateur-sculpteur Philippe Geluck ont quitté Genève en convoi exceptionnel pour de nouveaux horizons. Après les Champs-Elysées parisiens, Bordeaux et Caen, le quai Wilson genevois constituait la quatrième étape de l’exposition « Le Chat déambule », qui continuera son chemin jusqu’en 2024. Ayant pu admirer le Jet d’eau pendant plus de deux mois, la légion de chats aura le privilège de s’embourgeoiser du côté de Monaco entre le 6 juillet et le 2 octobre 2022. Il aura fallu deux ans de travail et la collaboration de plus de 60 personnes pour assister l’artiste lors de la fabrication des 20 statues massives et monumentales, pouvant peser entre 1000 et 2500 kilos avec le socle. Du fait de son côté commerc...

À la Jonction, des arbres citoyens

– « Allez les enfants, allez finir la plantation des arbres, allez ratisser… « , lance Madame Perler notre maire. Et malgré la pluie battante, les enfants s’élancent avec enthousiasme, sous les regards attendris des adultes qui boivent l’apéro, bien à l’abri. Le 7 avril, deux membres du Conseil administratif de la Ville, Mme Perler et M. Gomez, accompagnés de cadres des services d’aménagement et du parascolaire, ainsi que des habitant-e-s du « Carré Vert » à la Jonction, fêtaient la plantation de 10 nouveaux arbres, en pleine terre. Il y avait de quoi fêter cette réussite citoyenne ! En juin 21, des habitant-e-s des 3 coopératives de la Place Artamis signaient ensemble une lettre demandant à la Ville davantage d’arbres pour ombrager cette place. En...

Aux Eaux-Vives, une ruche de solidarité avec l’Ukraine

Issu d’une initiative privée, un Centre d’aide aux réfugiés Ukrainiens fournit vêtements et produits de première nécessité aux nouveaux arrivants de tout le canton. L’adresse de la rue du Nant 6 est connue de presque tous les Ukrainiens récemment arrivés à Genève. Une simple feuille A4 collée sur le côté de l’entrée de l’immeuble indique l’existence du lieu et ses heures d’ouverture. Passée l’entrée, on ne peut plus se tromper : des drapeaux jaune et bleu étendus sur la rampe d’escalier mènent le visiteur droit au deuxième sous-sol. La porte grande ouverte laisse entrevoir l’agitation qui règne à l’intérieur de ce vestiaire aux murs gris en béton. Parmi les 600 inscrits, les bénévoles se relayent tous les jours par groupes de dix ou douze, y compris les dimanches et jours fériés. Certains ...

Mot de passe oublié

Inscription