Accueil / Zones / Centre

Centre

Goélands et cigales à l’assaut de Genève ! L’interview de Gottlieb Dandliker, inspecteur cantonal de la faune.

Vous l’avez sûrement déjà croisé sur la plage lors de vos dernières vacances en Bretagne ou dans le Var. L’œil torve de serial killer, l’air prêt à vous éviscérer pour une miette de votre pan bagnat ou de votre pissaladière. Je parle bien entendu du célèbre goéland leucophée, dont les miaulements et autres ricanements remontent depuis quelques années la vallée du Rhône pour venir se faire entendre dans notre belle cité. Et pour en rajouter une couche méditerranéenne, le chant des cigales est également présent chaque été dans quelques points de notre canton. Réchauffement climatique ? Crise économique ? Le point avec M Gottlieb Dandliker, inspecteur cantonal de la faune à Genève. Depuis 2013, où un article sur le goéland leucophée était déjà paru dans la TDG, on a l’...

L’été dans les jardins de Beau-Séjour

Lors de la rencontre « estivale » des membres de l’Amicale de l’Atelier d’Animation le 10 juin dernier au Col des Mosses, nombre d’entre eux ont évoqué – parfois avec nostalgie – les animations et les concerts qui ponctuaient, à l’époque, le séjour des patients hospitalisés. Il est vrai qu’à ce moment-là, outre la sortie-excursion en bateau (très attendue) jusqu’à Hermance, les animateurs et les bénévoles profitaient de la belle saison pour exploiter toutes les possibilités qui existaient à l’extérieur des bâtiments, afin de créer une ambiance festive grâce à des moments récréatifs et délassants dans le parc de Beau-Séjour. Pour rappel, cette Amicale s’est formée suite à la fermeture définitive, en juil...

La langue des signes vous intrigue ?

Vous avez toujours voulu découvrir cette langue ? Peut-être y voyez-vous un intérêt professionnel ? C’est aujourd’hui possible avec S5 ! L’association propose des cours certifiés CECRL (Niveaux A1 à B2) pour toute la suisse romande, y compris Genève. Les inscriptions se font en ligne sous http://www.s-5.ch/formation/cours-de-langue-des-signes/ Pour ceux de Genève, les cours ont lieu dans nos locaux au 2bis chemin de Vincy, bât 4, dans le quartier de Montbrillant.

Sophie Solo : pas de bouche !

Sophie Solo, c’est notre chanteuse de Carouge, qui interprète avec malice et virtuosité la quintessence des chansons françaises, elle est. aussi notre poétesse-compositrice-interprète très douée, mais trop peu connue, malgré « ses tournées mondiales genevoises »… Trop timide ? trop modeste ? … elle nous en donne l’explication, maintenant. Cette fois, elle se lance dans la publication d’un disque. Plus qu’un CD avec 7 titres : un carnet avec des textes, des photos de ses modelages, des dessins de souffrance et des dessins de renaissance, des partitions finement calligraphiées. Un objet unique, inclassable, comme Sophie Solo. Solo, mais accompagnée de bons ami-e-s : le guitariste Stéphane Augsburger et le contre-bassiste Christian Fischer, la graphiste Nicole Conus, la chercheuse universitai...

Interview de Muamer Mustaj de l’Association Bul Biz Art

Né à Sarajevo le 14 octobre 1988, Il est venu, accompagné de sa mère et son frère, à Genève en 1992 à cause de la guerre civile qui a éclaté en Bosnie. Après avoir passé une partie de sa jeunesse aux Libellules et au Grand-Saconnex, la famille a emménagé en ville de Genève en 2000 suite à l’obtention du permis de séjour. Il a effectué une maturité commerciale à André-Chavanne, puis, fait un bachelor en Business et Administration à la HEG Genève. En parallèle, Muamer a travaillé pour la société IBM durant 4 ans, qu’il a quitté en septembre 2016. Suite à cela, il a effectué un séjour linguistique de 2 mois à Toronto, puis, repris une formation en gestion de projets. En résumé, c’est une personne nature très positive, déterminée, ouverte et curieuse ! Comment est née l’association Bul Biz Art...

Exposition des artistes Danielle Wicht & Cyril de Chambrier à la Galerie l’Art’monie

La Galerie l’Art’monie a le grand plaisir de de vous annoncer sa nouvelle exposition, du 27 juin au 22 juillet 2017, avec comme artistes principaux Danielle Wicht & Cyril de Chambrier. Dans le cadre de cette exposition, et dans une moindre mesure, des œuvres de quelques autres artistes seront également exposées. Danielle Wicht réside dans le canton de Fribourg près des alpages et de la nature qu’elle sillonne tous les sens en éveil. Ses œuvres réalistes et minutieuses lui permettent de partager une ambiance bucolique et un ancrage simple à la nature. De par ses tableaux elle affirme clairement son amour des animaux, l’on peut notamment le ressentir à leurs regards dont l’expression est extrêmement bien rendue. Sa formation dans les arts appliqués (peinture sur soie) lui permet d’être à...

La désobéissance civile : meilleur espoir pour le climat ? De Standing Rock à Ende Gelände

La désobéissance civile : meilleur espoir pour le climat ? De Standing Rock à la mobilisation pour Ende Gelände (24-29 aout 2017) Un film « Au delà des lignes rouges » présentera trois grandes actions de désobéissance civile récentes, complété par quelques clips d’actions menées à Genève. Le débat portera sur les perspectives offertes par ce genre d’action, et les prochaines échéances, notamment la participation à Ende Gelände, une occupation de masse d’une mine de charbon en Allemagne. Mercredi 5 juillet, 19h, Salle M S150 – Uni Mail, Bvd. du Pont-d’Arve 40 à Genève Org. : Breakfree Genève et Alternatiba Léman

Les noces d’or du Club

« Vive le Club ! » Samedi 17 juin, 15 h, Salle des fêtes, 200 verres se lèvent et portent un toast enthousiaste au Club des Aîné-e-s pour son 50ème anniversaire, au moment où le gâteau illuminé arrive sur le podium. Les tables sont fleuries, les toilettes pimpantes, le baccarat pétille joyeusement. Fin 1966, un groupe de personnes âgées de Carouge a fait l’expérience de vacances en commun à Gryon au chalet Florimont et a trouvé cette « compagnie si agréable » qu’il est décidé de créer un Club des Aîné-e-s. Eh oui, c’est dans le chalet Florimont, qui vient scandaleusement d’être soustrait aux vacances des seniors, que débute cette belle histoire ! Carouge était pionnière. Sous son impulsion, rapidement d’autres clubs vont s’ouvrir en Ville de Genève et dans d’autres communes. Danielle Meyne...

Venez nous rencontrer au Vernissage  »INFLUENCES » le Jeudi 29 Juin 2017 de 18h00 à 21h00 à La Cité du temps

Artraction, une entreprise apprenante au service de l’art. Elle est active sur l’arc lémanique et son siège est à Genève. La démarche d’Artraction est proactive et innovante ! Elle privilégie l’apprentissage par l’envie, vise à la promotion de l’art et au développement du tissu économique et culturel local. Sa mission s’inscrit dans une double dynamique : • Promouvoir des artistes de la région lémanique • Accompagner des personnes en réinsertion professionnelle Les objectifs d’Artraction sont en matière de formation et d’insertion : • Mettre en œuvre les outils nécessaires au développement de compétences sociales et professionnelles ; • Former aux métiers et techniques qui vont faciliter le retour en emploi ; • Accroître le savoir-faire et le savoir-être ; en matière culturelle et commerci...

L’immeuble de la honte du coeur de Champel

L’ex restaurant le Fair-Play, sis au 21 avenue de Champel a fermé il y a plus de de 22 ans. Toujours orné de son enseigne plus très lumineuse, l’édifice d’un étage est encerclé de bâtiments rénovés ou flambants neufs fait quelque peu désordre dans ce quartier bourgeois. A l’été 2011, les propriétaires (ndlr: famille Obaid) avaient lancés une demande d’autorisation de construire; l’idée étant de raser le bâtiment pour y construire un immeuble de logements ainsi que des surfaces commerciales. Mais en vain, c’est le 14 décembre 2016 que le projet a été abandonné suite à des circonstances peu claires… Afin de redonner vie à cette véritable verrue urbaine qui défigure le quartier huppé de Champel, une trentaine de graffeuses et graffeurs  de l’association Desstress ont été chargés d...

Le Bol d’Or Mirabaud 2017 vu d’un autre oeil…

Badauds observant les 567 bateaux petits bateaux du Bol d’Or Mirabaud 2017 depuis le quai de Cologny

La Karoujka

Au début du 20ème siècle, la rue de Carouge était un nid de révolutionnaires russes ! Entourée d’historien-ne- s et autres membres de l’Association pour l’étude de l’histoire du mouvement ouvrier, j’apprends cela, devant les immeubles d’époque, de la bouche du professeur Jean-François Fayet, spécialiste des mondes russe et soviétique. Ces épisodes étonnants, encore si méconnus, n’ont pas laissé de marques commémoratives (plaques ou monuments). Et pourtant, il y aurait de quoi ! Tout l’éventail des forces politiques d’opposition au régime tsariste était représenté et logé dans le triangle Carouge-Bastions-Jonction. La rue de Carouge était occupée par les Bolchevicks (le premier parti marxiste créé par Lénine). Dans les immeubles des Nos 91 et 93 devant lesquels nous parle le professeur Faye...

Mot de passe oublié

Inscription