Actu

Gala Jessie’s Genève en faveur des animaux : un cocktail détonnant d’altruisme et de mondanité

C’est sous des allures de soirée mondaine, mêlant rooftop et sublime coucher de soleil sur le lac léman, que s’est déroulé le samedi 16 juin 2018 le Gala Jessie’s Genève en faveur des animaux. En cette fin de journée, on dénombrait pas moins de 100 personnes dans une salle coquette de la rive gauche, à la décoration aussi aérienne que pailletée, confectionnée avec générosité par l’entreprise genevoise Confetti Box. Un gala select, la cause animale en plus Sur invitation, les participant-e-s à cette soirée ont eu l’occasion de (re)découvrir l’univers Jessie’s Genève, mené par la pétillante Jessica Depré, en testant les moult produits de ses partenaires qui composent d’origine ses Beauty-Boxes. Mais au-delà de se faire chouchouter en toute quiétude lors de cette divine soirée, le but était d...

A Onex, la coupe du monde se terminera le 28 juin

« Les poules c’est cool». Le thème de « Vous fêt’Onex 2018 n’a pas été choisi au hasard . L’écran géant planté dans la cour de la Maison Onésienne ne diffusera que les matches de poule. Depuis le début de la coupe du monde la cour de la maison onésienne ne désemplit pas. Grimés, vêtus des couleurs de leurs équipes préférés, ou anonymes, les supporters apportent sur cet espace d’habitude très calme, une ambiance particulière. Mais tout se passe dans le calme devant l’écran géant planté depuis le début de la compétition, soit le 14 dernier. La même date a coïncidé avec le l’ouverture de « Vous (f)êtes Onex 2018 » Mais les passionnés du foot ne se régaleront que jusqu’au dernier match des poules. A partir des quarts de finale jusqu’à la finale aucun match ne sera projeté. « Le programme...

Arts de rue et pirates au menu du Festival d’Esprit Festif

Les 8 et 9 juin s’est déroulée la deuxième édition du Festival d’Esprit Festif, une association créée il y a 8 ans par des jeunes de Bernex. Rencontre avec Adrian Sabella, président de l’association. Sur le terrain de pétanque de la Salle Communale de Confignon, pirates et sirènes s’affrontent au milieu des épaves de navires et des poulpes en papier mâché. A l’occasion de sa seizième pétanque festive, l’association bernésienne Esprit Festif récolte des fonds pour son Festival dont la deuxième édition a eu lieu le week-end du 8 juin. Partis de rien Toute l’aventure d’Esprit Festif a commencé par des discussions entre quatre amis : Enzo Sabella, Jérôme Graf, Kevin Richard et Adrian Sabella. « Comme tout le monde, on discutait autour de l’apéro en refaisant le monde et puis, à force de ...

Le Geneva Made de Caran d’Ache

Maison genevoise fondée en 1915, Caran d’Ache a toujours gardé un fort attachement à sa ville natale. A l’époque de la délocalisation, cette entreprise familiale a pris la décision de s’ancrer encore plus en Suisse, y laissant l’ensemble de ses ateliers. Ainsi, travaillant dans le respect de ses traditions tout en se tournant vers l’innovation, Caran d’Ache perpétue le Geneva made. L’histoire du graphite genevois débute en 1915 avec la fondation de la Fabrique Genevoise de Crayons. Reprise par Arnold Schweitzer en 1924, la Maison reçoit la même année son appellation actuelle, Caran d’Ache. Cette retranscription à la française du mot russe « karandash » (crayon) annonce directement la spécialisation de la manufacture: les instruments d’écriture et de dessin. Depuis, des pièces emblématiques...

En Harley Davidson dans le Mandement

Prenez un peu de soleil. Ajoutez-y des petites routes de campagne. Saupoudrez le tout de senteurs de sous-bois. Mélangez et vous obtiendrez une balade bucolique à travers le Mandement. Cette partie du canton de Genève est célèbre pour son vignoble et son paysage vallonné. Constituée de la commune de Satigny mais aussi de celles de Russin et de Dardagny, cette région compte quelques jolis hameaux et regorge de petites routes pittoresques. Je vous propose de partir en deux-roues, motorisé ou non, à la découverte de ce petit coin de paradis avec un itinéraire sur mesure, juste pour le plaisir. Si ce parcours de quelques 17 kilomètres peut être bouclé très rapidement, je vous encourage à prendre votre temps. Eh oui, le but premier est de (re)découvrir ce petit coin de campagne, de s’arrêter ic...

Ce (drôle) de mois de mai est derrière nous…

Oui, le mois de mai 2018 s’est montré particulièrement humide et frais par rapport à avril, ce dernier ayant effectivement été le 2e ou 3e mois d’avril le plus chaud depuis le début des mesures pour bon nombre des stations et peut-être même pour l’ensemble de la Suisse. Le thermomètre a en effet affiché jusqu’à 27,5° à Genève, soit 10 à 12 degrés au-dessus des normes saisonnières, avec un soleil particulièrement généreux. Entre froid et grisaille persistante, mars non plus n’a pas été extraordinaire et n’a presque pas laissé transparaître le printemps. C’est l’une des cuvées les plus hivernales depuis qu’on enregistre les données météorologiques. Dans la plupart des régions, le soleil n’a jamais aussi peu brillé, sauf peut-être en...

Mai 68, une balade littéraire avec Maryelle Budry

A l’occasion du cinquantième anniversaire des événements de mai 68, notre consoeur de Signé Genève, Maryelle Budry, sort deux ouvrages traitant de cette période de bouleversement sociétal. Le premier Mai 68 et après ? recueille les récits d’une vingtaine de genevois et genevoises engagés. Ayant elle-même vécu intensément cette période de grands chamboulements, Maryelle Budry a souhaité que soit évoquée, par l’intermédiaire de témoignages personnels, l’extraordinaire vitalité d’une jeunesse qui rejetait les modèles sociétaux et politiques établis pour se lancer dans l’exploration de nouveaux modes de vie et de penser. Le second ouvrage, K-Squat-Balade, est entièrement de la plume de Maryelle Budry. Il se présente sous la forme de dix promenades dans la Genève alternative, passée et présente...

Maryelle Budry, une soixante-huitarde engagée

Lorsque j’ai rencontré pour la première fois Maryelle Budry, son humanité et son franc-parler liés à une grande ouverture d’esprit m’ont immédiatement conquise. J’étais loin de me douter que la belle chevelure blanche et la douce voix de ma collègue de Signé Genève cachait une ardente féministe et une ancienne des Kommunes, ces communautés nées de mai 68. Portrait d’une soixante-huitarde engagée. Ainsi qu’elle me le raconte, sa famille franco–genevoise arrive à Genève dans le quartier populaire de Châtelaine en 1947. Elle a alors cinq ans. Son père ayant des problèmes de santé, c’est sa mère qui fait vivre la famille. Après l’Ecole supérieure de jeunes filles au Collège Voltaire, la jeune Maryelle entreprend des études de psychologie à l’université de Genève. Elle se rêve journaliste à une...

Quai des Vernets – enfin une belle tour d’habitation de 26 étages dans le centre de Genève

Nous allons enfin changer d’époque à Genève. Avec la construction d’une première tour d’habitation de 26 étages au centre de notre ville (Quai des Vernets), nous allons tourner la page à une urbanisation médiocre, de barres d’immeubles de 6 étages, sans caractère ni personnalité. Afin de donner envie aux habitants d’avoir une ville réellement contemporaine, il faut s’inspirer des villes comme Melbourne, Toronto, Brisbane ou Vancouver, qui ont su intégrer des immeubles audacieux de grande hauteur dans des villes avec des magnifiques bâtiments du 19e siècle avec des zones piétonnes animées. J’invite donc nos architectes à dépasser la vision d’une tour grise des années 60 et de nous proposer de l’audace. Il est temps de créer de la beauté ...

L’amour toujours à Carouge

Carouge a vécu son printemps sous le signe de l’amour… Partout des « I love you », des smarties de bisous, des cœurs transpercés, dans les galeries, dans les rues, dans les théâtres, dans les Halles de la Fonderie, dans les films courts-métrages du concours, dans les baignoires et même dans le salon-lavoir de la Rue Ancienne ! Quelle belle idée, Philippe Reymondin, d’avoir accroché votre histoire d’amour à la « Bulle de savon ! On espère que d’autres artistes décoreront les lieux les plus insolites, suscitant partout la poésie et la convivialité. Mais ce n’est pas fini ! Voilà que la rue rue Saint-Joseph est recouverte d’une voûte de petits cœurs et autres symboles amoureux, confectionnée par les enfants avec du matériel récupéré. Après avoir abrité les mariages fictifs en avril, la rue pi...

Les box livresques de la Librairie de l’Île

A l’ancienne Archigraphy trône désormais fièrement depuis janvier l’indépendante Librairie de l’Île, et elle a tous les ingrédients pour plaire : des ouvrages spécialisés en architecture, design, photographie mais aussi derniers romans en vogue, une zone jeunesse dédiée à l’art avec ateliers, un espace d’exposition d’artistes locaux, des espaces de coworking avec vue sur le Rhône, un coin lecture avec cafés offerts la journée, une politique commerciale flexible mêlant distributeurs locaux et étrangers, le tout, saupoudré d’un sublime emplacement. Un véritable « voyage culturel original » qu’offre ici le gérant de cette nouvelle enseigne, Vincent Bidoyet. Chaque mois, une box thématique Art, Classique, Jeunesse, Littérature ou Pléiade, c’est sur la base des box beauté déjà existantes ...

Bienvenue à Dardagny-Beach

A l’origine, c’était une friche industrielle, désespérément plate. S’y sont succédé une charbonnière, des citernes à mazout et des débarras. Il y avait aussi une route, un peu cabossée, qui longeait le Rhône avec ses bas-côtés désordonnés. De cette végétation touffue ne subsiste aujourd’hui que quatre aulnes, qui ont été sauvegardés. Car à compter de ce jour se dresse à cet endroit un cadre majestueux. Un étang avec une cabane d’observation, des cheminements piétonniers avec une vue imprenable sur le Rhône et surtout… une plage ! Oui, vous avez bien lu, sur la commune de Dardagny, dans le petit village de La Plaine, est apparue une plage. Avec son eau transparente, son sable et ses bains de soleils. Com-ment en est-on arrivé là ? Jenifer Schlup, cheffe de projet au service du lac, de la re...

Mot de passe oublié

Inscription