Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet événement est passé

Gratiferias carougeoises

23 septembre | 18:10

Gratiferias carougeoises

La gratuité des cours de mobilité pour les aîné-e-s est trop compliquée à organiser. La municipalité  a tranché. Mais l’esprit de gratuité a pu tout de même avancer ce samedi 30 janvier à Carouge. Une gratiferia, organisée par quelques citoyennes, a rassemblé des personnes très diverses, en âges, en moyens financiers et en cultures. Autour du stand, tout était à donner ou à prendre librement, sans obligation de troc. « Apportez ce que vous voulez, ou pas, repartez avec ce que vous voulez, ou pas, tout est gratuit ! »  est la devise de la Gratiferia. Mais tout est propre et en bon état (habits, accessoires, bijoux, jouets, petits meubles, livres, disques, etc) et idéalement les donateurs ne laissent pas le travail de rangement aux organisatrices. Car les dons sont si nombreux qu’il reste du matériel… Ce samedi, sur la zone piétonne de la rue Saint-Joseph, les personnes ont peu se rencontrer et se côtoyer dans la farfouille commune des objets déposés. Par exemple, la célèbre chapelière Zabo a fait des heureuses par le don de couvre-chefs très originaux, des requérants d’asile du bunker ont choisi parmi les disques, une  dame visiblement aisée s’est laissée tenter par un foulard exotique, des familles ont fait le plein de jouets, la lampe de la chambre d’enfant d’une adolescente a conquis un petit bonhomme,  mais des souliers à très hauts talons, une snowboard et un sac en feutre n’ont pas trouvé preneuse. Tout le monde, en revanche, a découvert les accras réunionnais à la sauce piquante et les beignets aux bananes africains. La gratuité, qui en fait nous entoure dans les espaces publics, est un facteur d’égalité et de décroissance.  Les gens devant le stand s’étonnent, puis se laissent tenter :

– Cela coûte combien ? Non c’est vrai, c’est gratuit ? J’ose prendre ce livre ?
– Oui, repartez avec ce qui vous plaît.
– C’est formidable ! je reviens la prochaine fois en ayant fait le tri dans ma cave. La prochaine fois, ce n’est pas à Carouge, mais déjà dimanche prochain 7 février de 14 h à 16 h dans les locaux de l’Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard à Plainpalais. Les trois organisatrices, des pionnières qui ont introduit ce concept  argentin de la Gratiferia à Genève, et celles de Carouge aussi,  seraient très contentes si ce prochain « marché gratuit » pouvait aussi être animé par de la musique, des sketchs, des numéros de clowns, des massages, des contes, etc. Tout ce qui se donne et se reçoit avec plaisir ! Voir la page Gratiferia sur Facebook.Et à Carouge nous aurons bientôt des boîtes d’échanges. Gratuites, évidemment

Détails

Date :
23 septembre 2019
Heure :
18:10
Étiquettes Événément :
, , ,

Mot de passe oublié

Inscription