Accueil / théâtre

théâtre

La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca

Vers une libération La Compagnie Alexandre Païta présentera La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca du 18 au 22 décembre 2019, au théâtre des Grottes ; avec le soutien de la Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. Suite à l’idée de Jean-Pierre Raffaelli, Alexandre Païta a décidé de monter cette pièce phare de Lorca. C’est dans l’Andalousie rurale, religieuse et conservatrice des années trente que nous entraîne, cette fois- ci, le metteur en scène Alexandre Païta avec La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca. Au plus fort de la chaleur andalouse d’un mois d’été, dans le silence d’un huis clos étouffant, neuf femmes de tous âges se font face, laissant cours à la puissance dévastatrice de leurs désirs frustrés, de leur...

Théâtre : Un grand cri d’amour

Une pièce de Josiane Balasko. Mise en scène de Michel Valls. Résumé : Hugo Martial et Gigi Ortéga formaient il y a quinze ans un couple vedette accumulant les succès, sur scène comme à l’écran. Mais le temps a passé, Hugo et Gigi se sont séparés. Hugo continue sa carrière avec plus ou moins de succès. Gigi a sombré dans l’oubli, l’alcool et la dépression. Alors que Hugo prépare son retour sur scène, sa partenaire fait défection. Son agent a l’idée de réunir Hugo et Gigi et d’en faire un événement médiatique. Les 7-8-9 / 14-15-16 novembre 2019, à 20h. Dimanche 10 novembre, à 17h. et dimanche 17 novembre, à 15h. À l’Aula de l’école de Lully, Route de Soral 152, 1233 Lully. Buvette avec petite restauration dès 45 min. avant le spectacle. Renseignements : info@mosaiquetheatre.ch Tél. +41...

La Maison de Bernarda Alba, du 18 au 22 décembre 2019 au Théâtre des Grottes

La Compagnie Alexandre Païta présentera La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca du 18 au 22 décembre 2019, au théâtre des Grottes ; avec le soutien de la Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. C’est dans l’Andalousie rurale, religieuse et conservatrice des années trente que nous entraîne, cette fois-ci, le metteur en scène Alexandre Païta avec La maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca. Au plus fort de la chaleur andalouse d’un mois d’été, dans le silence d’un huis clos étouffant, neuf femmes de tous âges se font face, laissant cours à la puissance dévastatrice de leurs désirs frustrés, de leur rage étouffée et de leurs ressentiments, mais surtout de leur soif d’amour et de liberté. Le drame d’une jeunesse brimée, d’une féminité interdite et d...

Au coin de la table avec Christian Gregori: « l’acteur, premier rempart contre la barbarie »

Né à Carouge mais enfant du Grand-Lancy, l’élégant comédien Christian Gregori avoue être très pointu sur l’apparence vestimentaire. Il possède trois passeports : italien pour le papa, anglais du côté maternel dont il a hérité l’humour et la mentalité britanniques – grand fan de foot, son cœur penchera plutôt pour l’Angleterre face à l’Italie ! – et enfin suisse, revendiquant son côté très genevois puisque c’est au Collège de Saussure qu’il a obtenu sa matu en 1982. C’est là qu’il attrapera le virus du théâtre grâce à un professeur, passionné et passionnant, François Truan : « A cette époque, je faisais partie de deux troupes amateures. Celles des Collèges Sismondi et de Saussure, se souvient Christian Gregori, c’est dans l’une d’elles que j’ai rencontré celle qui de...

Tu n’obéiras point ! d’après Antigone

Tu n’obéiras point … Antigone Pour la feuille de salle Antigone, celle d’hier et celle d’aujourd’hui, cri sa révolte en sachant qu’elle a des limites. Elle exige la liberté, mais doit subir la nécessité. Antigone est habitée par les contradictions, par l’ambiguïté et l’ambivalence. Elle est déchirée entre son histoire, son mythe et sa conscience de femme d’aujourd’hui… elle est donc un personnage tragique par excellence. Antigone marche… vers où va-t-elle ? Vers la résolution de sa tragédie ou vers l’affirmation de sa propre individualité ? Je pris comme socle, pour la construction de notre spectacle, un texte de la romancière québécoise Catherine Mavrikakis : Fleurs de crachat, ce texte que j’ai littéralement détourné, afin de le...

Théâtre : Don Quichotte et Sancho Panza et l’amante absente…

Auteur : Jean-Claude Humbert Mise en Scène : Jean-Pierre Passerat Comédiens : Matthias-Leonhard Lang, Jean-Claude Humbert Monseignore, il est l’or *… rien qu’à cette réplique vous souriez déjà ! Eh bien, si vous avez envie de vous retrouver dans cet univers un tant soit peu fantasmagorique, cette pièce est pour vous. Amateurs de belles lettres, de rimes cocasses ou d’un phrasé vous fait voyager d’un siècle à l’autre en deux répliques. Si nous apprécions tous les vers du XVIIème siècle, il est plus simple de nous exprimer dans le langage du XXIème. Et l’un complète l’autre. A l’occasion de ma rencontre avec l’auteur de la pièce, une question s’imposait : « Comment est née cette pièce ?» Jean-Claude Humbert se prête au jeu de l’interview : « En fait le point de départ, c’est Matthias-Leonhar...

L’étonnante yourte de la place du Temple

Fin d’année particulièrement riche pour la Cité sarde. Depuis le début du mois, Carouge regorge de marchés, de boutiques ouvertes tard le soir et d’activités toutes plus intéressantes les unes que les autres. On notera: le photomaton géant au Théâtre de Carouge, l’arbre à souhaits à la place des Charmettes, les balades en calèche, les mâts de cocagne ou encore le traîneau du Père Noël, au Rondeau. Et puis il y a cette yourte. Cette improbable yourte, sise à la place du Temple, qui soulève la curiosité de chaque passant. Il s’agit d’une yourte mongole qui vient effectivement de là-bas. Et c’est Véronique Albert, des Intérêts de Carouge, qui est à l’origine de son installation. «L’idée me trottait dans la tête depuis un bon moment, dit-elle. Je me disais qu’il fallait un peu de rêve sur cett...

Théâtre : Les Amazones

Une pièce de Jean-Marie Chevret Mise en scène de Michel Valls Synopsis : Trois égratignées de la vie, Annie, Micky et Martine cohabitent chez cette dernière pour atténuer les effets angoissants d’une jachère à la moitié de leur existence. C’est le bonheur ! Elles revivent leur adolescence dans cet appartement rebaptisé la roulotte des Amazones, jusqu’au moment où débarque Guillaume… Les 8-9-10/15-16-17/22-23-24 novembre 2018, à 20h. Les dimanches 11 et 18 novembre, à 17h. Et dimanche 25 novembre, à 14h. A l’Aula de l’Ecole de Lully. 1233 Bernex. Tarifs de 14.- à 18.- Buvette avec petite restauration dès 45 min. avant le spectacle. Réservation et renseignements : reservation@mosaiquetheatre.ch Tél. +41 79 687 38 29 Plus d’informations sur notre site web.

Théâtre : Amants à mi-temps

Une pièce de Léo Pasani Mise en scène : Jérôme Pasquatte Si le thème de la femme de l’amant a déjà été moult fois revisité cette version comique n’a rien à voir avec ce à quoi l’on peut s’attendre. Patricia, jeune femme indépendante a deux amants qui évidemment ne se connaissent pas. Vincent, le primeur de Rungis et Christian maître conférencier en philosophie. Deux hommes, deux univers et surtout deux vocabulaires… si l’un s’exprime dans un français « de base » l’autre manie la langue de Molière avec élégance. Le hasard les fera se rencontrer. A partir de là vont s’enchaîner les quiproquos, les fous rires et autres situations cocasses, le tout dans un rythme effréné. Saluons la performance des comédiens qui s’expriment avec brio en entraînant le public dans leurs délires. Une pièce à ne p...

Antigone, de Jean Anouilh, par La Compagnie Studio Théâtre – Alexandre Païta

La Compagnie Studio Théâtre – Alexandre Païta, présentera Antigone de Jean Anouilh du 31 octobre au 4 novembre 2018, au Théâtre des Grottes avec le soutien de de La Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. Pouvoir, révolte, courage, résistance, justice, vérité, dignité et surtout liberté ! Ces valeurs existentielles, et pourtant si simples, sont le moteur de cette tragédie moderne que Jean Anouilh a écrite en 1942, d’après l’Antigone de Sophocle, « avec la résonance de la tragédie qu[‘ils étaient] alors en train de vivre ». Sa relecture de Sophocle renouvelle l’interrogation sur l’insoluble conflit entre l’exigence de pureté morale et les nécessaires compromis de l’action politique. A travers une mise en scène épurée qui exalte l’émotion des acteurs, Alexandre Païta...

Elephant in the Black Box Company revisite l’oeuvre classique de Shakespeare, Roméo & Juliette à Genève

La rencontre hautement passionnelle de la danse classique et du flamenco. Les danseurs du Ballet National d’Espagne incarnent fièrement les Capulet avec toute la grâce de cette danse andalouse et révolutionnaire, tandis que la virtuosité des solistes de la compagnie Elephant in the Black Box donne vie aux Montaigu. Danse flamenco et néoclassique s’opposent, à l’image de ces deux familles qui luttent. Chorégraphie : Jean-Philippe Dury (Opéra de Paris) Ballet National de Madrid Danseurs du Ballet National d’Espagne Lieu de la représentation : Bâtiment des forces motrices – Genève Plus d’informations sur : https://www.facebook.com/agenceprodmusika/

Nicolas Raccah dit la poésie érotique à domicile

C’est par une fin de journée printanière il y a un an que j’ai rencontré le comédien Nicolas Raccah pour la première fois. Des amis m’avaient invitée dans leur jardin pour assister à un « spectacle théâtral seul en scène ». L’idée était simple : Nicolas Raccah donnerait son spectacle dans leur jardin contre rétribution puis nous partagerions un repas composé des plats que nous aurions amenés. Ce soir-là, j’ai fait connaissance à la fois avec la poésie érotique du XVI ème siècle et avec le concept de théâtre à domicile. Nicolas Raccah étant à nouveau de passage à Genève ce printemps, j’en ai profité pour l’interroger sur son parcours et la conception de ses spectacles. -Nicolas Raccah, quel a été votre parcours ? -J’ai d’abord fait une maîtrise de philosophie puis, ne souhaitant pas enseign...

Mot de passe oublié

Inscription