Accueil / carouge

carouge

Carouge, bouillonnante cité de lettres

Grâce aux multiples affiches d’Exem annonçant son exposition au Musée, à nos ateliers Lolos avec Wazem et Aloys et à l’ouverture imminente de l’hôtel Ibis où les clients dormiront dans des bulles, nous avons l’impression que Carouge est la capitale de la BD ! Et pourtant à Carouge on ne manie pas seulement le crayon et le pinceau, mais aussi la plume (enfin, plus prosaïquement, le traitement de texte) avec talent et profusion ! J’ai déjà rendu compte récemment des parutions de « Mon beau navire ô ma mémoire » (L’Harmattan) du Carougeois Claude Demeure, de « Genève et la tentative d’assassinat de la chancelière » (Slatkine) de notre guide Ariel Haemmerlé, des ateliers de haïkus de Denise Martin à Tour de Plage, et maintenant il est temps que je parle de la lauréate du Prix de la Société gen...

Promenade lumineuse dans les communes

De tout temps, des traditions ont associé au solstice d’hiver des célébrations annonçant et célébrant le retour de la lumière victorieuse des longues nuits de décembre. Ainsi, à l’époque romaine, on fêtait la naissance du dieu solaire Mithra le 25 décembre ; chez les celtes, le solstice d’hiver était célébré lors de la fête de Yule en brûlant une bûche représentant le feu sacré. Plus proche de nous, la tradition germanique de la couronne de l’Avent marque les semaines précédant Noël. Dans nos cités laïques, ce besoin de contrer le paroxysme nocturne a donné lieu à la mise en place d’éclairages publics décoratifs annonçant les fêtes de fin d’années. Ainsi voit-on fleurir, dès le mois de novembre, des rivières de lumignons aux formes les plus diverses au-dessus des rues commerçantes. L’anima...

Concert de gala de l’union accordéoniste carougeoise le 18 novembre!

L’accordéon… s’accorde décidément à tous les styles de musique. Du classique au tango en passant par les années 80, venez enchanter vos oreilles au son nostalgique ou joyeux de cet instrument universel à la salle des fêtes de Carouge (37 rue Ancienne), avec la participation des accordéonistes de Plan-les-Ouates. Ouverture des portes à 19h15, concert à 20h. Buvette, bar à champagne et petite restauration. Entrée libre mais chapeau à la sortie!

René Cruse, un insoumis dans la Cité sarde.

A 95 ans, ce Bordelais d’origine mais Carougeois de cœur a traversé le XXe siècle par la grande porte et à travers toutes ses vicissitudes. Entretien avec un insoumis au grand coeur. On le croise parfois dans les rues de Carouge, ou, fidèle au poste, au Café de la Gymnastique qu’il fréquente quotidiennement. René Cruse a près d’un siècle au compteur, antimilitariste, fervent opposé à la bombe atomique et écologiste enflammé, il a traversé toutes les horreurs et merveilles du XXe siècle. Né à Bordeaux en 1922, engagé volontaire dans l’armée de libération durant la deuxième guerre mondiale, il a passé les vingt-cinq années suivantes comme pasteur de l’Eglise réformée de France, avant qu’on ne le retienne à Genève. Entretien. René Cruse, vous qui êtes né dans le Bordelais, comment se fait-il ...

En balade avec les guides du patrimoine

LE 16 SEPTEMBRE: « LA GENEVE DE VICTOR FRANKENSTEIN » Visite en français avec lecture de textes en anglais Rdv à 14 h à l’entrée du parc Moynier (120-122, rue de Lausanne) Inscription indispensable auprès de M. Vulliamy: +41(0) 22 328 08 77 LE 23 SEPTEMBRE: « AUTOUR DE RODOLPHE TÖPFFER » Rendez-vous à 14h devant le 28, rue de Saint-Léger Inscription indispensable auprès de M. Vulliamy: +41(0) 22 328 08 77 LE 30 SEPTEMBRE: « LES CAMOLETTI, ARCHITECTES  D’UNE VILLE SANS FORTIFICATION » Rendez-vous à 14h devant l’hôtel des postes (18, rue du Mont-Blanc) Inscription indispensable auprès de Mme Fontaine: +41(0)78 671 20 02 vfontaineageneve@gmail.com LE 1er OCTOBRE: « DE LA GENEVE CATHOLIQUE A LA CITE ...

L’eau de Carouge

Chic il pleut ! (ce 21 juillet à 20 h ) Je n’aurai pas à arroser les petites fleurs plantées cet hiver devant mon entrée, ni les Carottes rouges de Montfalcon, ni la dernière plantation devant La Fumisterie… C’est que ces cultures citoyennes, destinées à embellir notre ville et créer du lien, donnent bien du travail ! Les lourds arrosoirs sont à manipuler chaque soir durant la canicule ! Ouf, ce soir, repos ! Les plantations de fleurs et légumes, organisées par la commune ou par les citoyennes prolifèrent à Carouge. Une des dernières s’est déroulée devant le restaurant de La Fumisterie, au rond-point des Noirettes. Patron du restaurant, membres de l’association du quartier de la Praille, requérants d’asile du Foyer Alexandre-Gavard se sont unis pour aménager deux tours d’arbres. Le travail...

La Karoujka

Au début du 20ème siècle, la rue de Carouge était un nid de révolutionnaires russes ! Entourée d’historien-ne- s et autres membres de l’Association pour l’étude de l’histoire du mouvement ouvrier, j’apprends cela, devant les immeubles d’époque, de la bouche du professeur Jean-François Fayet, spécialiste des mondes russe et soviétique. Ces épisodes étonnants, encore si méconnus, n’ont pas laissé de marques commémoratives (plaques ou monuments). Et pourtant, il y aurait de quoi ! Tout l’éventail des forces politiques d’opposition au régime tsariste était représenté et logé dans le triangle Carouge-Bastions-Jonction. La rue de Carouge était occupée par les Bolchevicks (le premier parti marxiste créé par Lénine). Dans les immeubles des Nos 91 et 93 devant lesquels nous parle le professeur Faye...

Soeur Anna Maria, soeur Edoardina et… WhatsApp

Les deux sœurs franciscaines de La Provvidenza vivent désormais à Suse, dans le Piémont. Elles communiquent avec Carouge par messagerie électronique Edoardina et Anna Maria. Ces deux prénoms vous rappellent-ils quelque chose? Mais oui, souvenez-vous, il s’agit de ces deux sœurs franciscaines, carougeoises de cœur, qui avaient dû prendre leurs cliques et leurs claques il y a bientôt une année pour rejoindre le Piémont à l’heure de la retraite. Après un demi-siècle de bons et loyaux services auprès de la population carougeoise, ses enfants et ses personnes âgées, les deux septuagénaires avaient dû quitter La Provvidenza, un EMS et une garderie de la rue Jacques-Dalphin, pour rejoindre le centre Beato Rozas à Suse, à une trentaine de kilomètres de Bardonecchia et de Turin, et à deux pas du pa...

Punaise, des « cimex lectularius » dans mon lit !

Avec plus de deux cents relations sexuelles par jour, on comprend la prolifération exponentielle des punaises de lit, ces ennemies jurées de nos nuits qui ne se nourrissent que de sang humain… Comment s’en prévenir, comment les détecter et, surtout, comment en venir à bout ? Des solutions existent ! Explications avec le maître chien Patrick Horner, spécialiste de la vie intime de la punaise de lit et de son éradication. Genève, comme toutes les villes touristiques, connaît une recrudescence vertigineuse des punaises de lit. Comment expliquer ce phénomène inquiétant ? Ce problème a pris de l’ampleur et n’est pas du tout résolu à Genève notamment, pour deux raisons principales selon moi : La première est due au fait que les gens voyagent beaucoup, avec des destinations lointaines et peu onér...

Le printemps se pointe à Carouge

Depuis le 1er mars, on sent le printemps pointer : des pousses minuscules, à peine visibles à l’œil nu, ont crevé la couche de terre dure et tassée et même les pensées écrasées relèvent leur corolle devant le 1 boulevard des Promenades (cf la plantation citoyenne de début décembre www.signegeneve.ch/highlight-news/demain-a-carouge.html ). Devant la poste, les jonquilles soignées par les jardiniers de la commune s’épanouissent ! Je me voyais déjà aux festivités du Printemps carougeois… mais il faut attendre encore deux mois : la 53e édition, intitulée «Cultissime», sur le thème du cinéma, se célébrera, de manière ludique et créative, du 5 au 14 mai. Ce sera alors une l’explosion des fleurs, des couleurs, de la chaleur, des terrasses ! En attendant, nous avons un beau choix d’activités print...

Vernissage de l’exposition Street Art « Kiss My Art » chez Little Nemo à Carouge

Street Art à Carouge Little Nemo présente, dès le samedi 4 mars à 14h00 et en présence des artistes BLES et HERO du crew KMA (Kids Make Art), l’exposition « Kiss my Art » ; où BD et comics se mêlent au monde du graffiti genevois. KMA nous (re)plonge dans l’univers de la culture hip-hop US des années 90 à travers des graffs colorés et aux lettrages élaborés. Après de nombeuses compositions autour du globe, HERO a décidé de se consacrer au travail d’atelier, soit à la réalisation et présentation de compositions sur papier, toiles et divers supports quelque peu surprenants. A l’occasion du vernissage, les deux artistes réaliseront directement sur place, un graffiti sur la vitrine de la galerie. Exposition « Kiss My Art » Du 4...

Boris Dunand, un artiste hyperactif

Boris Dunand est un artiste aux multiples facettes. Découvert au hasard d’une recherche sur Twitter, j’ai été charmée par sa voix, ses photos et son univers. Rencontre avec un artiste 100 % carougeois. Un artiste difficile à cataloguer Chanteur, musicien, compositeur, poète, photographe, il est impossible de faire rentrer Boris Dunand dans une case. Et quand on lui demande de se définir, la réponse fuse : « Sincèrement, je n’en sais rien. Ces définitions tendent à me perdre. La formule « artiste pluridisciplinaire » m’a récemment permis de rassembler le tout, quoi que … C’est beaucoup plus simple finalement pour moi de dire que je chante, fais des photos, des vidéos, écris. » Ses talents artistiques remontent tous à l’enfance et à l’adolesence. « J’ai commencé à écrire régulièrement vers 1...

Mot de passe oublié

Inscription