Accueil | Slider actualités | L’école de danse Zou, entre tradition et modernité.

Partager l'article

Actu | Centre

L’école de danse Zou, entre tradition et modernité.

© DR © DR © DR © DR © DR
<
>
© DR

Au coeur du quartier de Plainpalais, la rue Gourgas accueille le club de danse Zou. Une véritable institution à Genève qui existe depuis 1950.
Qu’importe l’âge, la nationalité, la politique, la religion, il existe une discipline particulière qui fédère les gens, favorise les rencontres dans la joie et la bonne humeur, et efface le temps et les tracas journaliers: la danse. Un des moyens naturel d’accumuler de bonnes hormones comme la sérotonine et l’endorphine, les hormones du bonheur. J’ai eu le plaisir de rencontrer Julien, sa femme Marina et un de leur fils Kevin Grisel qui perpétuent la tradition familiale. Ils continuent depuis des années à faire prospérer l’école de danse ZOU, une entreprise familiale bien connue à Genève et fondée en 1950 par Serge Valentino Grisel .

Julien, parlez-moi de votre père, de la création de cette école, comment a commencé cette aventure à Genève ?
En 1956 mon père a donné ses premiers cours de Rock à la salle des Réformateurs (aujourd’hui disparue) cela faisait déjà six ans qu’il enseignait la danse à Neuchâtel d’où les Grisel sont originaires. Et la demande était forte sur Genève. Le succès fût immédiat…
D’où vient le nom de ZOU?
Il provient du diminutif que les élèves lui avaient attribué: “GriZOU”
Il s’agit d’une histoire transmise de père en fils. Était-il naturel pour vous de reprendre le flambeau et de rejoindre votre père? Quel est votre parcours ?
J’ai grandi avec le Rock’n’Roll. J’accompagnais mes parents lors de leurs déplacements…j’ai rencontré Cloclo, le p’tit Prince, Brigitte Bardot. Lionel Hampton est venu jouer au club. Comment voulez-vous ne pas être artiste quand vous avez eu la chance de rencontrer ces personnes magnifiques.
Quels styles de cours de danse proposez-vous ?
Toutes les danses de société, valse, tango, rock, cha-cha-cha, pour ne citer que les plus populaires…mais aussi le Hip Hop qui occupe une part importante de notre planning hebdomadaire.
Et parmi tous ces cours, quel est celui qui a le plus de succès ?
En termes d’élèves, incontestablement le Hip Hop qui propose des cours de 5 ans à 40 ans. Les préparations Mariage se bousculent aussi sur notre agenda… Nos cours Multi danses débutant (valse tango rock) sont toujours plein. Et le Rock’n’roll, discipline avec laquelle l’école Zou a vu le jour en 1950, Se pratique encore pas mal chez les jeunes, également en cours privé avec une clientèle plutôt masculine.
Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
Julien, j’apprécie le contact avec des personnes d’horizon différents. C’est un melting pot enrichissant
Marina: la mixité sociale et la réalisation de Show
Kevin: l’enseignement de la danse et la création chorégraphique

Vous proposez aussi des cours privés, notamment pour les danses des personnes qui vont se marier et enterrement de vie de jeunes filles ?
Les préparations Mariage ou *Wedding dance* ont beaucoup de succès. Nous adorons ces cours qui nous permettent de travailler notre créativité.
Les couples arrivent avec leurs musiques et nous demandent un « Mini Show » très simple car ils pensent, pour beaucoup d’entre eux, avoir deux pieds gauches ce qui se révèle toujours faux…
Quels sont les conditions pour s’inscrire à vos cours, y a-t-il une limite d’âge par exemple ?
Dès l’âge de 5 ans à “ tant qu’on veut et qu’on peut”
D’après vous, quel est la motivation des gens qui participent à vos cours ? Serait-ce aussi par besoin de socialisation ?
Oui effectivement, il y a le besoin de rencontrer d’autres personnes mais aussi pour un loisir, ou une occasion de danser pour une soirée.

Durant toutes ces années vous avez côtoyé beaucoup de gens, quels sont vos meilleurs souvenirs à vous et Marina ?
Marina : le succès rencontré lors d’un spectacle qui reprenait une chorégraphie de Michael Jackson (le public était démoniaque) et aussi les files d’attente interminables pour s’inscrire en cours Dance à l’époque de la Star Academy.
Julien : les tournées sur la Côte d’azur, la rencontre avec Chuck Berry au Arthur’s club et mes voyages dans tous les pays d’Europe grâce à mon titre de *Champion du Monde Rock’n Roll en 1978.
Et Kevin, vous qui avez la tâche de continuer à faire vivre votre école, lorsque vous aurez décidé de quitter le bal, comment voyez vous l’avenir ?
J’ai bénéficié d’un noyau entrepreneurial familiale ce qui m’a donné le sens de l’engagement. Je serais donc à la hauteur de cette transmission. J’ai visité beaucoup d’école de Danse en Europe et aux Etats-Unis et je pense pouvoir développer quelques concepts qui ne se voient pas encore chez nous. Les deux générations précédentes de notre école ont chacune développé des programmes de danse très distinctes et innovatrices, j’espère avoir l’opportunité De pouvoir y inscrire le mien.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Dominique Wyss
Journaliste, productrice et animatrice d'émissions durant quelques années auprès d'une radio locale genevoise, Dominique est actuellement rédactrice free-lance auprès de divers magasines. Elle a décidé de l'investir également pour Signé Genève.

1 commentaire

  1. Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE

    L’école de danse Zou s’est produite durant des années, jusqu’en 2013, à la salle de gym de l’Hôpital Beau-Séjour, dans le cadre de la « Journée de l’Amitié » offerte aux patients qui avait lieu chaque 2e samedi de novembre. Une ambiance et un rythme incroyable, surtout lors des démonstrations de rock acrobatique : des moments inoubliables pour les personnes hospitalisées, leurs familles et visites, mais aussi pour les bénévoles et les animateurs de l’Atelier d’Animation, organisateurs de cette manifestation. Aujourd’hui la « Journée de l’Amitié » n’existe plus, elle a disparu en même temps qu’était supprimé l’Atelier d’Animation, ancien centre de loisirs pour les patients dans cette annexe des HUG… Encore merci à Julien et à toute son équipe, nous gardons à jamais en mémoire dans notre cœur tous ces instants magiques que vous nous avez offert à chacun à l’époque ! Bien amicalement.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription