Accueil / créatrice

créatrice

Le blanc qui habille les genevoises

Il sait habiller les femmes du monde entier, de par sa grâce naturelle, sa luminosité et son je-ne-sais-quoi qui donne une allure folle une fois porté. Se moquant ouvertement des saisons, il règne en maître sur le royaume du vêtement, il est le caméléon du style. Elevé au rang d’incontournable par les icônes des années 70, il n’a depuis cessé d’être sous le feux des projecteurs. Lui ? C’est le t-shirt blanc, un basique essentiel. « le blanc, un basique qui annonce la couleur » C’est dans un café populaire de la Place du Cirque que je rencontre une pétillante blonde lookée jusqu’au bout des ongles, Angélique Freytag. Après quinze années dans le monde de la communication, elle s’est également essayée au marketing il y a trois ans de cela, notamment en créant l’emblématique événement Gliss’en...

Plus que jamais, les diamants sont éternels à Genève

A l’heure des success stories liées à la mise en avant de l’entreprenariat, on constate que de plus en plus de femmes se lancent dans l’aventure. Services à la personne, restauration, édition, cosmétiques, prêt-à-porter ou encore joaillerie, les domaines sont multiples et les concepts florissants. De plus, la cité de Calvin, en constante mutation économique, offre à ces ambitieuses des démarches plus simples ainsi qu’une aide plus prononcée. Ces dernières sont des femmes indépendantes qui n’ont pas froid aux yeux et dont les idées fusent aussi vite que leur envie d’entreprendre. En ce début d’année, laissez-moi vous présenter deux suissesses au visage de poupée et au sourire ravageur, Roberta Belfer et Deborah Peress, ainsi que leur bijoux de société : Baoshi Jewellery… Comment êtes vous a...

Marjorie la pionnière

Le premier mai, je ne me sentais plus de fierté : c’est une jeune Carougeoise amie qui faisait le discours d’inauguration de la fête des travailleurs et travailleuses! Devant la Pierre de Plainpalais qui commémore le tir de l’armée contre la foule le 9 novembre 1932. C’est un honneur de parler en ce lieu, à cette date,  riches de symboles. D’ailleurs notre conseiller administratif Nicolas Walder y a également pris la parole. Marjorie Blanchet, aux yeux noirs et vifs d’écureuil, petite, mince, toujours en mouvement du corps et du pouce qui SMSse sans arrêt avec dextérité. Une jeune femme moderne et engagée, qui travaille chez Firmenich dans le marketing et qui vient d’être nommée déléguée dans le syndicat UNIA pour le secteur pharma-chimie. – Quand à la réunion des délégués syndicaux,...

Mot de passe oublié

Inscription