Accueil / Bons plans

Bons plans

APPRENDRE À (RA)CONTER, ÇA VOUS DIT ?

APPRENDRE À (RA)CONTER, ÇA VOUS DIT ? La nouvelle formation de base 2022-2024, à l’Art de conter, organisée par les Conteurs de Genève démarre le 3 septembre 2022. Ateliers, stages avec des professionnels, conférences et formation continue, vous ouvrent les portes d’un univers insoupçonné. La curiosité vous pique? Rendez-vous sur https://conteursdegeneve.ch par email: formation@conteursdegeneve.ch par téléphone: +41 76 224 84 07 pour plus d’informations.

Pourquoi ne trouve-t-on plus de graines de lupins (lupinus) dans les jardineries ?

En effet, depuis plus d’une année, impossible de faire de nouvelles cultures de ces magnifiques épis de fleurs ornementales et parfumées faute de semences disponibles dans les jardineries : nous n’en avons trouvé ni au M-Parc à Carouge, ni au Jumbo à Meyrin, ni à la Coop Brico-Loisirs d’Onex qui en proposaient habituellement dans leurs sélections. Bakker, vente par correspondance, n’a plus ces graines dans son assortiment, et Gugger & Guillod à Nant-Vully qui nous fournissait auparavant par envoi postal les magnifiques « Chandelier Jaunes » et « Mon Château Rouge » a cessé de commercialiser les semences de fleurs et de légumes. Les recherches ont également été infructueuses dans le canton de Vaud, et même jusqu’en Valais, où nous avons pu cependant dénicher chez Girod à Saint-Triphon d...

Clap de fin pour l’édition « Geneva Lux 2022 »

C’est le dimanche 6 février 2022 que les badauds ont pu admirer une dernière fois les oeuvres sélectionnées pour l’édition « Geneva Lux 2022 ». Devant faire face à une météo pluvieuse et venteuse, les curieux retardataires étaient peu nombreux, contrairement à samedi soir, où les familles se sont déplacées en masse pour profiter de cette magnifique manifestation culturelle. Seul ombre au tableau dominical, l’absence des trois majestueuses mouettes qui n’ont pas pu prendre leur envol dans la rade et ainsi fait faux bon au photographe retardataire !

Marionnettes & Cie : 19ème édition du festival de marionnettes

Week-end dédié à la marionnettes pour les plus petits dès 6 mois. Trois spectacles et un parcours de la marionnette ! Prenez vos billets sur www.lescroquettes.ch

Case par case, du monument Brunswick à Corsier port

Exactement 20 ans après la création du premier plateau de jeu pour les habitants de la Cité de Calvin, Monopoly revient à Genève. Mais cette fois-ci avec une édition agrandies aux pépites du canton. A vos dès, que le jeu commence ! Survoler le Mur des Réformateurs et le Parking du Mont-Blanc pour s’arrêter un moment au BFM avant de finir en prison. Dépasser la charrette du voisin de gauche et la voiture de celui de droite pour faire quelques arrêts à bord du Léman Express et arriver à la rue Ancienne. S’agréer une petite pause pour visiter la dernière exposition du Musée international de la Croix-Rouge avant de repartir au Grand-Saconnex, et pourquoi pas l’acheter ? Voler littéralement au-dessus du Jet d’eau et finir malheureusement sa course en prison. Fraîchement libéré, acquérir Jussy a...

Percho à travers ses perchettes

Les 20 ans de l’aventure carougeoise de l’artiste Percho Installée à l’embouchure de la Rue Ancienne, l’arcade Percho se démarque directement par son explosion de couleurs, matières et objets en vitrine. Derrière le verre se dévoile une enseigne de près de 20 mètres carrés entièrement dédiés à l’univers de l’artiste. Vaudoise d’origine, Carougeoise d’adoption, Percho a pris possession de ce lieu il y a exactement 20 ans pour le transformer en un espace intime pour la création, mais ouvert aux rencontres et échanges. Dans un format hybride de boutique, galerie et atelier, Percho accueille elle-même les visiteurs, n’hésitant pas à percho-naliser ses créations directement sur place. Des cartes aux tasses, en passant par des sacs, des cahiers de notes et des figurines, tous les objets se marie...

La nouvelle végétation de la route de Veyrier a maintenant bien pris possession des lieux

On dit que la Ville de Carouge est aujourd’hui «une charmante cité où il fait bon vivre et offrant une multitude de services modernes, efficaces et accessibles pour toutes et tous». Par ailleurs, les rues anciennes, les places, les fontaines et les monuments, les échoppes et les ateliers d’artisanat, et même des jardins secrets, lui confèrent également une certaine attractivité. Les nombreuses terrasses des bistrots sont d’ailleurs courues lorsque les beaux jours s’installent durablement. C’est donc à présent l’occasion de se diriger vers le carrefour de la Fontenette, se balader le long de la route de Veyrier, constater sur place le développement de la végétation et les nouveaux arbres plantés lors des récents travaux paysagers (voir mon article du 13 mars dernier). Un embellissement verd...

À la rencontre lieu enchanteur à Thônex : La Vieille École

La « Vieille école » est de ces endroits presque hétérotopiques, du genre de ceux dont l’atmosphère nous émeut et invite nos perceptions à éprouver un certain « inédit ». Installés là-bas depuis quelques années, des artisans du faire y accueillent des publics lors d’événements ponctuels. Visite. Peut-être êtes-vous sensible à l’égard de lieux qui se réinventent tout en préservant, matériellement et symboliquement, l’empreinte de leur usage passé. Peut-être aussi que des thématiques telles que la reconnexion au « local », le sens donné par l’activité manuelle, et plus généralement le partage et l’échange résonnent en vous. Ce lieu-dit, littéralement et à juste titre installé dans une ancienne école de la fin du 19e siècle, embrasse ces modes de faire et d’« être ». Rencontre avec Xavier, fo...

APK Beaux-Arts, une histoire de couleurs et de pinceaux

Alors que la récente crise sanitaire a accablé de nombreux entrepreneurs, la perlysienne Anne Périer Kessi a profité de ce temps de réflexion pour créer l’identité numérique de son entreprise APK Beaux-Arts et asseoir sa présence sur les réseaux sociaux. Venant du monde bancaire, Anne Périer Kessi s’est progressivement tournée vers la vente de fournitures scolaires et beaux-arts. Fondant son entreprise il y a plus de 20 ans, l’entrepreneure a depuis construit des collaborations durables avec des designers, artistes et passionnés, pour comprendre leurs objectifs de création et pouvoir proposer des produits adaptés. Si les débuts d’APK Beaux-Arts étaient uniquement offline, c’est désormais également à travers son site internet et ses pages sur Facebook et Instagram qu’elle présente ses fourn...

Le théâtre du Loup : lieu enchanteur pour les petits et les grands

En pleine zone industrielle, se cache le Théâtre du Loup. Si pour la majorité c’est un théâtre pour les tous petits, il n’en n’est rien. Rossella Ricaboni, sa directrice et co-fondatrice nous ouvre les portes de ce lieu enchanteur. Quelle est l’histoire de ce théâtre ? Ce théâtre est né à la Queue-d’Arve en 1990. Il a pu voir le jour grâce à l’apport généreux de Matthias Langhoff qui a l’époque venait de dissoudre sa compagnie et avait une certaine somme d’argent à mettre dans un nouveau projet. A cette même période, pour notre spectacle « Crazy cat » nous venions de recevoir un prix attribué à une compagnie de théâtre romande. Le montant de ce prix était de CHF 100’000.-. C’est beaucoup et peu à la fois. Beaucoup car c’est une coquette somme et peu car insuffisante pour construire u...

Itinéraire d’un grain de café

  Quand on imagine une torréfaction, on a pour image de gros moulins et des odeurs qui vous envahissent… mais dans le milieu industriel, la poésie reste dans les livres. C’est ainsi que je me suis retrouvée dans la zone industrielle de Satigny au milieu de tous ces bâtiments industriels sans aucune poésie… C’est dans les locaux de la société de café Carasso que l’Académie du Café a planté son décor. Ennio Cantergiani, Maître Torréfacteur et Maître Barista a créé l’Académie du Café en 2012. Après une carrière dans l’industrie, il a eu envie de transmettre son savoir. Ce « puits de connaissance » a accepté de me recevoir et partager sa passion. Comment est livré le café ? Ennio Cantergiani : « Les cafés dans les sacs de jute doivent eux aussi avoir de l’attention. Un café qui reste trop...

Un bain de la Mer Morte en ville de Genève

La plupart d’entre nous apprécient de se baigner en milieu marin. Certes.. mais notre bien aimé Léman a beaucoup de qualité mais le défaut d’un lac alpin… d’eau douce. Depuis cet été les choses changent non pas que le Léman soit devenu salin mais deux centres de flottaison ont ouvert leurs portes dans la Cité de Calvin. Deux centres, deux quartiers, deux ambiances. Quand on parle de flottaison… qu’est-ce-que c’est ? Ce sont des bains d’eau de mer au sel d’Epsom. On pourrait presque dire un bain de la mer morte. Namaka fut le premier centre à ouvrir. Situé dans les anciens locaux de la banque HSBC il est à la fois au cœur des Pâquis et dans une rue au calme. Antoine Mathys, directeur du centre a répond à quelques questions. Quand on passe devant votre vitrine on s’attend à un institut de be...

Mot de passe oublié

Inscription