Accueil | Slider actualités | Œcuménisme dans mon quartier

Partager l'article

Actu | Centre

Œcuménisme dans mon quartier

© Maryelle Budry © Maryelle Budry © Maryelle Budry © Maryelle Budry
<
>
© Maryelle Budry

En ces temps de Pâques, je peux me réjouir de l’œcuménisme de mon quartier !
Une des plus anciennes maisons de Carouge abrite la communauté jésuite, voisine de la paroisse protestante, tout comme l’église catholique Sainte-Croix jouxte le temple.
L’Hôtel des trois Rois est cité dans le cadastre dès 1720 et signalé à la cour de Turin comme un excellent hôtel, « utile et très commode, étant dans un bel emplacement » en 1766, donc déjà avant les travaux de construction de la ville royale. L’ancienne bâtisse située 18 rue Jacques-Dalphin, et actuellement embaumée par la floraison des glycines, abrite depuis 1980 la communauté jésuite de Genève dans ses murs et le CEDOFOR
( Centre de documentation et de formation religieuse www.cedofor.ch) une gigantesque bibliothèque de 50 000 volumes, dans son ancienne cave à vins. Dans l’immeuble voisin construit sur les terres d’un horticulteur au début des années 80, sont installés les locaux de la paroisse protestante, avec sa grande salle à louer où se célèbrent bien des fêtes familiales.
Et la Maison du Comte de Veyrier, rue Vautier, à quelque deux cents mètres, abrita la communauté juive qui installa une synagogue en 1787… On ne sait pas où aurait été logée la mosquée des musulmans qu’il avait été question aussi d’inviter pour peupler Carouge à la fin du 18ème siècle, ni le temple maçonnique… La Révolution cassa les grands projets, mais « l’esprit d’accueil demeure », nous assure Raymond Zanone (cf « Carouge – Origine du nom de ses rues », 1981).
La demeure des Jésuites est très calme, les visiteurs y viennent pour étudier ou emprunter des ouvrages, pas pour festoyer, comme autrefois. Et, pour un ordre qui effraya tellement les pouvoirs, ses membres restent extrêmement discrets. Pourtant, il y a quelques temps, je fus convoquée par un Jésuite pour un « entretien personnel préalable » à une formation et j’y allai très impressionnée par la réputation de la Compagnie de Jésus … Des Jésuites enseignent à l’Atelier œcuménique de théologie qui propose tous les deux ans, et ce depuis 46 ans, une formation pour les laïcs intéressés par une approche des textes bibliques. Pas besoin de croire ou d’être membre d’une église pour suivre ces cours passionnants de deux heures par semaine. Et les professeurs, Jésuites, pasteurs, prêtres, théologiens catholiques, protestants et orthodoxes, sont finalement très accessibles et ouverts ! J’aimé leur enseignement. Les inscriptions pour la 23ème volée (automne 17- printemps 19) sont ouvertes ! Voir www.aotge.ch. L’offre comporte le libre accès au CEDOFOR dans les paisibles locaux de l’ancien hôtel qui accueillit au moins trois rois.

Partager l'article

J'écris un article

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription