Accueil / Non classé

Non classé

Une communication percutante !

Certains commerçants et magasins dépensent des fortunes en campagne de communication. D’autres, comme cet horloger du quartier de la gare, vont droit au but et choississent des messages clairs et percutants. Il est un champion et le meilleur en plus. Il le fait savoir !!!

En balade avec les guides du patrimoine

Le 3 juin : « J’écris depuis Cartigny » Balade au cœur du village de Philippe Monnier Rdv à 14h à l’arrêt TPG Cartigny bus J Inscription indispensable auprès de Madame Fontaine vfontaineageneve@gmail.com – ++41 (0) 78 671 20 02 Le 10 juin : Jean-Jacques Rousseau et Genève Rdv à 14h devant la maison Tavel Inscription indispensable auprès de Monsieur Vulliamy +41 22 328 08 77 Le 17 juin : La Genève culturelle classique et alternative Rdv à 14h à l’arrêt « Plainpalais » du tram 12 direction Carouge Inscription indispensable auprès de Madame de Morawitz-Schorpp info@geneve-en-balade.ch – ++41(0) 79 566 70 88  Le 1er juillet : « Vrai ou faux ? » A vous de démêler le vrai du faux ! Le lieu de rdv (15h) sera dévoilé lors de l’inscription auprès de Madame Riedener. e.riedener@bluewin.c...

Majestueuse glycine en fleur au pied de la Vieille ville

Majestueuse glycine en fleurs au pied de la Vieille ville.

A Hermance, Cédric transmet des valeurs par le Rugby

Pour Cédric Borgeal, l’engagement n’est pas un vain mot. Voilà 31 ans qu’il gère bénévolement la célèbre école de rugby d’Hermance. Célèbre, car avec douze victoires au championnat de Suisse de rugby, c’est le club le plus titré du pays ! De multiples fonctions « Gérer une association, c’est énormément de travail. J’y consacre au moins deux heures par jour », nous explique Cédric. Et pour encadrer 108 enfants de 6 à 16 ans, il en faut effectivement beaucoup de temps et d’énergie. « Nous sommes quatre bénévoles et un coach et ce n’est pas facile de trouver des gens motivés et disponibles. » Surtout que Cédric ne se contente pas juste d’entraîner des enfants, il organise aussi le tournoi lémanique de rugby du Grand Genève, qui a lieu chaque année entre Genève, Vaud, le Valais et la France vo...

28 étés au camping d’Hermance

Michel est un homme heureux. Tous les ans, au début du mois d’avril, il installe sa caravane et son auvent au camping d’Hermance et ne bouge plus jusqu’à la fin du mois de septembre. Tout a commencé en 1988. « Ma femme était absente de Genève et j’ai été invité par un ami à passer un week-end, avec mes enfants, au camping d’Hermance. Ca nous a tellement plu, que dès que ma femme est rentrée, nous avons entrepris de la convaincre d’y louer une caravane. » Depuis, Michel et sa femme n’ont pas dérogé une seule année à leur tradition. Ils vivent sept mois durant aux Eaux-Vives dans leur appartement et les cinq mois restant, à Hermance, si le temps le permet. « Cette année, malgré le mauvais temps, je passe le plus clair de mon temps à Hermance. Je fuis ainsi les travaux du CEVA, la poussière e...

Le funky fresh hip-hop ball game: à Carouge et aux USA!

Afin d’égayer leur horizon barré par des panneaux de chantier – trois immeubles doivent encore surgir de terre – les habitants de ce nouveau secteur carougeois connu depuis plus d’un demi-siècle sous le nom des « Familia », ont eu une idée originale en ce dimanche 12 juin : faire appel à des artistes graffeurs, confirmés ou non, ainsi qu’à des enfants du quartier avec, pour mission collective ou individuelle, de représenter picturalement « la nature dans la ville » (ou vice-versa) sur ces supports métalliques. Initiative soutenue par la Maison de Quartier de Carouge et les TSHM (Travailleurs Sociaux Hors Mur), organisée par le fameux Mans One du « Funky Fresh Hip-Hop Ball Game » dont c’est la quatrième édition à Carouge, avec la précieuse participation de l’association « Desstr...

Le port fluvial de la Queue d’Arve: une attache oubliée

Relier la mer du Nord aux rivages de la Méditerranée en traversant la Suisse est un vieux rêve européen qui, peu à peu, devient réalité grâce au tunnel de base du Gothard. Mais un projet utopiste d’une liaison fluviale entre le Rhin et le Rhône via Bâle, Yverdon, Morges et Genève, avait aussi enthousiasmé les Genevois au tournant du 20ème siècle et échauffé les esprits pendant plus de quarante ans…bien avant le ferroutage! Vestiges nostalgiques au canal d’Entreroches L’histoire commence au 17ème siècle avec le militaire huguenot Elie Gouret, alors au service de la Hollande, qui soumet aux autorités bernoises le projet de relier le lac de Neuchâtel au Léman. En effet, cette idée intéressait fort les Pays-Bas qui espéraient ainsi rejoindre la Méditerranée sans contourner l’Europe par l...

Hermance, un village en partie en France

Le village d’Hermance a beaucoup de caractéristiques. Outre le fait que c’est un très beau village au bord du lac, c’est aussi la plus petite commune du Canton de Genève et la dernière avant la France. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’une partie de son territoire se trouve en France ! Hé oui ! Les clubs de tennis et de rugby d’Hermance ont leurs terrains à Chens le Pont, de l’autre côté de la frontière. Une situation unique en son genre. Chens Le Pont, une commune  accueillante  C’est en 1971 que tout commence pour le club de rugby. Un groupe de villageois a pour projet de créer une équipe. Mais il faut trouver un terrain. Le salut vient d’un agriculteur. Il a une parcelle en France et il ne l’exploite pas. Il propose alors de la prêter au jeune club. Mais en 1981, un projet de sabl...

Jessie’s Genève : La touche Vegan des cosmétiques genevois

Naturels, bio, écolo, étiquettes marketing ou véritable mode de consommation ? Tout passe par l’assiette mais pas seulement et heureusement. Pour ceux qui usent avec délectation de ces produits beauté naturels et respectueux de l’environnement (animaux compris) mais qui, faute de publicité, n’en ont pas connaissance, Jessie’s sera votre meilleur allié ! L’équipe sélectionne des produits naturels tous les deux mois, les propose sur son site internet et les fais livrer chez vous. C’est avec enthousiasme que je suis allée à la rencontre avec la chef de file, Jessica, étudiante en troisième année de Bachelor en droit. Au coeur de son projet, le vegan, ce qui veut dire des produits qui ne sont pas testés sur les animaux et dont aucun composant n’est animal. Vous l’avez bien compris, le jeune fi...

L’Institut International de Lancy se dote d’un bâtiment innovant

Le 18 mars dernier, une cérémonie a marqué la pose de la première pierre d’un nouveau bâtiment scolaire à l’Institut International de Lancy (IIL). Au programme : discours officiels – notamment du conseiller administratif de Lancy, M. Stéphane Lorenzini – , cortège et chants des élèves de l’Institut. Le directeur de l’école, M. Norbert Foerster a également présenté une capsule temporelle devant être scellée dans les fondations du nouveau bâtiment. Une école à la pointe en matière d’éducation Lors des discours, il a été rappelé que ce bâtiment dont la construction devrait durer jusqu’en 2017 représente la dernière phase de rénovation du campus. Celle-ci vient parachever la mutation de cette école catholique installée à Lancy depuis 1903, qui se veut ...

Jonathan Guthauser, étudiant en jeux vidéos

Peux-tu tout d’abord te présenter brièvement? Je m’appelle Jonathan Guthauser, j’ai 27 ans et je suis un développeur indépendant de jeu vidéo. J’ai terminé en novembre 2015 une formation de deux ans à la SAE Institute de Genève en Game Art & 3D Animation et entame actuellement une année de Bachelor en Interactive Animation au même endroit. J’adore les jeux vidéo qu’ils soient en 2D ou 3D, ainsi que l’animation en générale. Peux-tu brièvement nous présenter la SAE? La SAE Institute est une école privée dans les domaines des médias et reconnue mondialement. La SAE Genève se comporte de trois formations, comprenant l’audio, le film et les jeux vidéo. Parles-moi de ton parcours à la SAE. Durant mes deux ans de diplôme, j’ai appris à dessiner, que ce soit à la main ou de manière digitale vi...

Le mystérieux sac suspendu

Suspendu à  3 mètres du sol, qu’elle ne fut pas ma surprise de découvrir un étrange sac fixé  solidement autour du tronc de l’un des majestueux pins du parc Bertrand. L’objet a attisé toute ma curiosité avec sa collerette en plastique prolongée par un tuyau cannelé et le tout fixé au sac contenant une substance brunâtre et terreuse ! Mais quel mouche a bien pu piquer le  petit plaisantin qui s’est amusé à grimper le long du tronc pour y fixer cet objet qui a l’air tout droit sorti du laboratoire du Professeur Tournesol ! M’approchant précautionneusement de cette étrange décoration, je découvre avec stupeur le texte suivant « Je vous protège – Ne m’ouvrez pas – Contenu urticant ». Une nouvelle arme chimique ou bactériologique ? Et bien non…en continuant ma lecture, le mystère es...

Mot de passe oublié

Inscription